Journée Alzheimer : 3 façons de prendre soin de sa mémoire et de son cerveau

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Plusieurs études menées dans divers pays ont montré que les personnes pratiquant une activité physique régulière et soutenue présentent un risque réduit d’environ 30% d’être atteintes d’une maladie neurocognitive comme la maladie d’Alzheimer* ! Et pourtant, malgré ce chiffre fort, peu de personnes ont conscience que l’activité physique est une méthode de prévention efficace à ce jour.

Partenaire institutionnel depuis maintenant 7 ans, l’Observatoire des Mémoires B2V soutient notamment la Fondation Vaincre Alzheimer dans ses missions de sensibilisation du grand public aux méthodes de prévention de la maladie d’Alzheimer. A l’occasion de la journée mondiale Alzheimer – 21 septembre 2022 – le Dr Maï Panchal, Directrice Scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer, nous livre des bonnes pratiques pour prendre soin de votre mémoire et de votre cerveau. 1 – Pratiquer une activité physique régulière et soutenue Pratiquer une activité physique contribuera à faire baisser la tension artérielle (l’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur du déclin cognitif et de la maladie d’Alzheimer). Il aidera également à sécréter des neurotransmetteurs bénéfiques pour le cerveau tels que la dopamine ou la sérotonine. Il n’y a pas de sport meilleur qu’un autre : marche, course à pied, vélo, tennis, etc. Tous les sports sont bons pour la mémoire et le cerveau. L’important est d’inscrire la pratique d’une activité physique sur le long terme et jusqu’à une heure par jour idéalement soit 8 000 pas. C’est pourquoi la marche est l’une des activités physiques les plus mises en avant dans la prévention des maladies neurocognitives car c’est la plus simple à mettre en œuvre au quotidien. De plus, marcher dehors permet d’oxygéner son cerveau et de faire le plein de lumière et de vitamine D, ce qui aide à lutter contre la dépression ou l’obésité, et d’avoir une meilleure qualité de sommeil. Cet effet est confirmé même en présence de la maladie. Ainsi, la maladie progresse significativement plus lentement chez les patients pratiquant une activité physique régulière que chez les patients sédentaires. 2 – Avoir un sommeil de bonne qualité Un sommeil de bonne qualité se définit par l’alternance entre des phases de sommeil profond et des phases de sommeil léger. Le sommeil a cette capacité incroyable de pouvoir nettoyer le cerveau, pendant les phases de sommeil profond, des protéines toxiques que nous avons accumulées au cours de la journée. L’une de ces dernières, la bêta-amyloïde est l’une des protéines toxiques de la maladie d’Alzheimer qui s’accumule chaque jour et tend à s’éliminer reposé grâce à une bonne qualité de sommeil. L’activité physique, les liens sociaux et les recommandations connues comme une alimentation équilibrée ou encore éviter les écrans avant de s’endormir peuvent améliorer la qualité de votre sommeil. 3 – Favoriser le lien social Parler, échanger, être stimulé intellectuellement par le travail, les loisirs et son entourage, être curieux de quelque chose ou encore voyager, vous permettront d’exercer votre cerveau et votre mémoire. Tout cela est directement lié à la réserve cognitive, un concept très important basé sur l’hypothèse que le cerveau peut faire face aux lésions cérébrales, soit en utilisant ses réseaux neuronaux préexistants, soit en activant de nouvelles connexions neuronales par le travail, les interactions sociales, les loisirs, etc. En travaillant et en développant votre réserve cognitive, il est possible de consolider vos réseaux de neurones et de les rendre plus performants. Face à la maladie d’Alzheimer, cette réserve permet la mise en place de mécanismes de compensation pour faire face au développement des atteintes cérébrales. Cela permet de retarder l’apparition des symptômes. Et bonne nouvelle, il n’y a pas d’âge pour commencer à travailler son cerveau et sa mémoire ! « L’aspect génétique entre bien sûr en jeu quand on parle de maladies neurocognitives ou d’Alzheimer. Cependant, il est très important de rappeler que ces maladies sont multifactorielles et qu’il faut donc jouer sur plusieurs tableaux à la fois pour prévenir Pratiquer une activité physique, bien dormir, manger équilibré, développer ses interactions sociales et ne pas s’isoler sont autant de gestes à poser pour prendre soin de son cerveau, de sa mémoire mais aussi de sa santé et de soi dans d’une manière générale » conclut le Dr Maï Panchal.

à lire  Nos idées cadeaux de maternité

Ceci pourrez vous intéresser :
Accro aux émissions de vampires et de zombies, il sait tout sur…

Quelle épice lutte contre la maladie d’Alzheimer de façon démontrable ?

Quelle épice lutte contre la maladie d'Alzheimer de façon démontrable ?

Une épice anti-Alzheimer que vous avez probablement dans vos placards. C’est de la cannelle. Ceci pourrez vous intéresser : TikTok : cette technique pour s’endormir très vite est la plus en vogue de l’appli !. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont des grappes caractéristiques de protéines Tau dans le cerveau. Cependant, la cannelle contient de l’aldéhyde cinnamique (de la cannelle, qui signifie cannelle en anglais et en latin).

Comment ne pas avoir Alzheimer ? Prévention de la maladie d’Alzheimer

  • PRENEZ SOIN DE VOTRE CŒUR. Faites-vous examiner régulièrement par votre médecin…
  • MOUVEMENT. Une activité physique régulière stimule la circulation sanguine, y compris dans le cerveau. …
  • STIMULEZ VOTRE CERVEAU.
  • MANGEZ SAIN. …
  • BIEN DORMIR. …
  • AVOIR UNE VIE SOCIALE ACTIVE.

A voir aussi :
Pas content de sa situation à Manchester United, Cristiano Ronaldo n’a pas…

Quel est le meilleur remède pour la mémoire ?

Quel est le meilleur remède pour la mémoire ?

Ginkgo biloba Ses nombreux principes actifs sont réputés agir sur tous les types de pertes de mémoire, y compris les troubles plus graves comme la maladie d’Alzheimer. Sur le même sujet : C’est la façon miraculeuse dont le « 4-7-8 » dort en moins de 60 secondes. « Il peut être utilisé sous forme d’extraits liquides, de gélules ou simplement en infusion.

Quel remède naturel pour la mémoire ? Ginkgo biloba Ses nombreux principes actifs sont réputés agir sur tous les types de pertes de mémoire, y compris les troubles plus graves comme la maladie d’Alzheimer. « Il peut être utilisé sous forme d’extraits liquides, de gélules ou simplement en infusion.

à lire  Les applications de suivi du sommeil des téléphones portables ne...

Comment ne plus avoir de perte de mémoire ?

Les médicaments appelés inhibiteurs de la cholinestérase (tels que le donépézil) peuvent aider la mémoire, en particulier chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démence à corps de Lewy, et le donépézil peut aider les personnes souffrant de perte de mémoire. Voir l’article : TikTok : un utilisateur a une astuce pour s’endormir en deux minutes !. cognitif léger.

Lire aussi :
Par Maria Tmoulik- Publié le 01 Février 2023 à 08:00 1-Se baser…