Mon enfant dort bien pendant les vacances : que faire ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

C’est les vacances, les valises sont faites et vous êtes prêt à profiter des beaux jours en famille ! Cependant, vous avez peur car vous gérez votre petit sommeil loin de chez vous. En fait, cela peut être un véritable défi pour les parents.

Les vacances sont souvent synonymes de changement d’environnement et de rythme. De nouveaux endroits, une heure de coucher tardive et un sommeil manqué peuvent interférer avec votre petit sommeil. Voici nos précieux conseils pour passer des nuits paisibles avec votre enfant pendant vos vacances.

1 – Préparez votre enfant au voyage

1 - Préparez votre enfant au voyage

Pour cela n’hésitez pas à l’impliquer dans les préparatifs. Prenez le temps de lui expliquer le programme du séjour : où vous allez, ce que vous faites et où il/elle dormira. Lire aussi : Vous endormez-vous en moins de 15 minutes ? Cette technique serait imparable. Pour aider petits et grands, vous pouvez utiliser un calendrier pour leur indiquer quand vous partez et combien de temps vous restez.

Si vous avez des photos de votre lieu de vacances, n’hésitez pas à les montrer pour expliquer où vous allez et les activités prévues. Parler à votre enfant et le préparer au départ vous rassurera d’autant plus.

Vacances d'été : Conseils pour ne pas dormir sur le ring
A voir aussi :
S’endormir au volant représente 1 accident mortel sur 3 et il est…

2 – Apportez des objets de confiance

2 - Apportez des objets de confiance

Dormir dans un endroit inconnu peut être triste pour les enfants et les bébés. Pour les rassurer, nous faisons tout chez nous. Lire aussi : Profils de sommeil sur Fitbit Premium pour mieux dormir et connaître l’animal qui nous convient. Apportez les objets préférés de votre tout-petit pour rendre l’environnement aussi familier que possible. Bien entendu, pensez à apporter au doudou un ou deux jouets de son livre préféré.

Assurez-vous également d’emporter quelque chose qui sent la maison, comme leurs draps ou leurs couvertures. De plus, essayez de préserver au maximum les rituels du soir. Le bain, la petite histoire, le gros lot : ces moments de décompression permettent à votre enfant de se calmer. Alors, prenez votre temps avec l’heure du coucher et ne courez pas l’histoire du sommeil rapidement.

à lire  Personnes âgées : quels sont les remèdes pour mieux dormir ?

Voir l’article :
Snuggles And Dreams, un site Web de conseils et d’astuces écrit par…

3 – Évitez la lumière à l’approche du coucher

3 - Évitez la lumière à l’approche du coucher

Pour faciliter le sommeil, la pièce est plongée dans l’obscurité totale. Lire aussi : Une technique de sommeil nocturne rapide : 7 idées efficaces. La production de mélatonine, l’hormone du sommeil, n’a lieu que dans l’obscurité. Cependant, si les rideaux de votre espace de vacances ne sont pas suffisamment doublés, pensez à emballer un rouleau de sacs poubelle noirs et du ruban adhésif pour couvrir les fenêtres de votre valise.

De même, évitez autant que possible la lumière après le coucher. Téléphones, tablettes et autres gadgets interfèrent avec votre petit sommeil. Il est supposé que l’enfant (et donc l’adulte) ne sera pas exposé à la lumière des écrans au moins 2 heures avant d’aller se coucher.

Voici pourquoi dormir devant la télé est la bonne idée
Lire aussi :
Non, s’endormir devant la télévision n’est pas une bonne idée. Au fil…

4 – Maintenez les heures de sommeil habituelles

4 - Maintenez les heures de sommeil habituelles

Pendant les vacances, on a envie de décompresser, d’oublier l’horaire et la routine. Mais encore faut-il respecter le rythme de votre enfant. Veillez donc à maintenir au maximum ses heures de sommeil habituelles pour faciliter son sommeil.

Puisque vous êtes en vacances, vous pouvez être flexible et augmenter l’heure du coucher d’une heure. Pour éviter le risque de nuits difficiles, il est toutefois recommandé de ne plus perturber le rythme de vos bouts de chou. Il/elle n’en sera que plus excité, nerveux et aura du mal à s’endormir. Écoutez ses besoins, adaptez-vous à lui et tout ira bien.

5 – Ne chargez pas trop les journées

5 - Ne chargez pas trop les journées

Notre conseil serait de ne pas avoir un emploi du temps chargé. Ne surchargez pas les journées et prévoyez des pauses entre les différentes animations. En fait, il est important de prévoir des moments calmes pour permettre le lien familial.

Pendant la journée, votre enfant verra beaucoup de nouvelles personnes et de nombreuses activités. Le soir il/elle peut avoir du mal à se détendre et à lâcher prise. N’hésitez pas à vous isoler un moment de paix avec lui/elle pour le/la calmer.

à lire  Trois façons de s'endormir facilement

6 – N’oubliez pas les siestes

Jusqu’à 3 ans, un enfant doit dormir l’après-midi. Pendant les vacances, évitez autant que possible qu’il saute de sommeil. Lorsque vous planifiez votre journée, tenez compte de l’heure du coucher incluse. Pour les plus petits, il est vraiment essentiel de respecter les besoins de sommeil.

Essayez de prévoir un endroit calme, par exemple à l’ombre d’un parasol lorsque vous êtes à l’extérieur. Bien sûr, il peut y avoir des exceptions pour les enfants plus âgés. Veillez à leur accorder un moment de repos dans la journée ou à les coucher un peu plus tôt pour ne pas les déranger.

Notre conseil le plus important ? Détendez-vous et profitez du temps avec votre famille. Ne vous stressez pas et soyez flexible. Avec un changement d’environnement, il est tout à fait normal et probable que le rythme de votre enfant soit confus. Lorsque vous êtes à la maison, vous pouvez lentement adopter de bonnes habitudes de sommeil. Si vous avez d’autres astuces, venez les partager sur notre forum !

Quelle attitude Adoptez-vous Si un enfant refuse de faire la sieste et de s’endormir seul ?

Créer une atmosphère calme et détendue avec des lumières sombres, jouer de la musique douce ou proposer une activité relaxante avant d’aller au lit peut aider l’enfant à s’endormir plus facilement. Demandez à l’enfant qui a de la difficulté à dormir un peu plus loin du groupe.

Comment s’occuper d’un enfant qui ne dort pas ? L’absence de parents avec lui peut donner l’impression qu’il n’est pas en sécurité pour dormir. Une technique qui fonctionne très souvent consiste à voir l’enfant régulièrement sur une très courte période de temps avec de bonnes phrases ou un petit bras. Visites de 10 secondes mais toutes les 30-45 secondes.

Comment mener une séance de relaxation ?

Nous choisissons la méthode de cohérence cardiaque : cinq minutes, trois fois par jour, inspirez pendant 5 secondes, puis expirez pendant 5 secondes. Cette respiration profonde équilibre le corps et l’esprit pour atteindre un état de plénitude.

Comment faire des exercices de relaxation ? Pour ce mouvement détendu, placez simplement vos mains sur votre abdomen et inspirez profondément par le nez pour qu’elles se gonflent comme s’il s’agissait d’un ballon. Retenez votre souffle pendant quelques secondes et respirez par la bouche, en aspirant lentement votre estomac jusqu’à ce qu’il soit complètement vide.