Surmatelas : un vrai plus ou pas ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Les tops sont à la mode ! Mais s’intéressent-ils vraiment à la santé ? Vous aident-ils à mieux dormir ? Pour avoir moins mal au dos ? Réponses avec le Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste membre de la Société française de recherche et de médecine du sommeil (SFRMS) et Arnaud Grin, ostéopathe.

© IstockUne enquête auprès des Français révèle que 92% d’entre eux estiment qu’un bon linge de lit est important pour leur santé. Et ils n’ont pas tort : un oreiller, un matelas et un sommier de qualité assurent un repos optimal et réduisent ainsi les risques pour la santé liés à un mauvais sommeil. Cependant, il existe un quatrième élément qui pourrait compléter la panoplie du bon dormeur : le couvre-matelas. mais qu’est ce que c’est exactement?

« Le plus cher n’est pas forcément de meilleure qualité »

Comme son nom l’indique, un surmatelas est « un petit matelas que l’on place sur le dessus du matelas et que l’on immobilise avec un drap », explique le Dr. Jérôme Lefrançois, médecin généraliste et membre de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRM). D’une épaisseur de seulement quelques centimètres, il se plie et se transporte donc facilement. En latex, caoutchouc mousse, duvet d’oie ou à mémoire de forme : le protège-matelas s’adapte aux envies et aux besoins de ses utilisateurs, pour un prix qui varie entre 40 € et 250 €. Sachant que « le prix le plus élevé n’est pas forcément gage de qualité ». Il ne vous reste plus qu’à l’essayer pour trouver celui qui vous convient le mieux. Mais à quoi ça sert exactement ? Pour le dr. Jérôme Lefrançois, « tant qu’on ne l’aura pas testé, on ne connaîtra pas son intérêt ». À première vue, en effet, le couvre-matelas semble n’être qu’un accessoire. Pourtant, il est particulièrement utile pour le confort : « Ceux qui ont un lit trop dur et ne peuvent pas le changer immédiatement peuvent prendre un surmatelas pour le rendre plus moelleux », explique Arnaud Grin, ostéopathe. A l’inverse, il peut également raffermir un matelas légèrement flasque. Et ce confort n’est pas seulement une question de préférence, c’est aussi un gage de santé.

Si les avis des professionnels de santé divergent sur le choix d’un matelas plus ou moins moelleux, il est certain qu’un matelas trop ferme a des conséquences sur la qualité du sommeil : « Quand tu es allongé sur le dos, tu as les points d’appui (tête, entre les omoplates, le sacrum et les talons) sont répartis : plus le matelas est dur, plus il est mou.Cette mauvaise répartition des points d’appui, car elle gêne la circulation sanguine, va nous pousser à changer plus de position pendant la nuit. « Le corps n’aime pas avoir un appui long dans les mêmes points. A voir aussi : Le coroner du Québec établit un lien entre la mort infantile au Nunavik et le logement surpeuplé –. Lors d’un appui prolongé sur une surface dure, il y aura un manque de vascularisation localement sur ces points de pression, des tensions vont s’accumuler. On trouvera des changements de positions très réguliers tout au long de la nuit pour enlever les prises de pied. »

Meilleur lit pour chien en 2022 [Basé sur 50 avis d'experts] - aromesdunetasse.fr
Voir l’article :
Meilleur panier chien en 2022 [Basé sur 50 avis d’experts] « Praticien de…

« Un bon sur-matelas donne une sensation de sécurité »

Quant au mal de dos, il peut être le résultat d’une trop grande raideur mais aussi d’une trop grande mollesse : si « le dos n’aime pas quand il est trop raide », il n’aime pas non plus. cela finira par provoquer une déformation. De plus, lorsque le corps s’enfonce dans le matelas, « cela peut entraîner des difficultés respiratoires, explique le Dr Jérôme Lefrançois. Pendant que vous êtes replié sur vous-même, la poitrine et l’abdomen sont dans une mauvaise position ». Or, un sommeil de mauvaise qualité ou agité a des conséquences néfastes sur la santé, « à court, moyen et long terme », précise le Dr Jérôme Lefrançois : problèmes de concentration, anxiété, problèmes cardiovasculaires et respiratoires, vieillissement accéléré… Selon Arnaud Grin, le la solution est trouvée : « Un bon surmatelas apporte du confort en améliorant la répartition des points de pression que le lit ne fait pas bien, prévient les maux de dos et permet donc de mieux dormir ». Un confort physique mais aussi moral : « Le surmatelas permet à notre corps et à notre cerveau de retrouver le côté rassurant du lit douillet de la petite enfance, ajoute le Dr Jérôme Lefrançois. Au-delà du bien-être, il y a un sentiment de réelle sécurité qui est essentiel pour un sommeil de bonne qualité. »

à lire  « Harcèlement à Sans-Famille » : Patrichi Tanasa paierait-il sa franchise ?

