Mon enfant a bien dormi pendant les vacances : que faire ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

C’est les vacances, les valises sont faites et vous êtes prêt à passer une merveilleuse journée en famille ! Cependant, vous vous inquiétez de la façon dont vous organiserez le sommeil de votre tout-petit loin de chez vous. En effet, cela peut être un véritable défi pour les parents.

Les vacances sont souvent synonymes de changement d’environnement et de rythme. De nouveaux endroits, des heures de coucher tardives et des siestes manquées peuvent perturber le sommeil de votre tout-petit. Voici nos précieux conseils pour passer une soirée paisible avec votre enfant pendant vos vacances.

1 – Préparez votre enfant au voyage

1 - Préparez votre enfant au voyage

Pour cela, n’hésitez pas à l’impliquer dans la préparation. Prenez le temps de lui expliquer le programme des soirées pyjama : où vous allez, ce que vous allez faire et où il va dormir. Lire aussi : 5 conseils de sommeil pour les enfants de 3 à 12 ans. Pour aider petits et grands, vous pouvez utiliser un calendrier pour leur indiquer quand vous partirez et combien de temps vous resterez.

Si vous avez des photos de vos lieux de vacances, n’hésitez pas à les montrer pour expliquer où vous allez et quelles activités vous comptez faire. Parler à votre enfant et le préparer au départ le rendra plus rassurant.

Sur le même sujet :
La rédaction de 20 Minutes n’a pas contribué à la réalisation de…

2 – Apportez des objets de confiance

2 - Apportez des objets de confiance

Dormir dans un endroit inconnu peut irriter les enfants et les bébés. Pour les rassurer, nous faisons tout comme à la maison. A voir aussi : Pourquoi ne dormons-nous pas aussi bien en vieillissant ?. Apportez les articles préférés de votre tout-petit pour rendre l’environnement aussi intime que possible. Bien sûr, n’oubliez pas d’apporter une couverture, un jouet ou deux et son livre préféré.

Assurez-vous également d’emporter quelque chose qui sent la maison, comme les draps ou les couvertures. Aussi, essayez de garder le rituel de la nuit autant que possible. Douches, petites histoires, gros câlins : ces moments de décompression mettront votre enfant à l’aise. Alors, prenez votre temps pour vous coucher et ne précipitez pas les histoires au coucher.

Lire aussi :
Avec la rentrée, vous pouvez changer de mobilier et chercher un nouveau…

3 – Évitez la lumière à l’approche du coucher

3 - Évitez la lumière à l’approche du coucher

Pour faciliter l’endormissement, plongez la pièce dans le noir complet. Voir l’article : « Vous pouvez rester en forme sans effort » dit le Dr Jimmy Mohamed dans son livre « Zero Limitation ». La production de mélatonine, l’hormone du sommeil, ne se produit que dans l’obscurité. Cependant, si les rideaux ne sont pas assez sombres sur votre lieu de vacances, pensez à emporter un rouleau de sacs poubelles noirs et du ruban adhésif pour couvrir les fenêtres de votre valise.

à lire  Test du Huawei Band 7 | T3

De même, évitez autant que possible la lumière près du coucher. Les téléphones portables, tablettes et autres gadgets perturberont le sommeil de votre tout-petit. On pense que les enfants (et les adultes aussi d’ailleurs) ne doivent pas être exposés à la lumière des écrans pendant au moins 2 heures avant le coucher.

Ceci pourrez vous intéresser :
Devenue maman d’une petite Alma, Camille Lellouche s’habitue à son nouveau rôle.…

4 – Maintenez les heures de sommeil habituelles

4 - Maintenez les heures de sommeil habituelles

En vacances, on a envie de décompresser, d’oublier les horaires et les routines. Mais encore faut-il respecter le rythme de votre enfant. Veillez donc à maintenir autant que possible son heure de coucher habituelle, afin de lui faciliter l’endormissement.

