Pourquoi êtes-vous fatigué tout le temps et comment y remédier ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Vous vous réveillez d’une longue nuit de sommeil mais vous n’arrivez pas à vous débarrasser de la fatigue ? L’expert du sommeil James Wilson a partagé pour le média britannique The Sun les causes de cette fatigue récurrente et les moyens d’en venir à bout.

Tout d’abord, il faut distinguer la fatigue récurrente de la fatigue passagère. Selon le spécialiste, il est tout à fait normal de se sentir fatigué au réveil. Ce phénomène, appelé inertie du sommeil, est un état transitoire qui dure quelques minutes entre le sommeil et l’éveil. « Si vous vous sentez encore fatigué à 10 ou 11 ans, il y a peut-être un problème sous-jacent sur lequel nous devons nous pencher, car c’est à ce moment-là que nous sommes le plus alertes », prévient l’expert. En effet, lorsqu’elle persiste, la sensation de fatigue n’est plus normale. Elle peut donc avoir diverses causes.

Quelles sont les causes d’une fatigue qui perdure ?

L’une des principales causes de fatigue permanente après une bonne nuit de sommeil est l’apnée du sommeil. A voir aussi : S’endormir en deux minutes est possible avec cette méthode. Le spécialiste dit que dans ce cas, les gens se sentent « absolument brisés après ce qui serait considéré comme une durée de sommeil typique ». Il ajoute: « D’autres symptômes incluent un très mauvais mal de tête ou un endormissement pendant la journée. »

Outre cette pathologie, la fatigue persistante peut aussi avoir d’autres facteurs, sans danger direct pour la santé. Parmi les plus courantes, le professionnel de la santé cite :

Voir l’article :
Comment s’endormir 4 7 8 ? Mettez-vous au lit, trouvez une position…

3 astuces pour être en pleine forme au long de la journée

Le premier conseil du spécialiste pour faire le plein d’énergie le matin est de se réveiller à la lumière naturelle. En effet, comme l’explique James Wilson, notre cerveau est programmé pour répondre au soleil en produisant des hormones comme le cortisol, qui nous font nous sentir éveillés. Lire aussi : Comment vont les Verts du Congrès ?. Ainsi, se réveiller au soleil plutôt que dans une pièce sombre avec un éclairage artificiel facilite la sortie du lit. Pour cela, il recommande particulièrement une lampe de luminothérapie, qui imite la lumière du soleil.

à lire  Vie courante Changement d'heure : voici comment vivre le passage à l'heure d'hiver

Pour rester en forme, la routine compte

Une fois que vous vous réveillez, votre routine matinale affecte votre degré de fatigue. « Ne sautez pas du lit et ne consultez pas vos e-mails et vos réseaux sociaux. Cela active trop rapidement votre cerveau et ne le laisse pas suivre le processus dont il a besoin », prévient l’expert. Voir l’article : Grossesse : comment vivre sereinement l’évolution de son ventre ?. En effet, au réveil, votre cerveau doit avoir le temps de passer progressivement des ondes lentes (delta) aux ondes rapides (gamma). En stimulant trop tôt votre cerveau, vous sautez ces phases d’éveil. Par conséquent, l’expert conseille : « Prenez votre temps, levez-vous lentement et écoutez peut-être la radio pendant environ 30 minutes, pendant que votre cerveau entre en action. »

Si vos habitudes matinales sont importantes, votre routine nocturne est tout aussi importante pour un bon sommeil. « Nous pouvons nous réveiller fatigués parce que nous nous sommes couchés avec un niveau de stress accru ou trop de caféine dans notre corps », prévient James Wilson. Par conséquent, il recommande de « limiter la consommation de caféine au minimum dans les 6 heures précédant le coucher et de commencer le temps de relaxation environ une heure avant le coucher ».

Obtenez encore plus d’informations sur la santé en vous abonnant au journal de Medisite.

Votre adresse email est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. Apprendre encore plus.

Ceci pourrez vous intéresser :
Après avoir été victime d’une crise cardiaque, le chanteur a été retrouvé…

Quel genre de fatigue cancer ?

La fatigue liée au cancer est beaucoup plus grande. Cette sensation d’épuisement, non liée à un effort particulier, voire à un affaiblissement général de l’organisme (asthénie) n’est pas comparable aux sensations de fatigue « normale ». Il persiste même après une nuit de sommeil.

à lire  "Naïs au pays des loups", "Njord"... Documents en stock dans le Vercors

La fatigue est-elle un signe de cancer ? La fatigue est le symptôme le plus courant chez les personnes atteintes de cancer. C’est aussi l’effet secondaire le plus courant du traitement du cancer. La fatigue est un manque généralisé d’énergie, de fatigue ou d’épuisement.

Quels sont les premiers symptômes du cancer ? Signes avant-coureurs d’un cancer possible :

  • Perte de poids inexpliquée.
  • Fatigue.
  • Sueurs nocturnes.
  • Perte d’appétit.
  • Douleur nouvelle et prolongée.
  • Nausées ou vomissements récurrents.
  • Sang dans les urines.
  • Sang dans les selles (visible ou détectable par des tests de laboratoire)

Comment réussir la rentrée scolaire des enfants, un pédiatre donne quelques conseils
A voir aussi :
Après deux mois de vacances bien méritées, les portes des écoles, collèges…

Quelle maladie provoque une grande fatigue ?

La fatigue est-elle un signe de cancer ? La fatigue est le symptôme le plus courant chez les personnes atteintes de cancer. C’est aussi l’effet secondaire le plus courant du traitement du cancer.

Quand s’inquiéter de la fatigue ? Si la fatigue persiste pendant plusieurs mois, un médecin peut prescrire des tests pour exclure d’autres causes. Au-delà de 6 mois, l’apparition d’un syndrome de fatigue chronique peut être suspectée. Ce dernier peut s’inscrire dans le cadre de ce que les médecins appellent un « long Covid ».