Mort subite et inexplicable de l’enfant – La déplorable éclipse du docteur André Kahn

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Les autorités médicales compétentes sont régulièrement interpellées par la problématique de la mort subite et inexpliquée du nourrisson (SMSN). Et peut-être surtout sur l’île de la Réunion ? Des personnes inquiètes pour la santé des Cilaosiens, une enclave dans les montagnes de l’île au pied du Piton des Neiges, rapportent qu’il y a eu ces vingt dernières années deux décès dans le cirque suite à la mort subite et inexpliquée de l’enfant. . , que dans toute l’île le taux de mortalité est quatre fois supérieur à celui de l’hexagone.

Depuis les années 1990, le monde médical est influencé par les travaux et les recommandations du Dr André KAHN, chef du service de pédiatrie à l’Hôpital Reine Fabiola à Bruxelles. J’ai eu le privilège de le rencontrer lors d’un colloque organisé par la Fédération « Naître et Vivre » en 1988. J’y ai été sollicité pour une communication suite à la parution d’un livre dans lequel je posais la question (1987).

Le but de cette Fédération est de recenser les recherches sur ce sujet et de les partager avec les parents tout en soutenant les personnes endeuillées.

J’ai hésité à publier cette lettre qui pose l’hypothèse de ce que je vis aujourd’hui comme l’éclipse (ou l’éclipse) de mes travaux sur le sujet par le Dr André KAHN. On peut comprendre ma réticence pour des raisons éthiques en tant que psychothérapeute, ce que je suis, étant donné le sujet qui provoque une grande douleur et même de la culpabilité chez les parents qui ont vécu un tel drame.

En revanche, mon silence pourrait être interprété comme un manque de courage au vu du problème sous-jacent, ce qui m’a conduit à être confronté à un grand spécialiste en la matière. Notre hypothèse Rencontrer un stress vital inné exacerbé par la peur apprise du bébé d’être seul dans une pièce sombre et à plat ventre sur son matelas. Une nouvelle approche de prévention pourrait-elle se combiner avec celle du Dr KAHN, déjà proposée dans les années 1990 ? Notre réponse est absolument OUI !

André KAHN recommandait de ne pas placer les bébés sur le ventre, mais sur le dos. Ce changement a réduit le taux de mortalité d’environ 75 %, soit environ 350 décès par an en France métropolitaine. A La Réunion, également touchée par ces recommandations, il faut donc s’attendre à ce que le taux de mortalité soit proche de celui de la France, ce qui n’est pas le cas car les médecins référents nous signalent quatre fois plus de cas sur l’île.

Il y a quelques années, il me semblait que je devais attirer l’attention du public de l’île pour tenter de briser le silence des autorités locales spécialisées, alors qu’au niveau national j’avais essayé (trois fois sans succès) de publier mon travail dans des revues à comité de lecture.

Enfin, c’est le journaliste Franck CELLIER qui a la gentillesse de porter mon travail à la connaissance d’un public plus large, voir ci-dessous le lien de Parallèle Sud en 2021

https://parallelesud.com/la-mort-subite-et-inexplicatione-du-nourrisson-la-conjonction-de-deux-stress-endogene-et-exogene/

En m’affranchissant d’un regard qui chercherait une pathologie organique a priori, j’émettais l’hypothèse suivante : la mort résulterait de la conjonction d’un stress inné de « trop » de vie lié à la thermodynamique neuronale innée proprement chaque bébé, une vitalité soutenue d’une manière ou d’une autre (entraînant des nuits agitées), renforcée pour le bébé par la (les) peur(s) acquise(s) d’être seul dans sa chambre dans le noir sans surveillance parentale étroite. Et ce d’autant plus que le bébé, enserré par gravité dans son landau, est légèrement freiné. Et le Dr KAHN aurait justement fait remarquer que le bébé pouvait suffoquer couché sur le ventre. Il avait également remarqué un taux de transpiration élevé : les bébés transpiraient abondamment chez ceux amenés à son service par la police. Après avoir écouté ma communication lors de cette conférence de 1988, le Dr KAHN m’a dit : les travaux vont dans votre sens, ils sont complémentaires ! « . Cela semblait confirmer mes analyses et mes hypothèses. Dans ses publications ultérieures, il se garda cependant de rappeler cet échange et les travaux de ce colloque. En septembre 1989, basé à la Réunion, j’avais évoqué le sujet MSIN dans le  » papier » colonnes du journal Témoignages. En 2006, alors que je voulais faire le point sur l’état des recherches à ce sujet, j’apprenais que le médecin avait été victime d’un infarctus le 1er septembre 2004, qui l’avait fait mourir à l’âge de 60 ans, alors qu’il s’entraînait dans son club de karaté, André KAHN a mis en place un centre d’évaluation du sommeil pour les nourrissons afin d’évaluer leur risque d’être victime de cette « maladie » unique qui cause ces enfants, avant l’âge d’un an, et pour des raisons inconnues à ce jour, dans leur sommeil.

