Sommeil de bébé : nuit de java ou « syndrome de la seconde nuit »

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Publié le 25/06/2022 à 17:25

, mise à jour le 25/06/2022 à 17h25

en collaboration avec

La nuit de la java qu’est-ce que c’est ?

Nicolas Dutriaux A voir aussi : A Bobigny, le juge entre colère et désespoir : « Ça fait quinze ans qu’on va au mur ».

(Sage-femme libérale à Herblay et membre du Collège National des Sages-femmes de France, Commission Exercices et Pratiques Professionnelles)

Après l’accouchement, préparez-vous pour la fameuse nuit de java (ou syndrome de la deuxième nuit) pour votre bébé. À quoi s’attendre, comment calmer le nouveau-né et l’endormir… faisons le point.

Après l’accouchement, le calvaire des nuits va commencer très vite pour vous et votre nouveau-né. En effet, le séjour à la maternité peut être mouvementé, notamment avec la nuit de la java qui va perturber le sommeil des jeunes parents. Un événement classique, rassurez-vous. Explications.

Voir l’article :
C’est combien chez toi ? Pour allier confort thermique et économies d’énergie,…

Affronter la nuit de la java à la maternité

« C’est la deuxième ou la troisième nuit après la naissance du bébé. Il sera extrêmement exigeant sur la présence et le confort de sa mère, de son coparent ou de tout adulte capable d’accueillir ses cris », explique Nicolas Dutriaux, obstétricien, avant d’ajouter : « sachez que la nuit de java arrive à la fois aux nourrissons allaités et au biberon. Sur le même sujet : Bel & bien Dormir comme un bébé : mode d’emploi. » Mais pourquoi bébé java à la maternité ? Elle est liée à son rythme physiologique. Il comprend :

De plus, la deuxième ou la troisième nuit après la naissance coïncide également avec la première « poussée de croissance » ou « acquisition » – maturation neurologique et adaptation à sa transition vers la vie ex-utéro.

« L’infusion continue de nourriture et d’hydratation pendant la grossesse a fait place à la sécheresse, surtout après cette phase de sommeil prolongée. Le nouveau-né découvre donc la faim et la soif pour la première fois ; permet de répondre à ses besoins.En pratique, l’écoulement de lait est proche ou continu.Avec le biberon, nous conseillons aux parents d’augmenter l’apport d’environ 10ml par jour à chaque prise.Cela permettra au bébé de retrouver une certaine proximité avec son passé (son infusion continue) », souligne la sage-femme.

Enfin, dernière explication : selon les établissements, les normes et protocoles appliqués sont trop rigides (tétées de plusieurs minutes toutes les 2, 3 ou 4 heures, mais pas moins, etc…) et sont sources d’inconfort que le nouveau-né a le droit de s’exprimer.

Cinq exercices de respiration à faire au lit pour s'endormir plus vite
Sur le même sujet :
Il a été placé le 04/03/2020 à 11:22, Mis à jour le…

Les bons gestes pour apaiser son nouveau-né

Après votre accouchement, le personnel de la maternité vous a peut-être proposé de venir chercher votre bébé la nuit pour permettre aux parents, et surtout à la maman, de se remettre un peu de l’épreuve de l’accouchement. Ceci pourrez vous intéresser : Voici comment bien faire la sieste – Ouest-France édition du soir – 12/08/2022.

Bonne ou mauvaise idée ? Réponse de la sage-femme : « Le problème avec la pouponnière, c’est que souvent en maternité la première nuit sera offerte alors que la jeune maman dans l’excitation de l’accouchement ne pourra pas dormir… alors que son bébé dormira très paisiblement. La plupart des organismes hospitaliers vont puis réduisez cette proposition quand, à la deuxième nuit de congé maternité, les rythmes entre mère et enfant vont s’inverser ! « Mais on a toujours fait comme ça » c’est possible et parfois difficile de changer les habitudes, surtout quand ne satisfont pas les besoins dans un contexte où les ressources humaines s’épuisent dans tous les établissements ! Sans compter qu’il est aussi plus facile pour les équipes de gérer plusieurs bébés endormis que plusieurs bébés qui pleurent, hurlent ! Surtout quand il n’y en a que 2 ou 3 pour un toute la maternité et il faut subvenir aux besoins des mères et des enfants ».

