La vie quotidienne Changement d’heure : voici comment vivre le passage à l’heure d’hiver

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3h00, il sera 2h00. Une heure de sommeil supplémentaire, donc, mais il est possible d’avoir du mal à dormir le soir après le changement d’heure, et de commencer à ressentir les symptômes du manque de lumière. Voici quelques conseils pour se sentir bien.

&#xD ;

Jusqu’à – &#xD ;

&#xD ;

Faut-il adapter son sommeil ?

29 octobre 2022 08h05 Ceci pourrez vous intéresser : Dormez bien : voici une routine 10-3-2-1-0 qui vous aidera à vous rendormir.

&#xD ;

| mis à jour le 29 octobre 2022 à 08h15

– Temps de lecture :

&#xD ;

Se coucher un peu plus tard dans la soirée après le change peut vous permettre de vous calmer. Photo d’illustration Unsplash/Khadeeja YASSER

Voir l’article :
Pouvez-vous vous endormir en seulement deux minutes ? Oui, selon les conseils…

Comment compenser le manque de lumière ?

A partir du dimanche, le soleil se couche une heure plus tôt : à partir de 17h30. au lieu de 18h30. de la veille. L’heure supplémentaire de sommeil la nuit du samedi au dimanche est certes appréciée, mais le brusque raccourcissement des journées l’est beaucoup moins. Lire aussi : Horoscope du mercredi 12 octobre 2022. La kinésiologue Sarah Alimondo nous a donné plusieurs suggestions pour bien traverser cette transition.

Pour certaines personnes, le quart de travail d’une heure ne cause aucune perturbation. Mais d’autres, au sommeil plus fragile, peuvent avoir des difficultés à dormir les premières nuits. Dans ce cas, Sarah Alimondo conseille de « s’endormir une vingtaine de minutes plus tard dans les jours qui suivent le changement, afin que notre horloge biologique se réinitialise progressivement ». Cela vaut aussi pour les enfants : « Ils sont plus sensibles à ce décalage. »

à lire  Un ophtalmologiste américain retire 23 lentilles de contact de l'œil d'un patient

A voir aussi :
Emilie Rizzo, styliste de profession, a créé sa société « 6h55 Mouvement…

Simple fatigue ou dépression saisonnière ?

Autre astuce pour réussir son sommeil, Sarah Alimondo recommande d’éviter les écrans avant de se coucher. « La mélatonine ne peut démarrer que s’il n’y a plus de source de lumière ou de distraction. A voir aussi : Comment habiller un bébé la nuit, été comme hiver ?. Au lieu de cela, elle suggère de lire ou de prendre un bain ou une douche pour se détendre.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez en visualiser le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données. &#xD ;

Sur le même sujet :
Deux femmes ont accouché d’un enfant le 13 septembre 2022 à la…

Comment se rendormir après s’être réveiller dans la nuit ?

Gérer mes options

  • A partir de la semaine prochaine, les personnes qui ont des horaires de travail normaux rentreront chez elles le soir. « La lumière est ce qui permet de synthétiser la vitamine D et aussi de participer à l’immunité », note Sarah Alimondo. Elle recommande donc, si possible, de sortir quelques minutes pendant la pause déjeuner, ou à tout autre moment de la journée pour profiter du soleil. Choisissez également des activités de plein air le week-end.
  • « Pour les personnes qui manquent de lumière, et pour qui cela affecte beaucoup leur humeur, on peut leur proposer un appareil de luminothérapie », suggère-t-elle également.
  • En plus d’être plus courtes, les journées sont aussi généralement moins ensoleillées en hiver qu’en été : une journée d’été culmine à 100 000 lux, contre à peine 2 000 lux en hiver. Ce manque de lumière peut être la cause de la dépression saisonnière, qui n’est pas une maladie passagère mais un trouble. Pour définir ce trouble affectif saisonnier (TAS), le site Passport Santé indique qu’on parle de dépression saisonnière lorsqu’elle « survient à la même période chaque année, en automne ou en hiver, pendant au moins deux années consécutives, et dure jusqu’à » la suivante le printemps ».
  • La lumière affecte notre sécrétion de sérotonine, qui régule notre humeur, et l’exposition à la lumière artificielle s’est avérée bénéfique pour les personnes souffrant de dépression saisonnière.
  • Health Passport note également que la dépression saisonnière est plus répandue dans les pays les plus septentrionaux. En Europe, entre 1 et 4 % de la population est touchée, bien que les estimations varient, alors qu’au Canada, cette part est de 18 %.
  • Si une dépression saisonnière est suspectée, un médecin doit être consulté. Mais pour éviter la dépression, la fatigue et les virus, Sarah Alimondo a quelques suggestions : « Pour ne pas rester, il faut trouver un équilibre dans toute notre hygiène de vie, se reposer, varier nos activités, s’amuser. Le régime alimentaire peut également aider. Il est nécessaire de maintenir une hygiène de vie de base pour se protéger. »
  • N’oubliez pas, le dimanche matin, de remettre à zéro vos horloges, montres, réveil et autres appareils : à 3 heures du matin, il sera 2 heures du matin.
à lire  11 remèdes naturels contre la constipation

8 techniques pour se rendormir rapidement en cas d’insomnie

Buvez un grand verre d’eau. …

Concentrez-vous sur votre respiration. …

Qui décide du changement d’heure ?

Faites un exercice de sophrologie. …

Acceptez de vous réveiller. …

Il porte des chaussettes. …

Qui a mis en place l’heure d’été ?

Boire une tisane. …

Se lever.