Qu’est-ce que la vengeance au coucher et comment…

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Que celui qui n’a jamais tardé à s’endormir nous jette le premier oreiller ! Reporter l’heure du coucher ? Nous faisons tous. Car après une longue journée de travail, au lieu de filer paisiblement dans les bras de Morphée après le dîner, on a généralement envie de prendre enfin un peu de temps pour soi, se détendre, se déconnecter… Mais sans la bonne façon de s’en servir. Une tisane et au lit ? Non, on a préféré regarder un épisode ou deux d’une telle série, regarder les vidéos chronophages de TikTok, lire un mail récent, parcourir l’actualité (de peur de rater quelque chose d’important)… On pense que ça prendrait quelques minutes prend . Manqué, nous avons des heures. On a du mal à s’endormir, à dormir… et on se retrouve dans un cercle vicieux.

Revenge bedtime procrastination : le mal du siècle

Le report constant de l’heure du coucher a un nom : « vengeance retardant l’heure du coucher » – qui pourrait être joliment traduit par « vengeance retardant l’heure du coucher ». Où est la vengeance dans tout ça ? Cela implique que c’est le seul moyen que nous ayons trouvé pour (re)prendre le contrôle de nos vies. Lire aussi : Harry Potter : Cette théorie dégoûtante sur Voldemort vous empêchera de dormir la nuit

Mal de notre temps, ce phénomène a été identifié il y a à peine dix ans. Et les conséquences peuvent être désastreuses pour notre santé, tant physique que mentale : fatigue, irritabilité, problèmes de concentration et affaiblissement du système immunitaire, mais aussi anxiété et dépression. Comment y remédier ? Avant de consulter un spécialiste, vous pouvez commencer par suivre ces quelques conseils qui peuvent vous aider à reprendre le contrôle de votre sommeil.

Lire aussi :
Endormir votre nouveau-né peut être un défi, mais ces trucs et astuces…

Revenge bedtime procrastination : des conseils pour y remédier

Limitez le temps que vous passez devant un écran avant d’aller vous coucher : facile à dire, moins fait ! L’exposition à la lumière bleue des écrans peut perturber votre rythme circadien et rendre l’endormissement plus difficile. Sur le même sujet : Comment mieux dormir ? 10 conseils pour mieux dormir. Essayez de limiter votre temps d’écran à une heure ou deux avant de vous coucher.

à lire  Sommeil : l'astuce simple d'un médecin pour lutter contre l'insomnie

Faites de l’exercice pendant la journée : L’exercice régulier peut améliorer la qualité du sommeil. Assurez-vous simplement d’éviter tout exercice trop vigoureux juste avant de vous coucher, car cela peut rendre l’endormissement plus difficile.

Tenez un « journal du sommeil » : notez ce qui vous empêche de vous coucher à l’heure et comment vous vous sentez le lendemain. Cela peut vous aider à identifier les facteurs qui contribuent à la procrastination et à trouver des solutions pour y remédier.

Vaincre la procrastination peut prendre du temps et des efforts et cela ne se fera pas du jour au lendemain ! Il est important de trouver des moyens de gérer votre frustration de manière saine, mais la persévérance est payante. Mais en suivant simplement une routine à l’heure du coucher, en limitant votre temps d’écran avant de vous coucher et en faisant de l’exercice régulièrement, vous devriez être en mesure de mieux gérer ces problèmes et de briser le cycle de la procrastination.

4 aliments pour vous aider à vous endormir et éviter de vous réveiller la nuit
Lire aussi :
La banane  Parfois appelé « aide-sommeil naturel ». La banane est riche en tryptophane,…

Comment lutter contre la procrastination du sommeil ?

Conformément aux recherches précédentes, un moyen efficace de réduire la procrastination serait de rendre votre routine du soir plus agréable en en faisant une plus grande forme de satisfaction par rapport aux autres sources de procrastination du sommeil. A voir aussi : Bien dormir : voici les 4 règles d’or d’un expert du sommeil.

La procrastination peut-elle être guérie ? Pour se débarrasser de la procrastination, il est possible de contacter un psychologue. Ce professionnel vous guide dans votre démarche pour ne plus remettre à plus tard les sujets importants et ainsi mieux gérer votre temps.

Pourquoi est-ce que je déplace l’heure du coucher ? « Dans le cas des ‘oiseaux de nuit’, il y a une difficulté physiologique à sécréter de la mélatonine, l’hormone de l’endormissement, explique Benjamin Lubzynski, thérapeute, coach et hypnothérapeute. En s’endormant, ces personnes le mettent consciemment ou inconsciemment au lit pour sortir.

Comment vaincre la procrastination en 3 étapes ? Pourtant, ce comportement peut devenir dur à supporter pour les collègues ou proches de procrastinateurs… Alors voici nos 4 conseils pour ne rien remettre au lendemain !

  • Organisez vos tâches par étapes. …
  • Évitez les sources de distraction. …
  • Récompensez-vous et faites des pauses.
à lire  TOUT COMPRENDRE - Qu'est-ce que la bronchiolite, qui fait pression sur les hôpitaux français ?

Pourquoi je n’ai plus envie de dormir ?

Les causes sont diverses. Au niveau somatique, l’insomnie peut s’expliquer en cas de douleur, due à divers symptômes liés à des maladies chroniques comme l’asthme ou l’insuffisance cardiaque par exemple, ou encore des perturbations du cycle circadien pour les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

Est-ce mal de ne pas dormir la nuit ? Le manque de sommeil, qu’il s’agisse d’insomnies régulières ou de nuits blanches à répétition, est un facteur de risque d’hypertension artérielle et donc de problèmes cardiaques. Si vous suivez un mode de vie sain et passez une nuit une ou deux fois par an, ce n’est pas grave.

Quand le cerveau ne veut pas dormir ? Sans surprise, le stress et l’anxiété sont les principaux coupables. « C’est la cause numéro 1 », assure Olivier Pallanca : « Certaines personnes sont vulnérables au stress. Dès qu’elles sont trop actives, qu’elles sont trop alertes, cela va activer le même déséquilibre. »

Voici comment bien faire la sieste - Ouest-France édition du soir - 12/08/2022
Ceci pourrez vous intéresser :
Pourquoi la sieste fatigué ? Cette sensation douloureuse est due à un…

Pourquoi je fais les choses au dernier moment ?

Alors toujours faire les choses à la dernière minute est une forme de procrastination, causée par le manque de dopamine, qui entraîne un manque de motivation. Le manque d’organisation sera un paramètre à ne pas négliger, car il peut aussi être à l’origine de ce mécanisme.

Pourquoi je fais tout à la dernière minute ? La procrastination nous permet de réduire notre anxiété à court terme. Cependant, à long terme, le problème s’aggrave car la tâche est terminée à la dernière minute, ce qui laisse moins de temps pour la terminer. Nous ne nous accordons peut-être pas assez de temps pour accomplir certaines tâches.

Pourquoi est-ce que je le remets toujours à plus tard ? La procrastination peut avoir diverses causes. Parmi eux : mauvaise gestion du temps, faible estime de soi, manque de concentration, manque d’intérêt/motivation, stress, peur de l’échec, peur du jugement ou encore perfectionnisme.

Pourquoi faire les choses à la dernière minute ? Tout remettre à la dernière minute devient parfois une forme de vie. Ceux qui vivent ainsi peuvent essayer d’organiser leur temps et agir différemment : ils n’y arriveront pas. Du moins, à long terme. Cela peut fonctionner pendant quelques jours, mais ensuite cette dynamique revient très rapidement.