Aujourd’hui, j’ai la profonde conviction que le Dr. KAHN, consciemment ou inconsciemment, aurait gardé le silence sur la réalité de mon travail. L’approche serait de cacher un rival potentiel afin de maintenir le prestige du mérite, en l’occurrence en ayant suggéré aux parents qu’ils préfèrent coucher leur bébé sur le dos. A mes interrogations sur l’attitude d’une éventuelle dissimulation de mon travail, le professeur de littérature universitaire à Paris 8 Pierre BAYARD peut donner une réponse lorsqu’il soulève l’hypothèse suivante : « Nous persistons à porter au ciel les auteurs de chefs-d’œuvre. les dégâts qu’ils causent, ils relèguent en effet d’autres créateurs aux oubliettes, imposent des canons arbitraires à nos sensibilités et déforment notre regard sur le passé » (2022). l’île de la Réunion. Et plus curieux encore, comment comprendre qu’en vingt ans il n’y ait eu qu’un seul mort à CILAOS ? La question du MSIN reste fondamentalement ouverte. Pour éventuellement élargir son champ de conscience, voir le lien ci-dessous : https:// www.temoignages.re/chroniques/di-sak-na-pou-di/la-revolution-epigenetique-des-la-vie-fetale, 89060 ————– — —————- Frédéric PAULUS, docteur r en psychologie, chercheur au CEVOI (Centre d’Etudes du Vivant de l’Océan Indien) et expert externe du Haut Conseil de Santé Publique – France. Le 29/10/2022.

Pourquoi sortir bébé tous les jours ?

Les bébés ont besoin d’air, de lumière et de sortir. Un bébé en bonne santé peut sortir tous les jours, même en hiver, tant que la température semble raisonnable, autour de -12°C, et qu’il n’y a pas trop de vent. Sur le même sujet : Bien dormir quand bébé arrive. . Ces activités lui apportent plaisir, distraction et oxygène.

Quand le soir sortir avec bébé ? Il n’y a pas d’âge minimum pour emmener un bébé en sortie. Cependant, pendant 6 semaines son système immunitaire reste très fragile et il faut faire attention, surtout en hiver.

Pourquoi sortir avec bébé ? Selon Myriam Szejer, pédopsychiatre psychanalyste et ancienne élève de Françoise Dolto, une sortie avec un bébé est une alternative efficace à la tétine. Une sortie avec votre enfant lui fera du bien et vous rendra heureux ! Le tout maintenant est de s’organiser…

Est-ce qu’un bébé doit sortir tous les jours ?

C’est bien de sortir avec lui tous les jours. Vous pouvez rapidement faire des promenades d’environ 1 heure par jour. A voir aussi : S’endormir paisiblement : 5 conseils bien-être. Ajustez la durée de vos sorties à la température extérieure. Cependant, ne sortez pas si votre bébé ne se sent pas bien (par exemple, s’il a un rhume ou s’il est très grincheux).

A quelle heure sort le bébé ? Si vous avez le choix, optez pour des sorties avec bébé le matin avant 10h ou en fin d’après-midi à partir de 16h. A ce moment le soleil est moins brillant et votre sortie devient encore plus agréable, pour vous et pour votre bébé.

à lire  Nez bouché la nuit : la raison, le ronflement, que faire ?

Quand sortir un bébé dehors ?