Hobby Maxia Van : nouveau fourgon aménagé haut de gamme
Ceci pourrez vous intéresser :
Les voitures radar privées ont le vent en poupe en France. Mais…

Un sur-matelas, c’est hygiénique !

© IstockAutre avantage indéniable du surmatelas : son côté hygiénique. Pliable et transportable, il se met facilement dans la machine à laver et ressort plus propre que jamais, contrairement au matelas. Un fait non négligeable, quand on sait que le sommeil s’accompagne de transpiration, même la nuit. Lire aussi : « Demain nous appartient » du 22 septembre 2022 : Benjamin est dans le coma, Dani refuse de s’ouvrir à la police (résumé à venir, épisode ADN complet et détaillé n°1279). Cette humidité sera donc propice à la prolifération des acariens et autres moisissures et bactéries. Une étude britannique a également démontré la présence régulière de bactéries fécales sur les matelas, notamment E. coli, qui peuvent provoquer des infections urinaires et intestinales…

La housse de matelas prolongera ainsi la durée de vie du matelas, en évitant le contact direct de ce dernier avec le corps. « Il permet une certaine aération, une circulation d’air qui va éliminer les acariens et l’humidité », explique le Dr. Jérôme Lefrançois. En plus du lavage, des gestes simples permettent de garder un protège-matelas propre : « Il faut le secouer, l’aérer et le protéger sous un drap. Placer un protège-matelas entre le protège-matelas et le matelas protégera également ce dernier ».

Le meilleur matelas de marque choisi par les experts en literie [Mai 2022]
Sur le même sujet :
Avec une durée de vie moyenne de 10 ans, le matelas est…

Mais il ne fait pas de miracles !

Si le surmatelas présente des avantages, notamment en termes de confort, il est important de préciser qu’il ne remplace en aucun cas un bon matelas. Il peut améliorer les caractéristiques d’un matelas, mais il doit avoir la bonne qualité comme base. Il ne s’agit donc pas de sauver un lit complètement usé avec : « Quelqu’un qui a un lit abîmé et qui achète un surmatelas rafistole un caoutchouc qui aurait dû être jeté à la poubelle ! », précise Arnaud Grin. A voir aussi : Les Perséides : tout ce qu’il faut savoir pour se méfier de la plus grande pluie de météorites de l’année. « Le surmatelas ne peut pas venir à la rescousse d’un lit affaissé. Dans ce cas, la personne aura toujours mal au dos. Il est important que le lit maintienne une surface plane. »

Au final, que le matelas soit vraiment trop ferme ou trop mou, la vraie solution est de le changer !

Un sur-matelas et un bon matelas pour un sommeil optimal

© IstockPas indispensable, à ne pas bannir non plus… Comment mettre fin au débat sur les surmatelas ? En acceptant simplement l’idée que son utilisation est optimale si elle est accompagnée d’un matelas de qualité. « Un bon matelas associé à un surmatelas offre un réel confort, qui améliore la qualité du sommeil, assure Arnaud Grin. En plus, lorsqu’il est confortable, votre corps est au chaud, ce qui est essentiel en hiver ! Ce côté moelleux ne favorise pas seulement la détente. muscles et tout le corps, mais évitez également de vous retourner toutes les deux secondes. » Un argument de poids, quand on sait que l’on tourne en moyenne 40 fois par nuit !

Alors qu’entend-on par « matelas de qualité » ? Un matelas ni trop mou ni trop ferme qui aide à prévenir les troubles du sommeil et diverses affections corporelles. En effet, ce dernier n’aime pas les extrêmes. « Le test que vous pouvez faire, explique le Dr Jérôme Lefrançois, c’est de vous allonger sur le dos sur un matelas. Si vous pouvez passer la main sous la colonne lombaire, c’est-à-dire entre les fesses et le milieu du dos, c’est trop dur. »

Un matelas doit donc vous correspondre et être adapté à votre corpulence, sachant que « quelqu’un de lourd devra prendre un matelas assez ferme et quelqu’un léger un matelas plutôt mou ». Et pour les couples qui constatent une différence de poids marquée, pensez à associer deux matelas pour que chacun ait son indépendance. Cela vous permettra également de choisir le protège-matelas taille unique que vous préférez !

Sources

Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste membre de la Société française de recherche et de médecine du sommeil (SFRMS). Auteur du livre « Dormir : mieux dormir », 2016, Editions Alpen, avec Véronique Deschamps, psychothérapeute spécialisée en thérapies cognitives et comportementales (TCC).

« Couchage, chambre et literie ». Institut National du Sommeil et de la Supervision.

à lire  Choisir (et entretenir) le bon matelas

« Moisissure, douleurs au cou et oreillers sales : comment votre literie peut ruiner votre vie sexuelle et pourquoi votre matelas peut vous rendre malade. Courrier quotidien. 26 octobre 2015.