Le peau à peau

Le problème est d’autant plus délicat que c’est pendant la nuit de java que les jeunes mamans auraient besoin de confier (légèrement), même pour une heure ou deux, le bébé pour retrouver le moral et la confiance en soi avec une sieste restauratrice !

Et si l’aide vient du coparent ? Oui, en théorie, vous devez passer le relais si vous vous sentez trop fatiguée pour vous occuper de votre bébé. « Sauf que, dans la pratique, la visite nocturne est encore trop souvent interdite ou que son accueil reste insuffisamment pensé (manque de mobilier adéquat, pas de repas fournis…) », regrette Nicolas Dutriaux.

à lire  Santé - Conseils pour dormir - Extrait du streaming de Télématin

Du lait

En tant que parent, avez-vous remarqué que votre bébé tète pendant quelques minutes puis s’endort ? Nous avons donc tendance à le poser trop vite : Peur du co-sommeil – et si bébé tombe du lit ? Et s’il n’est pas bien placé en peau à peau avec un risque d’étouffement ? La sage-femme se veut rassurante : « avec l’aide d’un professionnel, sage-femme ou auxiliaire de puériculture, les doutes peuvent être levés ».

Un lange pour emmailloter bébé

Si au contraire votre bébé se réveille tout de suite en pleurant ou en hurlant, pas de panique, essayez de rester calme avant d’essayer différents conseils de professionnels.

Les bruits blancs

Allaiter ou non pour calmer un nouveau-né reste la meilleure option. Et, bonne nouvelle, la jeune maman n’est pas là seule pour pouvoir remarquer si le coparent ou un proche peut être présent.

Zen attitude

Explications : Le peau à peau (comme un câlin gratuit) est un excellent analgésique. Selon la sage-femme « toutes les équipes qui le proposent dès la naissance, en salle de réveil et au retour dans la chambre ont vu moins d’utilisation d’analgésiques ! Un geste simple, qui ne coûte rien et profite à tous !

Sur le même sujet :
Si vous êtes du genre à jouer jusque tard dans la nuit…

Si je suis dépassé(e), je demande de l’aide à la maternité

Autre idée pour calmer votre bébé : l’apport de petites quantités de lait (au sein si vous allaitez, à la cuillère ou à la seringue si vous optez pour un complément ou au biberon si c’est le mode d’alimentation choisi) réconfortera et réconfort. « La succion est apaisante et relaxante pour le nouveau-né. Mais c’est surtout une réponse au besoin d’hydratation et de nourriture », souligne Nicolas Dutriaux.

Selon la sage-femme, même la couche peut être une aide à ne pas négliger. En effet, le bébé placé dans le berceau perd le contact, la chaleur du corps, le mouvement oscillatoire du souffle dans les bras du porteur, le son de ce souffle, voire ceux des battements de son cœur. « Pour un enfant qui perçoit le monde qui l’entoure comme une continuité de lui-même, c’est comme se réveiller sans bras ni jambe ! Ça fait peur ! », décrypte la professionnelle de santé. De plus, la couche permet donc de conserver une forme de contact. Et même si nous le reposons dans un berceau, nous maintenons un contact manuel avec lui et continuons le doux balancement.

Quand le bébé reconnaît son prénom ?

Si vous avez des doutes ou des inquiétudes concernant l’emmaillotage, n’hésitez pas à demander conseil au personnel lors de votre séjour à la maternité.

Parmi ces sons, continus ou répétitifs, appelés bruit blanc, qui pourraient calmer votre nouveau-né, on peut citer le battement du cœur ou le ruissellement de l’eau d’une fontaine, à transmettre en arrière-plan, par exemple via un téléphone.

Un mantra à garder en tête pour éviter (ou du moins atténuer) les innombrables réveils hurlants répétés de ce petit être pour qui tout est nouveau !

Nous respirons et nous émerveillons autant que possible ; Si je suis stressé, je suis stressé ! Si je suis détendu, je me détendrai.