Dès votre sortie de la maternité, à laquelle vous vous sentez prête, et sans contre-avis du pédiatre, pensez à emmener votre bébé en promenade. La balade doit être un moment de plaisir. Ceci pourrez vous intéresser : S’endormir : 12 conseils pour s’endormir rapidement. En général, attendez que votre bébé soit arrivé et que votre allaitement se passe bien.

Quand ne pas sortir bébé ? Pendant 2-3 mois, interdisez les voyages en porte-bébé ou en écharpe lorsque les températures sont très basses (même aux sports d’hiver) car les jambes comprimées d’un bébé peuvent se refroidir très rapidement.

Quelle température pour sortir bébé ?

Un bébé en bonne santé peut sortir tous les jours, même en hiver, tant que la température semble raisonnable, c’est-à-dire autour de -12°C, et qu’il n’y a pas trop de vent.

Comment sortir avec bébé en hiver ? Aussi pour emmener bébé dehors en hiver, n’hésitez pas à protéger ses mains et ses pieds. Et si bébé perd ses chaussons, la meilleure astuce est de les mettre en pyjama pour éviter qu’ils ne se perdent et garder ses pieds bien au chaud !

Lire aussi :
Un bon sommeil est important, il permet à notre cerveau de se…

Pourquoi utiliser un couffin ?

Il permet de garder bébé près de vous dans la chambre ou dans une autre pièce de la maison pendant les siestes ou lorsque bébé est éveillé. Dormir dans la chambre des parents peut en effet être rassurant pour un nouveau-né, mais aussi pour la maman qui, grâce au berceau, a le bébé à proximité.

Où mettre le berceau ? Il est préférable de toujours placer le berceau sur le sol ou sur un support de berceau : un support stable est essentiel pour éviter les accidents. La nacelle pour bébé ne peut pas remplacer un siège auto ou une nacelle spécialement conçue et approuvée pour une utilisation dans une voiture et un landau.

Comment faire dormir un bébé dans un berceau ? Éléments à considérer lors du choix d’un berceau L’accessoire doit également être muni de poignées robustes pour un transport sécuritaire. L’idéal serait de choisir un matelas épais et ferme pour que bébé ne s’y enfonce pas pendant son sommeil.

Quand passer du couffin au lit ?

Souvent en osier ou en matière souple, il est généralement léger et facile à transporter. Attention, la profondeur doit être d’au moins 20 centimètres et vous pouvez y dormir jusqu’à environ 6 mois. Il sait alors s’asseoir seul et court le risque de tomber du berceau.

.

Est-ce que bébé peut dormir dans un couffin ?

Si vous ne souhaitez pas mettre votre bébé dans un berceau en rentrant de la maternité, un berceau est idéal. Le berceau est normalement utilisé pendant les trois premiers mois du bébé ou un peu plus longtemps, mais le poids à ne pas dépasser est de 9 kg.

Où faire dormir bébé les premières semaines ? Selon les professionnels de la petite enfance, le berceau est le lit le plus adapté pour endormir les bébés à la maison pendant les premiers mois. Ce lit promet sécurité et confort et est « à taille humaine » pour un nouveau-né.

Quel âge bébé couffin ?

Le berceau, entre 0 et 6 mois Souvent en osier ou en matière souple, il est généralement léger et facile à transporter. Attention, la profondeur doit être d’au moins 20 centimètres et vous pouvez y dormir jusqu’à environ 6 mois. Il sait alors s’asseoir seul et court le risque de tomber du berceau.

Un berceau est-il utile ? Le berceau est le berceau idéal de la naissance à 3 mois. Pour ses premières nuits à la maison, le bébé doit dormir paisiblement. Cela suppose qu’il se sente en sécurité et dans un environnement confiné, comme dans le ventre de sa mère. Mais aussi qu’il puisse dormir près de ses parents.

Quand un bébé reconnaît son prénom ?

Ce qu’un bébé comprend à partir de 6 mois Votre bébé commence généralement à reconnaître des mots vers l’âge de 6 mois. Il reconnaît son prénom et se retourne quand il l’entend. Mais c’est vers 8 à 9 mois que votre bébé associe vraiment le sens aux mots.

Quand bébé répond à son nom ? Entre 9 et 12 mois, votre enfant répondra quand vous l’appelez par son prénom. Pour vous, c’est l’un des signes que vous pouvez observer que votre enfant se développe bien.