Obtenez encore plus d’informations sur la santé en vous abonnant au journal de Medisite.

Votre adresse email est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. Apprendre encore plus.

Le premier indice est le moment où le mal de dos survient. Si le mal de dos survient sans raison, la nuit au réveil, mais que vous pouvez vous étirer pour vous en débarrasser en 15 à 30 minutes, c’est un signe majeur que votre matelas vous fait plus de mal que de bien.

Quelle est la meilleure épaisseur pour un surmatelas ?

La housse du matelas est assez fine, son épaisseur varie généralement de 2 cm à 8 cm. Pour avoir un réel confort, votre surmatelas doit avoir une épaisseur minimum de 4 cm. A l’inverse, si vous choisissez un matelas au-dessus de 8 cm, vous risquez de vous enfoncer et d’avoir un lit trop mou.

Quelle est la meilleure densité pour un surmatelas ? Quelle densité choisir pour votre surmatelas ? La densité des surmatelas proposés est comprise entre 300 g/m² et 700 g/m² pour les surmatelas synthétiques et jusqu’à 1700 g/m² pour les naturels. Plus la densité est élevée, plus le surmatelas sera ferme. Au contraire, plus il est bas, plus le couvre-matelas sera moelleux.

Qu’est-ce qu’un bon surmatelas ? Un surmatelas est constitué d’une enveloppe en tissu qui est ensuite rembourrée pour donner la forme et le confort souhaités. Il existe deux principaux types de rembourrage : naturel ou synthétique.

Quelle est la meilleure matière pour un surmatelas ?

En raison de sa composition, nous vous recommandons d’acheter une housse de matelas avec une housse en matière synthétique. En effet, cette matière est plus fraîche en été, elle vous évitera donc d’avoir trop chaud. Les matières naturelles comme la fibre de bambou sont idéales car elles vous apporteront un soutien et un confort optimal.

Quel est le meilleur surmatelas ? Classement des meilleures housses de matelas 2022

  • Meilleur choix 2022 – Surmatelas en bambou Hypnia.
  • Abordable â AmazonBasics deux saisons.
  • Haut de gamme – Mello Duo.
  • Protège matelas réversible Emma.
  • Rafraîchissant â Bleu Câlin Cosy.
  • Mémoire de forme – Mello Premium.
  • Couvre-matelas en laine Tediber.
  • Latex naturel – Soft Cosme.

Est-il acceptable de mettre une housse de matelas? Son utilité sera d’améliorer le confort et d’adoucir l’accueil si vous trouvez votre matelas trop ferme. Les points de pression peuvent être soulagés avec cet accessoire, notamment si vous avez mal au dos, aux hanches ou aux épaules si vous dormez sur le côté.

Comment mettre le drap housse avec un surmatelas ?

Posez le sur-matelas sur le matelas, puis recouvrez-le avec le drap-housse. Vous devez serrer les coins et mettre les bords du drap sous le matelas. La taille du drap-housse ne doit être ni trop grande ni trop petite.

Quel drap-housse pour un protège-matelas ? Un drap-housse convient à un surmatelas jusqu’à 8 ou 12 centimètres d’épaisseur. Si vous souhaitez un drap-housse autour du surmatelas et du sommier, nous vous conseillons un drap-housse étanche avec un angle extra haut.

Comment mettre un surmatelas ? Comment mettre une housse de matelas ?

  • La housse de matelas repose directement sur le dessus du matelas. …
  • En général, vous pouvez poser votre produit comme bon vous semble, sauf indication contraire. …
  • Pour maintenir le matelas en place, les bandes élastiques aux quatre coins glissent sous le matelas.

Comment recouvrir une housse de matelas ? Veuillez noter que le protège-matelas ne remplace pas un protège-matelas. Vous pouvez ensuite placer un protège-matelas sur la housse du matelas et recouvrir le tout d’un drap-housse pour une protection 100% efficace.

Est-ce qu’un Sur-matelas est efficace ?

Son utilité sera d’améliorer le confort et d’adoucir l’accueil si vous trouvez votre matelas trop ferme. Les points de pression peuvent être soulagés avec cet accessoire, notamment si vous avez mal au dos, aux hanches ou aux épaules si vous dormez sur le côté.

Quel est le meilleur matériau pour une housse de matelas ? En raison de sa composition, nous vous recommandons d’acheter une housse de matelas avec une housse en matière synthétique. En effet, cette matière est plus fraîche en été, elle vous évitera donc d’avoir trop chaud. Les matières naturelles comme la fibre de bambou sont idéales car elles vous apporteront un soutien et un confort optimal.

Pourquoi mettre un protège-matelas sur un nouveau matelas ? Le surmatelas, pour donner un coup de peps à votre matelas De même, si votre matelas est neuf, vous lui permettrez d’augmenter sa durée de vie. Enfin, il offre un accueil plus moelleux sans altérer la qualité première du support de votre matelas.