Puisque vous êtes en vacances, vous pouvez être flexible et augmenter votre sommeil d’une heure. Pour éviter le risque d’une nuit difficile, mais il est conseillé de ne plus perturber le rythme de votre bout de chou. Il n’en sera que plus excité, nerveux et aura du mal à dormir. Écoutez ses besoins, adaptez-vous à lui et tout ira bien.

5 – Ne chargez pas trop les journées

Notre conseil est de ne pas avoir un emploi du temps chargé. Ne surchargez pas les journées et prévoyez des pauses entre les différentes animations. En effet, il est important de prévoir des moments calmes pour permettre le renouement familial.

Pendant la journée, votre enfant verra beaucoup de nouvelles personnes et fera beaucoup d’activités. La nuit, il peut avoir du mal à se détendre et à lâcher prise. N’hésitez pas à vous isoler un moment avec lui pour le calmer.

6 – N’oubliez pas les siestes

Jusqu’à l’âge de 3 ans, un enfant a besoin de dormir l’après-midi. En vacances, évitez autant que possible de lui faire sauter des siestes. Lorsque vous planifiez votre journée, envisagez d’inclure un temps pour dormir. Pour les jeunes enfants, il est très important de respecter le besoin de sieste.

à lire  Voici la quantité de sommeil idéale pour protéger votre cerveau avant 40 ans

Essayez de fournir un endroit calme, comme à l’ombre d’un parasol si vous êtes à l’extérieur. Bien sûr, il peut y avoir des exceptions pour les enfants plus âgés. Assurez-vous de leur donner un peu de calme pendant la journée ou de les coucher un peu plus tôt, afin de ne plus les déranger.

Notre conseil le plus important ? Détendez-vous et profitez du temps en famille. Ne vous stressez pas et soyez flexible. Avec un changement d’environnement, c’est tout à fait normal et il est probable que le rythme de votre enfant soit confus. Une fois rentré chez vous, vous pourrez progressivement reprendre de bonnes habitudes de sommeil. Si vous avez d’autres astuces, venez les partager sur notre forum !

NOPRON ENFANTS 15 mg/5 ml sirop (Voie : Orale) Ce médicament est préconisé dans le traitement des troubles passagers du sommeil de l’enfant de plus de 3 ans. , Eau purifiée.

Comment dormir en 30 secondes ?

Comment faire

  • Touchez le toit de votre bouche avec le bout de votre langue, juste derrière les incisives supérieures. …
  • Expirez bruyamment par la bouche (en faisant un son) tout l’air de vos poumons.
  • Fermez la bouche et inspirez lentement par les narines, en comptant jusqu’à 4 dans votre tête.
  • Retenez votre respiration en comptant jusqu’à 7.

Comment dormir en 1 seconde ? Tout visible ! – Inspirez profondément, par le nez, comptez lentement jusqu’à 4 (Et 1, et 2, et 3, et 4). – Retenez votre souffle, comptez jusqu’à 7. – Expirez bruyamment, cette fois par la bouche, en comptant jusqu’à 8.

Comment calmer un bébé qui ne veut pas dormir ?

Idéalement, un enfant qui refuse de dormir devrait être mis au lit à la même heure chaque nuit, en suivant une routine de coucher qui pourrait inclure, par exemple, le dîner, le bain et la narration. Embrassons-le et disons « bonne nuit » d’une voix ferme, puis quittons la pièce pendant qu’il est encore éveillé.

Que faire si bébé ne veut pas dormir ? Que ce soit le jour, l’après-midi ou la nuit, ne le laissez pas s’endormir en tétant le sein ou le biberon. Finissez de le nourrir, changez-le si nécessaire et mettez-le au lit pour qu’il puisse dormir tout seul. Ne restez pas avec votre enfant jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Comment endormir bébé trop fatigué ?

Donnez-lui un bain tranquille avant de se coucher : pas de jeux bruyants ni d’éclaboussures. Donnez-lui un léger massage avant de l’habiller pour aller au lit. Les câlins et les bisous peuvent également apaiser et réconforter votre enfant. Bercez-le et serrez-le dans vos bras avant de le mettre sur le lit.