Un nouveau président installé aux Chamber Awards

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Par Vincent GARNIER | Publié le 11/04/2022 à 23:09 | Mis à jour le 04/11/2022 à 23:20

Photo : Les lauréats du Prix CCI France Espagne 2022, autour de l’Ambassadeur, du nouveau Président et du nouveau DG de La Chambre

Jeudi, dans le cadre de la 14ème cérémonie de remise des Trophées La Chambre, qui a réuni environ 250 invités, des distinctions ont été décernées dans 5 catégories différentes, s’imposant dans un monde qui change l’esprit d’entreprise et mettant en lumière, sur un métier échelle, la relation franco-espagnole de l’entreprise. La CCI France Espagne, ou Chambre de commerce et d’industrie franco-espagnole, a profité de cette cérémonie pour officialiser deux changements essentiels concernant la gouvernance de l’institution.

Fini le temps où les organisateurs d’événements priaient pour un ciel clair et sans pluie pour garder les habitants de Madrid qui ne veulent souvent pas utiliser de parapluies à la maison. Maintenant, qu’il pleuve et que la fête commence ! Ces nuages ​​sombres qui entourent nos cieux ne sont plus adaptés à notre optimisme. Après des mois de sécheresse, la pluie qui a trempé jeudi dernier les arbres centenaires du parc du Retiro a été accueillie avec bonne humeur et n’a pas empêché La Chambre de remplir à ras bord l’emblématique Florida Park. Comme si Joe Dassin, Charles Aznavour ou Julio Iglesias, autant d’artistes qui s’y sont produits à leur époque de gloire, revenaient sur cette scène qui a marqué l’histoire culturelle de la capitale. Lors d’une soirée « magique et spéciale », La CCI aura, en guest star, fait briller ses entreprises associées, « le cœur, le but et la raison d’être de La Chambre ». La cérémonie constituera en effet, à bien des égards et dans tous les sens du terme, un exercice d’empowerment.

« Le pire n’est jamais déçevant »

Si pourtant, comme le dit Bernard Tapie dans un célèbre film de Claude Lelouch, « le pire ne déçoit jamais », l’histoire récente devrait avoir de quoi exciter les disciples du magnat français – dont le sens aigu des affaires, ni la capacité à renverser le plus situations défavorables. Sans faire de parallèles hasardeux, admettons néanmoins qu’après la crise du Covid-19, les bouleversements et les incertitudes auxquels est à nouveau confronté le monde de l’entreprise suffisent à accélérer le rythme cardiaque de plus d’un cadre supérieur. Mais ni la pandémie, ni le réchauffement climatique, ni la guerre en Ukraine, ni l’inflation, ni la pluie, donc, n’auront vaincu l’enthousiasme affiché jeudi par La Chambre et ses (nouveaux) dirigeants. Lire aussi : Monkeypox : Comment savoir si vous avez telle ou telle maladie qui provoque des symptômes cutanés similaires ?. « Le contexte national et international n’invite pas à l’optimisme, mais laisse présager des opportunités pour nos entreprises, que nous sommes bien décidés à saisir », a résumé Sara Bieger dans son allocution. Et de souligner que « La Chambre retrouve des niveaux d’activité d’avant la pandémie, tant en volume qu’en résultats », symbole de résilience face à l’adversité, qui servira certainement d’exemple pour les défis à venir et les crises à venir. Alors, qu’il pleuve et que la fête commence – nous ne pouvons pas décider de nous décourager ou d’échouer, et c’est la certitude qui a alimenté une grande partie de la cérémonie de remise des prix de 2022.

à lire  Choisir le bon lit pour une bonne nuit de sommeil

Nettoyer un matelas - les astuces utiles de grand-mère
Lire aussi :
Les microbes et les germes sont partout dans notre maison et nous…

Travailler ensemble

Un constat qui se lit dans l’abîme des efforts consentis par l’UE et ses dirigeants pour maintenir les objectifs de relance et que l’ambassadeur de France en Espagne, Jean-Michel Casa, a tenu à mentionner : « C’est seulement ‘travailler ensemble face aux adversités, nous y parviendrons », a-t-il souligné, exhortant l’assistance à « œuvrer en faveur de l’autonomie stratégique de l’Europe, en favorisant le dialogue entre toutes ses parties prenantes » qu’elles génèrent, la France est, en tout cas, un modèle d’engagement et d’investissement au sud des Pyrénées. Voir l’article : « Demain nous appartient » du 22 septembre 2022 : Benjamin est dans le coma, Dani refuse de s’ouvrir à la police (résumé à venir, épisode ADN complet et détaillé n°1279). « Avec les liens qu’elle développe, les emplois qu’elle crée et les investissements qu’elle réalise, elle contribue à renforcer la relation bilatérale » a relevé l’Ambassadeur qui s’est réjoui que « la France , l’excellence espagnole et européenne » ou à l’occasion de la cérémonie en l’honneur.