Est-ce que les bébés aiment les bisous ?

N’oublions pas que les enfants sont des éponges, et sont déjà à l’écoute, empathiques des émotions de l’autre, surtout quand cet autre est co-parent.

Si vous, en tant que parent, vous sentez débordé pendant votre passage à la maternité, notamment si l’accouchement a été difficile ou compliqué, n’hésitez pas à contacter les équipes. Si le règlement de l’établissement (notamment dans le cadre du covid 19) empêche la présence d’un proche ou d’un coparent, demandez-lui de pouvoir apporter une aide extérieure. Une demande d’autant plus légitime si l’équipe médicale n’est pas en mesure de vous venir en aide.

Selon les cas, il est également possible de demander une sortie anticipée de la maternité.

Comment un bébé exprime son affection ?

Yeux dans les yeux, lui et sa mère développeront des interactions adaptées. Si sa mère parle, l’enfant réagit, grimace, bouillonne, bouge son corps. Alors vous essayez de comprendre ce que votre bébé ressent. Donnez du sens à ses gestes.

  • Ce qu’un enfant comprend à partir de 6 mois Votre enfant commence généralement à reconnaître des mots vers 6 mois. Par exemple, il reconnaît son nom et se détourne quand il l’entend. Mais c’est entre 8 et 9 mois que votre bébé associe vraiment le sens aux mots.
  • L’enfant reconnaît-il son père ? L’enfant reconnaît-il papa? Je ne sais pas si le père du bébé était présent pendant la grossesse, mais certaines études montrent que les bébés peuvent reconnaître le père (sa voix, mais aussi son odeur) dès la naissance, s’il était présent pendant la grossesse.
  • Comment faire en sorte que votre bébé reconnaisse son nom ? L’enfant reconnaît les mots à partir de 6 mois.En général, vous venez d’attirer son attention car il a l’habitude d’entendre ce mot. Ainsi, plus vous prononcez le nom de votre bébé devant lui, plus vite il peut se familiariser avec celui-ci et commencer à se reconnaître pour réagir lorsque vous l’appelez.

Quand un enfant reconnaît-il ses parents ? A partir de 2 mois, le nouveau-né voit plus distinctement et reconnaît les visages de ses parents, les associe aux voix qu’il entend depuis sa vie utérine, et ces éléments le rassurent et lui procurent de la joie.

Comment savoir si un bébé vous aime ?

Les câlins sont essentiels au développement sensoriel et cognitif de bébé. Le sens du toucher (avec les bisous, les câlins) stimule particulièrement les hormones du bien-être et de la croissance. Quant à son petit cerveau, il a besoin de vos bras pour développer les bonnes connexions.

à lire  Sommeil : l'astuce d'un soldat pour s'endormir en moins de deux minutes

Un enfant comprend-il les baisers ? Ainsi, lorsque vous faites un câlin ou un bisou à votre bébé, c’est un peu comme si vous murmuriez « je t’aime » dans le creux de votre oreille. Et ces mots sans mots sont les premiers que l’enfant comprend !

Quand bébé devient affectueux ?

Quand l’enfant comprend-il les baisers? A quel âge un enfant fait-il des bisous ? â 8-10 mois pour le geste de la main, mais sans claquement de lèvres, et s’il fait partie des gestes que vous avez l’habitude de faire.

Pourquoi ne pas embrasser un bébé sur la bouche ?

Comment savoir si mon bébé développe un attachement sécurisant ?

À 4 semaines, votre bébé répondra à votre sourire, par exemple par une expression faciale ou un mouvement.

Est-ce que le père peut dormir à la maternité ?

A 3 mois, il vous sourira.

Dans 4 à 6 mois, il se tournera vers vous et s’attendra à ce que vous répondiez s’il est en colère.

Comment l’enfant exprime-t-il sa joie ? Au cours des prochaines semaines, votre bébé commencera à : se mettre en colère lorsqu’il n’obtient pas ce qu’il veut et être grincheux; expriment leur joie avec de grands sourires et même des éclats de rire.

