Sommeil : est-ce une bonne idée de prendre de la mélatonine ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Publié le 28/04/2022 à 20:51.

, mise à jour le 28/04/2022 à 20h51.

Une nouvelle recherche lancée par l’American Academy of Sleep Medicine remet en question les effets de la mélatonine, une hormone en vente libre utilisée pour traiter les troubles du sommeil.

La mélatonine affecterait la température corporelle, la glycémie et les vaisseaux sanguins

La mélatonine affecterait la température corporelle, la glycémie et les vaisseaux sanguins

Lorsque le sommeil devient difficile, certains se tournent vers la mélatonine, une hormone produite naturellement par l’organisme, qui peut également être achetée sous forme de somnifères. Lire aussi : Sommeil de bébé : nouvelles directives des experts américains. Cependant, selon certains chercheurs, la prise de cette hormone ne serait pas sans conséquence sur la santé. Liath Guetta, pneumologue et médecin du sommeil, nous éclaire sur ce sujet.

C’est un fait avéré : le soir, la mélatonine facilite l’endormissement. La libération de cette petite molécule produite par la glande pinéale, à l’arrière de notre cerveau, augmente en fin de journée lorsque la lumière diminue. Mais si son usage thérapeutique contre les troubles du sommeil s’est banalisé, les autorités sanitaires ne le recommandent pas vraiment.

En effet, une enquête (en cours) menée par l’American Academy of Sleep Medicine s’inquiète des effets potentiellement nocifs de la mélatonine. Selon les scientifiques, cela affecterait diverses fonctions du corps.

« Cela affecte la température corporelle, la glycémie et même le tonus des vaisseaux sanguins », déclare Muhammad Adeel Rishi, MD, vice-président du comité de la sécurité publique de l’American Academy of Sleep Medicine.

à lire  Dents de lait : à quel âge apparaissent-elles ? combien en avons-nous ? et s'ils ne tombent pas ?

Bien qu’aucun effet nocif n’ait encore été prouvé, la mélatonine, actuellement disponible en vente libre aux États-Unis, n’a pas été approuvée en tant que médicament par la FDA. En France, la réglementation autorise la vente de compléments alimentaires contenant moins de 2 mg de mélatonine par jour.

Autre point important : les doses de mélatonine indiquées sur l’étiquette sont parfois trompeuses (+ 10 % par rapport à l’étiquette). Selon l’étude, sur 30 flacons (du commerce) analysés, environ un quart du produit contiendrait une autre substance non mentionnée sur l’étiquette : la sérotonine, l’hormone du plaisir. Cependant, cela pourrait interagir avec d’autres traitements, en particulier ceux utilisés pour traiter les troubles de l’humeur.

Voir l’article :
Simba est une marque premium de matelas fabriqués en France. Avec Simba,…

Consulter en ligne un médecin pour vos troubles du sommeil

Consulter en ligne un médecin pour vos troubles du sommeil

Ceci pourrez vous intéresser :
TÉMOIGNAGE – « Au cours de tous mes quarts de travail et…

De la mélatonine pour mieux s’endormir : « oui, chez certaines personnes »

En attendant les résultats définitifs de l’enquête, les scientifiques exhortent les consommateurs à la prudence. Ceci pourrez vous intéresser : 8 conseils pour aider le sommeil de votre tout-petit. La mélatonine en vente libre doit être prise avec prudence.

Pour Liath Guetta, pneumologue et médecin du sommeil, prendre de la mélatonine pour traiter certains troubles du sommeil est une bonne idée, à condition de l’utiliser sous contrôle médical.

« Pour certaines personnes, ce traitement fonctionne et pour d’autres non. C’est pourquoi il est important de consulter un médecin au préalable. De plus, la mélatonine est efficace pour traiter les troubles de l’horloge circadienne, comme le décalage horaire, mais pas les problèmes d’insomnie. » , assure l’expert.

Autre avantage du médicament : « il ne pose pas de problèmes d’addiction » et les enfants « le supportent très bien », souligne l’expert.

à lire  Personnes âgées : quels sont les remèdes pour mieux dormir ?

Est-ce que la mélatonine est un somnifère ?

Est-ce que la mélatonine est un somnifère ?

Diapositive : Insomnie : 10 erreurs à ne pas commettre avant d’aller au lit A voir aussi : La mélatonine est déconseillée aux enfants, sauf cas particulier.

La mélatonine, le somnifère hormonal qui ne se contente pas de vous souhaiter du bien. Les autorités sanitaires s’inquiètent : la mélatonine, utilisée comme médicament ou complément alimentaire pour lutter contre l’insomnie, aurait des effets néfastes sur la santé.

Est-ce que la mélatonine fatigue ?

Quels sont les inconvénients de la mélatonine ? Plusieurs effets secondaires à court terme ont été rapportés, tels que : nausées, maux de tête, crampes abdominales, diarrhée, étourdissements, somnolence, diminution de la vigilance, insomnie, cauchemars. Cependant, ces effets sont rares et ne se sont pas avérés meilleurs que le placebo dans la plupart des études.

Comment se prendre Zzzquil ?

Comment se prendre Zzzquil ?

Effets secondaires fréquents La fatigue ou la somnolence est ressentie le matin ou pendant la journée après la prise de mélatonine (ce symptôme disparaît lorsque la dose est réduite.

Prendre une gomme 30 minutes avant le coucher, prévoir au moins 6 heures de sommeil pour éviter la somnolence. A conserver dans un endroit frais et sec à une température inférieure à 25°C. Éviter l’exposition à la lumière.

Comment avaler ZzzQuil sommeil ?

Puis-je prendre 2 ZzzQuil ? Q : Combien de ZzzQuil puis-je prendre ? R : Les adultes et les enfants de 12 ans et plus peuvent prendre deux ZzzQuil LiquiCaps ou 30 ml de ZzzQuil Liquid au coucher, au besoin. Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas prendre ZzzQuil.