La véritable histoire derrière … le film « Saint Omer »

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Saint Omer est un film français réalisé par Alice Diop qui sortira ce mercredi au cinéma. Derrière l’œuvre cinématographique se cache un événement effrayant.

Le film Saint Omer sort ce mercredi en salles. Réalisé par Alice Diop, ce long métrage est déjà un succès auprès des cinéphiles après avoir été primé à la Mostra de Venise et avoir remporté le prix du meilleur film au Festival de Gand en Belgique. Le film a même été choisi pour représenter la France dans la catégorie « long métrage international » aux Oscars en 2023. Une initiation pour la réalisatrice qui signe son premier film, après avoir été habituée à la réalisation de documentaires.

Cette œuvre cinématographique aborde la question de l’infanticide. Laurence Coly est traduite devant la cour d’assises de Saint Omer pour le meurtre de son enfant de quinze mois, mort par noyade. Sa mère l’avait abandonné sur une plage à marée montante. Si ces faits vous parlent, c’est parce qu’il s’agit d’une histoire vraie : celle de Fabienne Kabou.

Elle abandonne son bébé sans se retourner

La tragique nouvelle qui a inspiré le film Saint Omer concerne la mort d’un bébé sur une plage de Berck, dans le Pas-de-Calais, le 20 novembre 2013. Ce sont des pêcheurs qui ont découvert le corps de l’enfant au petit matin. Ceci pourrez vous intéresser : Un lion retrouvé dans un appartement en Seine-Saint-Denis : 8 mois de prison pour le « cavalier » de Montreuil. Selon l’autopsie, la petite fille était vivante avant d’être jetée à l’eau et de mourir noyée.

C’est un hôtelier qui va donner un indice aux policiers lorsqu’il leur apprend qu’une femme est venue coucher avec son bébé, la veille de la macabre découverte. Vers 21 heures, elle est sortie avec son enfant, mais lorsqu’elle est revenue payer la note, le directeur de l’hôtel a indiqué qu’elle n’avait plus le bébé avec elle.

à lire  La poussette électrique Cybex e-Priam, révolution ou gadget ? Test et avis de Neuf Mois - Neufmois.fr

Après plusieurs jours d’enquête, les détectives identifient la principale suspecte comme étant Fabienne Kabou. Arrêtée, elle avoue les faits en expliquant qu’elle a laissé sa fille sur la plage et qu’elle est partie sans se retourner. Elle est donc inculpée de meurtre et placée en garde à vue.

Insomnie : 8 façons de (enfin) mieux dormir
Lire aussi :
Comment savoir si on est épuisé mentalement ? L’épuisement psychologique : une…

Une psychose paranoïaque

Fabienne Kabou explique qu’elle est victime d’un sortilège vaudou et que c’est pour cela qu’elle a tué son enfant. Après avoir passé un examen psychiatrique, les médecins pensent qu’elle souffre d’une maladie psychotique et d’une psychose paranoïaque. Ceci pourrez vous intéresser : Minceur : comment contrôler les kilos du week-end ? Les conseils d’un nutritionniste. Elle sera quand même jugée pour les actes qu’elle a commis.

Le 20 juin 2016, son procès s’ouvre devant la cour d’assises de Saint-Omer pour le meurtre de mineurs de moins de 15 ans. Elle sera finalement condamnée à 20 ans de prison. Fabienne Kabou fera appel de cette décision et sera de nouveau jugée un an plus tard. Elle sera finalement condamnée à quinze ans de prison après avoir maintenu ses problèmes de santé mentale comme circonstance atténuante.

Retrouvez un épisode de l’émission Laissons l’accusé entrer dans l’affaire Fabienne Kabou sur la plateforme RMC BFM Play.

C’est une peine un peu plus légère que lors de son premier procès. Ce vendredi, Fabienne Kabou a été condamnée à 15 ans de prison ferme par la cour d’appel du Nord, à Douai.

Ceci pourrez vous intéresser :
Quand on est parent, les questions sur le bien-être de son enfant…

Qui est Fabienne Kabou ?

« Fabienne Kabou, l’infanticide de Berck » : le nouvel épisode du podcast de Faire entrer l’accusé Ce lundi 29 août, le podcast de « Faire entrer l’accusé » revient sur le cas de Fabienne Kabou, cette mère qui a quitté sa fille mourir sur la plage de Berck, Pas-de-Calais en 2013. Voir l’article : Deux gestes doux pour mettre bébé au lit sans le réveiller.

Ceci pourrez vous intéresser :
Vous n’avez pas d’abonnement actif. Aidez à améliorer le journalisme, près de…