Quand un bébé reconnaît-il sa mère ? Le nouveau-né s’attache à la personne qui va lui prodiguer les soins essentiels dont il a besoin : le nourrir, le changer, le rassurer, le câliner. C’est avant tout la mère dont il reconnaît la voix et l’odeur dès la naissance. En répondant à ses besoins, elle est la figure clé de son univers.

Quand un bébé reconnaît-il son père ? Les enfants reconnaissent d’abord leur mère Jusqu’à ce que j’atteigne mon âge, l’enfant a trois mois et peut faire diverses choses, comme distinguer les visages. Il peut avoir peur des étrangers et des visages inconnus. La question demeure donc : les enfants connaissent-ils leur mère à la naissance ?

Comment un bébé reconnaît son prénom ?

Puis, dès sa naissance, le bébé est plongé dans un véritable bain de langage, dans lequel son prénom est souvent prononcé avec une intonation si affectueuse qu’elle attire son attention. C’est alors par la répétition que l’enfant mémorise et se familiarise avec ce mot particulier.

Comment savoir si un bébé reconnaît son prénom ? Votre bébé commence généralement à reconnaître des mots vers l’âge de 6 mois. Il reconnaît son prénom et se retourne quand il l’entend. Mais c’est vers 8 à 9 mois que votre bébé associe vraiment le sens aux mots.

Quand bébé reagit quand on l’appelle ?

Après 4 mois : Votre bébé : Réagit lorsqu’on lui tend les bras. tourne la tête lorsqu’on l’appelle.

Quand bébé commence à dire Areuh ? De 2 à 6 mois : le babillage en cascade Ce premier babillage survient chez tous les bébés du monde. Vers quatre mois, les voyelles commencent à apparaître, en commençant par « a » et « e ». Un mois plus tard, bébé parvient à prononcer ses premières consonnes : c’est l’âge du fameux « areuh ».

Pourquoi un enfant ne réagit pas à son prénom ?

Un enfant qui ne babille pas, ne reconnaît pas son nom, ne pointe pas du doigt… Ces signes – et bien d’autres – pourraient indiquer un trouble du spectre autistique (TSA). Et il est temps d’écouter les parents qui s’inquiètent.

Quand apparaissent les premiers signes d’autisme ? Parfois, les premiers signes apparaissent au cours des premiers mois de la vie ; tandis que d’autres apparaissent beaucoup plus tard. Jusqu’à l’âge de 12 mois, les signes de l’autisme peuvent inclure aucun ou presque aucun babillage. l’absence ou la quasi-absence de contact visuel.

Pourquoi un enfant autiste ne répond-il pas à son prénom ? Dois-je m’inquiéter? A 1 an, votre enfant répondra quand vous l’appellerez par son prénom. Parfois, ce n’est pas le cas. Cela peut être lié à un simple retard, mais cela peut aussi indiquer un trouble de son développement.

Voir l’article :
Vous aimez frissonner devant un bon film d’horreur ? Plongez un peu…

Pourquoi ne pas laisser bébé dans cosy ?

"Ne laissez pas le bébé trop longtemps dans le siège auto. Ses mouvements sont gênés et dans de très rares cas elle peut même entraîner une déformation de la tête. De même, il existe un risque de problèmes respiratoires et de syndrome de mort subite du nourrisson.

A partir de quel âge votre bébé doit-il être blotti ? La coque ou cosy seat est un siège auto adapté aux bébés de la naissance à 13 kg, soit environ 12/15 mois.

Pourquoi ne pas laisser bébé dormir dans le douillet ? ATTENTION DANGER – Une étude américaine met en garde contre une mauvaise utilisation des sièges auto ou des fauteuils inclinables : Laisser les jeunes bébés dormir en position assise pendant une longue période pourrait augmenter le risque de SMSN.

Où mettre bébé dans la journée ?

Par exemple, si vous portez beaucoup de bébés dans la journée, mieux vaut choisir le berceau ou la nacelle. Si vous restez à la maison, un lit de voyage ou un berceau est une meilleure solution.

à lire  L'homéopathie, une solution pour faciliter le sommeil de bébé ?

