Les prisons françaises comptent 72 350 détenus, ce qui est presque un record absolu

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

crucial

Selon le ministère de la Justice, il y avait 72 350 détenus dans les prisons françaises au 1er octobre, ce qui est proche du record absolu de mars 2020.

La population carcérale française approche d’un niveau record, avec 72 350 personnes incarcérées au 1er octobre et 71 669 le mois dernier, selon les statistiques du ministère de la Justice publiées lundi 31 octobre. En un an, il y a eu 3 177 détenus de plus, soit une augmentation de 4,6 %.

Ces chiffres se situent presque au niveau du record absolu enregistré en mars 2020, 72 575 détenus, qui ont décidé de lutter contre la pandémie de Covid-19 à la veille de la détention, ce qui a entraîné une réduction drastique du nombre de détenus.

Plus de 2000 détenus dorment sur des matelas posés à même le sol

Le nombre de femmes détenues, qui représentent 3,4 % de la population carcérale totale, est en légère baisse, de même que le nombre de mineurs (0,8 %). Lire aussi : Le meilleur matelas (comparatif) : quel modèle domine le marché ?.

Les prisons françaises disposent de 60 709 places opérationnelles, la densité carcérale totale atteint 119,2% contre 114,5% il y a un an. Selon les données officielles du ministère, il y a actuellement 14 937 détenus qui sont surpeuplés. La densité des prisons monte à 141,5 % dans les centres de détention, où sont détenus les prisonniers en attente de jugement – et donc présumés innocents – et condamnés à des peines courtes.

Au total, 57 prisons françaises sont surpeuplées à plus de 150 %. Cette densité dépasse même les 200 % dans trois usines : 220,3 % à Carcassonne, 215 % à Nîmes et 207,7 % à Bordeaux-Gradignan.

à lire  Anil Kumar Dip : "Le feu a commencé à partir d'un matelas"

Lire aussi :

Ceci pourrez vous intéresser :
En 1969, lorsque Jimi Hendrix, Joe Cocker et The Who se sont…