la Normandie Il a harcelé ses voisins : le nonagénaire banni de…

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

En 2011, un couple s’installe dans une rue résidentielle d’Alençon. Ce qui n’a pas réussi à plaire à son voisin depuis plus de 80 ans. Il bat la nuit sur le mur mitoyen avec son rouleau à pâtisserie, empêchant tout le monde de dormir. Il traite son voisin de voleur, secoue la clôture pour qu’ils ne puissent pas manger dehors. C’est encore pire une fois qu’ils ont un bébé. Parfois, ils louent une autre maison pour se reposer avec leur enfant. Parmi les riverains, une pétition circule, qui confirme la puissance de l’intervention de la vieille femme. C’est ce qui l’a conduit le 17 mars 2022 devant le tribunal d’Alençon à sa condamnation à 7 mois de prison avec sursis pour le devoir de ne pas passer par là et à verser à son voisin, depuis son divorce, des 7000 €. En appel, le 4 janvier 2023, le prévenu demande l’indulgence du prévenu, une pension de 2 000 € et un transfert dans un Ehpad. La cour d’appel confirme la décision et lui interdit de reprendre la route.

à lire  Top 12 des habitudes de sommeil des riches, mieux...