Où mettre bébé 1 mois ? le panier ou le berceau : ces « lits » premier âge n’accompagnent les nuits de bébé que pendant ses toutes premières semaines. Pour éviter les achats multiples, il peut être conseillé d’acheter immédiatement un petit lit parapluie.

Où mettre le bébé dans le salon ?

En général, j’ai préféré le temps passé au sol ou dans les bras, plus bénéfique pour l’éveil, mais toutes les alternatives sont bonnes pour varier les sensations, les positions, les angles de vue. Je pense que tout favorise l’éveil ! Nous avons également plusieurs couvertures à mettre et/ou recouvrir sur le canapé.

Où laissez-vous votre bébé les premiers mois ? Mais pour les premiers mois vous avez une alternative au lit à barreaux : le berceau, le lit cododo, le berceau, le parc bébé ou encore la nacelle du landau….

  • le berceau est posé sur le sol et donc le bébé est près du sol.
  • s’il y a des animaux.
  • quand le sol est froid.
  • pliage nécessaire.

Où votre bébé se met-il pendant la journée pendant 1 mois ? De la naissance jusqu’à l’âge de 6 mois, le berceau est idéal pour le sommeil de votre bébé pendant la journée. De la poussette à votre domicile, vous pouvez la transporter facilement sans réveiller votre bébé. Ce sera le lit parfait pour ses premiers mois.

Où faire faire la sieste à son bébé ?

La clé est d’écouter les besoins de repos du bébé. Le lieu des siestes contribue à la qualité de la récupération de la fatigue. Et son lit semble être l’endroit parfait. C’est en effet un lieu qui n’appartient qu’à lui, auquel il transmet des sensations de bien-être.

Le bébé peut-il dormir dans la chaise longue ? Il n’y a pas de contre-indication à laisser le bébé dormir dans son transat, mais cela peut être considéré comme une sorte de mauvaise habitude, un peu comme les bébés qui ne peuvent pas dormir sans les bras de papa/maman. Les jeux de lumière peuvent favoriser sa compréhension du sommeil.

Quand mettre bébé au lit pour une sieste ?

Comment savoir quand arrêter le Cosy ?

Comment savoir à partir de quel âge les câlins pour bébés doivent s’arrêter ?

  • dès que la tête de votre bébé dépasse le bord supérieur de la peluche.
  • dès que le poids maximum de votre enfant est atteint.
  • une fois le harnais au-dessus de l’épaule de votre bébé

Quand dois-je arrêter d’utiliser le Cosy ? Les coques – ou cosy – sont conçues pour les enfants de 40/45 cm à 75/87 cm, soit un poids d’environ 12/13 kg maximum pour bébé. La coque oblige à installer le bébé dos à la route. Cette obligation s’applique pendant les 15 premiers mois.

Quand savoir quand le Cosy est trop petit ?

Le siège est trop petit si la tête de l’enfant est un tiers au-dessus du bord supérieur de l’appui-tête, approximativement au niveau des yeux, ou si le poids recommandé pour le siège auto a été dépassé.

Comment savoir quand arrêter le Cosy ? La coque oblige à installer le bébé dos à la route. Cette obligation s’applique pendant les 15 premiers mois. Avant de quitter la maternité et jusqu’à ce que bébé atteigne 75/87 cm ou pèse 12/13 kg, la coque est donc idéale à installer dans la voiture.

Où poser un bébé de 1 mois ?

le panier ou le berceau : ces « lits » premier âge n’accompagnent les nuits de bébé que pendant ses toutes premières semaines. Pour éviter les achats multiples, il peut être conseillé d’acheter immédiatement un petit lit parapluie.

Quelle activité faire avec un bébé de 1 mois ? Aperçu :

  • 10 activités d’éveil pour les bébés de 0 à 6 mois.
  • Parlez-lui de la bonne distance.
  • Secouez-le.
  • Parle lui.
  • Jouez avec ses mains.
  • Avec bébé, sur le tapis d’activité.
  • Offrez-lui des jouets adaptés.
  • Chantez-lui une chanson.

Où installer bébé dans le salon ? En général, j’ai préféré le temps passé au sol ou dans les bras, plus bénéfique pour l’éveil, mais toutes les alternatives sont bonnes pour varier les sensations, les positions, les angles de vue. Je pense que tout favorise l’éveil ! Nous avons également plusieurs couvertures à mettre et/ou recouvrir sur le canapé.