Lire aussi :
Par nos spécialistes du guide d’achat. L’équipe éditoriale n’a pas été impliquée…

Bertrand Barthélémy s’en va

Avant de récompenser dans 5 catégories différentes les entreprises qui ont su faire preuve de ce belliqueux – et de cette collaboration – nécessaire à leur développement, la cérémonie a également servi à officialiser un changement dans la gouvernance de La Chambre, enregistré la veille lors d’une Assemblée générale extraordinaire. Après 30 ans de bons et loyaux services, Bertrand Barthélémy, directeur général de l’établissement, a en effet récemment fait part de sa volonté de « se consacrer à d’autres activités », imposant une réorganisation des organes de direction. Sur le même sujet : Fnac Darty : Jusqu’à -60% pour le mois blanc (matelas, sommier, couette, etc.). Au cours d’une brève allocution pleine d’émotion, celui qui pendant 3 décennies a incarné la continuité du CCI, a confirmé son engagement sur les prochains mois aux côtés de son successeur, Sara Bieger, pour garantir la transmission dans les meilleures conditions.

Je m’engage auprès de tous nos membres à travailler sans relâche pour dynamiser davantage les relations commerciales entre la France et l’Espagne.

Élu président en juin 2020, en pleine tourmente du Covid, le successeur de Bertrand Barthélémy à la direction générale de La Chambre a, à son tour, su faire preuve d’une indéniable capacité à faire face aux circonstances les plus défavorables. Le nouveau directeur général a le mérite d’avoir dirigé avec succès la CCI, multipliant les activités et les services, innovant les formats, adaptant les contenus et les thématiques aux enjeux de l’époque et surtout, développé le rôle des 8 commissions, devenues de véritables moteurs forces et courroies d’entraînement, ainsi que le nouveau Club des directeurs financiers et le Cercle des femmes leaders. « Je promets à tous nos membres de travailler sans relâche pour dynamiser davantage les relations commerciales entre la France et l’Espagne », a déclaré Sara Bieger.

à lire  Allergies cutanées : comment se protéger

Lire aussi :
Avec : Juliette Moudoulaud et Laure Malgouyres, conseillères en sommeil de bébéLa…

Alexandre de Palmas, CEO de Carrefour Espagne, nouveau Président

« J’espère que cela ne vous dérangera pas si je ne développe pas en détail le plan d’action de La Chambre », a déclaré le nouveau président de La Chambre, Alexandre de Palmas, « mais j’ai été élu hier et j’inaugure mon mandat aujourd’hui avec vous ». Le PDG de Carrefour en Espagne, principal employeur français du pays avec 57 000 salariés, a néanmoins insisté sur « l’échange et l’enrichissement mutuel » que la CCI doit favoriser entre ses membres. « Les grandes entreprises françaises doivent y être présentes et actives, ainsi que les PME. La Chambre est un lieu de partage d’expériences, de conseils (…) et de connaissance du marché espagnol », a-t-il ajouté. Et d’ajouter : « La Chambre est un outil, un outil que tous ceux qui sont présents ce soir peuvent utiliser, et qui deviendra encore plus efficace à mesure que son utilisation s’intensifiera.

Prix 2022 de La Chambre franco-espagnole

Les Prix 2022 de la Chambre Franco-Espagnole « by NTT data », le sponsor qui nomme l’événement pour la deuxième année consécutive, ont décerné, parmi les entreprises qui ont envoyé leur dossier de candidature, 5 lauréats dans 5 catégories, avec un accès d’honneur à 3 finalistes .

Le groupe Gomarco, fabricant de matelas à Murcie, a reçu le prix dans la catégorie « Collaboration franco-espagnole » pour sa collaboration fructueuse avec la société française Kadolis, qui s’est traduite par une augmentation des ventes de plus de 70% au cours des 3 dernières années.

Ouigo Espagne, opérateur français de trains à grande vitesse, a été récompensé dans la catégorie Développement Durable et RSE, pour la réussite de son développement dans le pays et son engagement pour un transport décarboné et le bien-être de ses équipes.

L’entreprise basque CAF, constructeur de matériel ferroviaire, a été récompensée dans la catégorie Réussite commerciale espagnole en France, pour son développement en France, à travers l’acquisition de deux sites de production et pour son objectif de devenir, avec près d’un quart du marché , deuxième constructeur du marché tricolore.

L’entreprise de logistique Primafrio, leader européen du transport frigorifique, a reçu le prix dans la catégorie Innovation, pour son rôle de leader mondial de l’innovation technologique et de la durabilité, et pour son objectif clair d’atteindre zéro émission, avant 2050.

Carrefour et cerQuo, pour leurs projets respectifs « Engagés avec nos forêts » et « AirOKCO2 », ont reçu le Prix Coup de Coeur, l’un pour leur travail dans le repeuplement des zones déboisées, l’autre pour leur expertise dans la mesure de la qualité de l’air intérieur.

Les finalistes de la même catégorie, Pernod-Ricard, Alain Afflelou et Coca Cola ont également été récompensés.