La tisane du soir aide-t-elle vraiment à s’endormir ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Il y a du café le matin pour vous réveiller et de la tisane le soir pour vous endormir. Valériane, verveine, CBD… ces plantes tiennent-elles vraiment leurs promesses ? Trois spécialistes du sommeil répondent.

Image de la tête contre l’oreiller sur fond ciel étoilé et bleu marine, promesses de nuits « paisibles » et « reposantes »… Les sachets de tisanes du supermarché se présentent souvent comme de véritables alliés endormis. Elles sont un pur produit de phytothérapie et contiennent selon les marques diverses plantes aromatiques dont les principes actifs favorisent l’endormissement et préviennent les réveils nocturnes. Mais qu’est-ce que c’est vraiment ?

En vidéo, cinq signes qui montrent que vous êtes en dette de sommeil

A lire aussiComment choisir la mélatonine, pour certains le pilier des troubles du sommeil ? Lire aussi : Vacances d’été : comment l’utiliser pour concilier son sommeil ?.

Lire aussi :
Bruit, lumière, stress : nombreux sont ceux qui mettent du temps à…

Peu de preuves scientifiques

Houblon, fleur d’oranger, camomille, verveine, lavande, marjolaine, passiflore, tilleul… Ces plantes entrent dans la composition de la plupart de nos infusettes, mais aucune recherche scientifique rigoureuse n’a encore prouvé leur efficacité. Nicolas Authier, psychiatre et pharmacologue (1). « Aucun médicament remboursé pour le sommeil n’a été développé pour ces substances car les preuves sont insuffisantes », précise-t-il. Lire aussi : 8 conseils pour aider le sommeil de votre tout-petit. Les tisanes, comme tous les autres produits à base de plantes, sont basées sur des études d’observation et non sur de véritables évaluations scientifiques.

Les essais cliniques les plus aboutis, mais avec un « niveau de preuve très faible » à l’arrivée, concernent la lavande, l’eschscholtzia (surnommée le pavot de Californie), et la valériane, rapporte Patrick Lemoine, psychiatre spécialiste du sommeil (2). « Il a été suggéré que ces plantes stimulent l’activité des neurotransmetteurs gabaergiques, également connus sous le nom de gaba. Ceux-ci jouent un rôle dans notre activité nerveuse et « ralentissent » notre cerveau, ce qui peut contribuer à l’endormissement », rapporte le médecin.

Il est suggéré que ces plantes stimulent l’activité des neurotransmetteurs gabaergiques, qui jouent un rôle dans notre activité nerveuse et « ralentissent » notre cerveau

Seul bémol (et pas des moindres), la plante la plus étudiée et « très moyennement efficace », la valériane, « sent vraiment les pieds », nous apprend le Pr Pierre Philip, chef du service universitaire de médecine du sommeil au CHU de Bordelais (3). Il faut donc être suffisamment motivé pour le consommer sous sa forme brute.

à lire  Insomnie : des astuces à base de glaçons frappés sur TikTok

Sur le même sujet :
Un panda remis par la Chine à Taïwan il y a 14…

Effet placebo

Si le principe actif de la tisane n’altère pas la qualité de nos nuits, les professionnels de santé n’écartent pas un éventuel « effet placebo ». « Si les consommateurs sont plus sensibles au caractère naturel des produits dérivés de la plante, ils croiront davantage à leur efficacité », note le psychiatre et pharmacologue Nicolas Authier. C’est notamment le cas des tisanes au CBD, qui sont imitées par ceux qui sont en colère contre les baisers. Lire aussi : Une variante mortelle de la variole du singe fait rage en Afrique centrale. « Son effet anxiolytique n’a pas encore été démontré, surtout à faibles doses comme celles des tisanes. Ici l’effet placebo fonctionne pour certains, car il est renforcé par la commercialisation du « cannabis bien-être », souligne le professionnel de santé.

A lire aussiEfficacité, légalité, risques… Ce qu’il faut savoir avant de tester le CBD

Outre cet effet placebo, il faut aussi rappeler que l’infusion du soir fait partie intégrante d’un rituel relaxant avant d’aller dormir. « Boire des tisanes, comme lire dans son salon avant de s’endormir, fait partie des stratégies d’apaisement qui peuvent aider à réduire l’anxiété avant le coucher, lorsqu’elle est présente », rapporte le spécialiste du sommeil Pierre Philip. « En ritualisant ce moment, il est possible de créer un attachement cognitif réconfortant. A long terme, nous le consommons principalement par besoin de réassurance », poursuit Nicolas Authier.