Où coucher un bébé de 1 mois pendant la journée ? Vous pouvez le laisser dormir dans votre salon. Attention cependant à ne pas faire trop de bruit, il a besoin de beaucoup de sommeil et de repos les premiers mois. Pour l’endormir dans un salon, vous pouvez le placer dans un berceau ou un parc, si l’espace le permet.

Où installer bébé au début ?

â Vous pouvez placer votre bébé dans un transat au sol pour les repas et la digestion. -Vous pouvez l’installer dans un transat haut ou une chaise haute qui s’incline et le laisser à côté de vous à table.

Où couchez-vous votre bébé les premiers jours ? Selon les professionnels de la petite enfance, le berceau est le lit le plus adapté pour endormir les bébés à la maison pendant les premiers mois. Ce lit promet sécurité et confort et est « à taille humaine » pour un nouveau-né.

Où mettre bébé les premiers jours ?

Dans ce cas, il est recommandé que le bébé dorme dans un lit séparé ou dans un lit d’appoint, et non dans celui des parents. Vous pouvez également le mettre dans sa propre chambre et vous équiper d’un babyphone pour l’entendre lorsqu’il se réveille.

Où couchez-vous votre bébé les premiers jours ? En effet, l’Unicef ​​rappelle que l’endroit le plus sûr pour faire dormir bébé est dans un berceau près du lit parental en cas d’allaitement au biberon. En effet, il a été établi que le fait de laisser les bébés dormir dans une chambre séparée de leur mère est un facteur de risque de décès inopiné du nourrisson.

Est-ce que bébé peut dormir dans le transat ?

Il n’y a pas de contre-indication à laisser dormir bébé dans son transat, mais cela peut être considéré comme une sorte de mauvaise habitude, un peu comme les bébés qui ne peuvent pas dormir sans les bras de papa/maman. Les jeux de lumière peuvent favoriser sa compréhension du sommeil.

Où mettez-vous votre bébé à dormir pendant les premiers mois? Selon les professionnels de la petite enfance, le berceau est le lit le plus adapté pour endormir les bébés à la maison pendant les premiers mois. Ce lit promet sécurité et confort et est « à taille humaine » pour un nouveau-né.

Pourquoi le transat est-il mauvais pour les bébés ? Selon 60 millions de consommateurs, le risque d’étouffement est lié à la position du bébé sur le transat. « En cause : le risque que l’enfant s’étouffe s’il se tourne sur le côté ou sur le ventre. Ou que sa tête est trop inclinée vers l’avant, bloquant ses voies respiratoires », indique l’étude.

Pourquoi bébé ne doit pas dormir dans le transat ?

Quant aux fauteuils inclinables, leur utilisation est déconseillée car leur inclinaison (parfois trop élevée) entraînerait des déformations crâniennes. « Il est préférable que le bébé soit à plat dans son pouf, par exemple pour éviter les troubles respiratoires ».

.

Quel âge pour mettre bébé dans un transat ?

Mais l’âge idéal pour le mettre dans le transat est de 3 mois. Jusqu’à quel âge ? Bébé peut paresser dans son transat jusqu’à ses 7 ou 9 mois. En fait, une fois que bébé en a marre de s’asseoir dans son transat, vous ne pouvez plus l’y mettre !

Un videur est-il utile ? Son utilité : Faire basculer le transat aide parfois bébé à s’endormir ou à calmer ses pleurs. Il permet également de placer le bébé en position assise lors de la diversification. Il est également utile pour les bébés souffrant de reflux de tenir un peu après la tétée.

Quand commencer le transat bébé ?

Le transat peut être utilisé dès la naissance avec un isolant pour bébé. Mais l’âge idéal pour le mettre dans le transat est de 3 mois. Jusqu’à quel âge ? Bébé peut paresser dans son transat jusqu’à ses 7 ou 9 mois.

Où mettre bébé pendant la journée ? Par exemple, si vous portez beaucoup de bébés dans la journée, mieux vaut choisir le berceau ou la nacelle. Si vous restez à la maison, un lit de voyage ou un berceau est une meilleure solution.