Comment savoir si mon bébé développe un attachement sécurisant ? Pour le parent, les premiers signes d’attachement sont extrêmement gratifiants : à 4 semaines, votre bébé réagira à votre sourire, par exemple par une mimique ou un mouvement. A 3 mois, il vous sourira.

Comment calmer les angoisses nocturnes de bébé ?

.

Les câlins (ou toute autre sorte d’affection) créent une petite bulle où l’enfant se sent protégé, aimé. C’est au cours des quatre à six premiers mois de votre vie que vous créez des liens affectifs avec eux. Ainsi, votre relation avec votre bout de chou commence par ces gestes de tendresse.

Pourquoi la plupart des bébés naissent la nuit ?

Selon le Dr Richard Marques, dentiste londonien de renom interrogé en 2018 par The Independent, embrasser son enfant sur la bouche est fortement déconseillé car le choc du bouche à bouche pourrait endommager ses dents.

Pourquoi ne pas embrasser un bébé ? Pourquoi embrasser un nouveau-né est-il risqué ? De nombreux virus et bactéries sont transmis par la salive, les baisers, les éternuements, le toucher ou la poignée de mains contaminées. La transmission peut se produire même en l’absence de signes de maladie.

Exceptionnellement, les conjoints souhaitant passer la nuit chez leur accompagnateur pour l’aider à s’occuper de l’enfant après l’accouchement peuvent le faire à condition que leur test PCR effectué en début de séjour soit négatif et qu’ils acceptent de se confiner dans la chambre et de faire respecter strictement les gestes…

Pourquoi la majorité des femmes accouchent la nuit ?

Papa peut-il assister à une césarienne ? En cas de césarienne, la mère peut être accompagnée (souvent par le père) au bloc opératoire. Plus généralement, la présence d’un compagnon permet de vivre cette naissance devenue un geste médical dans un contexte encore humain et familial.

Pourquoi on naît la nuit ?

Comment se passe la nuit à la maternité ? La nuit à la maternité Votre première nuit est généralement blanche, une nuit d’excitation durant laquelle vous vous penchez sur le berceau pour vous assurer que votre bébé respire. Les nuits suivantes sont marquées par des tétées ou des biberons.

Pourquoi faire du peau à peau avec bébé ?

Qui peut assister à la naissance ? Un compagnon, un ami, un membre de la famille… En l’absence ou le soutien du futur papa, vous pouvez demander à votre meilleur ami ou à un membre de la famille en qui vous avez confiance et à qui vous attribuerez un rôle bien défini afin qu’il ne se sentir déplacé mais utile.

Isole-toi dans un endroit calme avec ton bébé, place-le sur son ventre sur l’avant-bras d’un de ses parents, puis berce-le pendant que tu lui parles doucement. Portez-le comme une écharpe. Cette technique, qui rappelle la vie utérine et les battements du cœur de la mère, réconforte et arrête les pleurs de nombreux enfants.

.

Comment dormir en peau à peau avec bébé ?

La mélatonine, l’hormone du sommeil, est plus présente dans l’organisme pendant la nuit et surtout en fin de grossesse pour aider la maman à dormir. Il est couplé à l’ocytocine, l’hormone de naissance, et renforce les contractions.

Quand arrêter peau à peau ?

Pourquoi les femmes accouchent-elles à la pleine lune ? Certaines théories suggèrent que parce que la Lune affecte les marées de la Terre, elle affecte également nos marées internes. La pleine lune pourrait donc agir sur le liquide amniotique et ainsi favoriser la rupture de la poche hydrique.

Pourquoi plus de contractions la nuit ? Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de ces contractions : rester debout trop longtemps, une journée fatigante, une période de stress… Elles apparaissent généralement le soir, après une journée bien remplie ! Il suffit d’un peu de repos pour qu’ils disparaissent.

L’un des chercheurs de cette étude, le Dr Peter Martin, explique que si plus de 70% des naissances ont lieu pendant la nuit, cela est dû notamment aux hormones de la mère, mais aussi à l’hérédité évolutive. En effet, nos ancêtres vivaient en groupe, mais ils se dispersaient dans la journée.