A la longue, on en consomme surtout par besoin de se rassurer.

Si l’effet placebo fonctionne, attention à ne pas tout mettre dessus, souligne le professeur Pierre Philip. Selon le médecin, la tisane peut fonctionner les premières nuits, mais cela reste un pansement sur une jambe de bois. « Un récent sondage montre que 71 % des Français se plaignent de leur sommeil. Résultat : une augmentation spectaculaire des troubles du sommeil depuis le premier confinement et une énorme variation de la durée du sommeil entre les jours de semaine et les week-ends.

Lire aussi Que faire pour se rendormir après un réveil au milieu de la nuit

De manière générale, plutôt que la tisane ou toute autre substance, le spécialiste insiste sur l’importance de pratiquer une hygiène de sommeil stricte, à savoir se lever à la même heure tous les jours, y compris le week-end, et la mise en place de stratégies d’apaisement non médicamenteuses, telles que cohérence cardiaque -, des exercices de relaxation ou de sophrologie.

Lire aussi :
Ambre Dol (Familles nombreuses) a confié à ses fans que ses enfants…

Zéro liquide avant le coucher

Remplir sa vessie avant de se coucher peut également causer un inconvénient majeur à l’intraveineuse et « provoquer des éructations nocturnes », rapporte le psychiatre Patrick Lemoine. En général, plus l’heure du coucher approche, plus il est nécessaire de modérer tous les apports hydriques, y compris les tisanes et l’eau. Sans compter que le phénomène s’amplifie avec le temps. Comme l’explique le psychiatre, « quelle que soit la physiologie individuelle, plus on vieillit, plus le volume de la vessie se contracte et entraîne des besoins plus urgents la nuit, surtout chez les hommes ».

à lire  Fumal. Jean Jaurès : pour ne pas abîmer l'écran...

(1) Docteur, j’ai mal au sommeil, de Patrick Lemoine, Éditions Odile Jacob, 256 pages, 21,90 € (2) Le petit livre du CBD, de Nicolas Authier, Éditions First, 160 pages, 2,99 €.(1) Réapprendre à dormir pour être en bonne santé, de Pierre Philip, Éditions Albin Michel, 208 pages, 19,90 €.

En vidéo, réveil nocturne : quatre astuces pour retrouver le sommeil

Banane, dattes et mangue Certains fruits ont une forte teneur en tryptophane. C’est le cas des bananes, des dattes et des mangues. Ces fruits sont assez bons pour remonter le temps et il vaut mieux les manger avant de se coucher.

Quelle tisane boire tous les jours ?

Quelle tisane buvez-vous chaque jour ?

  • Le matin : Préférez les plantes dites toniques : ginseng, gingembre, angélique, sarriette. …
  • Toute la journée : le cassis et la vigne rouge activent la circulation et soulagent les jambes lourdes.

Quelles tisanes sont sans danger ? Considérées comme « inoffensives », 34 sont vendues librement (bruyère, camomille, cassis, mélisse, menthe verte, fleur d’oranger, reine des prés, tilleul, verveine…) et peuvent être consommées quotidiennement. D’autres doivent être utilisés avec prudence et ne sont vendus qu’en pharmacie.

Quelle est la meilleure tisane pour la santé ? La tisane de sauge favorise la digestion en ayant un effet bénéfique contre les douleurs hépatiques, gastriques et intestinales. Il est également efficace contre la fatigue, la bronchite, l’asthme, les problèmes menstruels et les bouffées de chaleur. Une pincée par tasse.

Quelle plante pour avoir un sommeil plus profond ?

Les plantes suggérées contre les troubles du sommeil sont essentiellement des plantes aux propriétés sédatives (calmantes) comme la valériane, la passiflore, le houblon, la mélisse et l’aubépine.

Quelle tisane pour un sommeil profond ? Quelles tisanes pour dormir ? S’il existe d’innombrables tisanes pour dormir, la lavande (Lavandula angustifolia), la camomille commune (Chamaemelum nobile) ou encore la camomille allemande (Matricaria chamomilla) et la mélisse (Melissa officinalis) restent les meilleures tisanes pour favoriser le sommeil.

Quelle est la plante la plus efficace pour dormir ? Quelles plantes pour soulager les troubles du sommeil ? Les plantes suggérées contre les troubles du sommeil sont essentiellement des plantes aux propriétés sédatives (calmantes) comme la valériane, la passiflore, le houblon, la mélisse et l’aubépine.