Faut-il laisser pleurer bébé dans sa chambre ? Voici ce que disent les scientifiques

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Devenir parent peut être particulièrement épuisant, surtout les premiers mois. Cependant, si vous ne l’avez pas vécu vous-même, il peut être difficile de comprendre à quel point un nouveau bébé peut être exigeant. Se réveille toutes les quelques heures à intervalles irréguliers, voulant être nourri, changé ou roté ; et leur seul moyen de communiquer est de pleurer tout en essayant désespérément de comprendre le problème après environ trois heures de sommeil.

Il n’est pas surprenant que toute une industrie se soit développée autour de l’amélioration du sommeil des enfants. L’une des méthodes les plus controversées pour améliorer le sommeil consiste à laisser le bébé pleurer pendant un moment sans intervenir.

Demandez à quelques parents, et ils appellent cette méthode barbare. Alors que pour d’autres c’est un véritable sauveur. Mais qu’est-ce que la science a à dire sur le fait de laisser votre bébé pleurer lui-même pour s’endormir ? Est-ce une méthode vraiment efficace ?

Table des matières

Qu’est-ce que la « ferbérisation » ?

Lorsque vous entendez l’expression «ferbérisation», une méthode d’entraînement au sommeil pour les enfants privilégiée par Richard Ferber, vous pouvez voir des visions de parents fermant la porte à un nouveau-né désemparé et ne revenant que le lendemain matin, quoi qu’il arrive. Ceci pourrez vous intéresser : Sommeil : comment combattre l’insomnie avec cette astuce TikTok. Ce n’est généralement pas ce que préconisent aujourd’hui les experts en entraînement au sommeil.

« Ce n’est pas la réalité de ce que nous recommandons ou de ce que font généralement les parents », a déclaré Jodi Mindell, psychologue au Département de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et des sciences du comportement et à la Division de médecine pulmonaire et du sommeil et directrice associée du Centre du sommeil des enfants. . Hôpital de Philadelphie, à NPR en 2019.

Les méthodes modernes d’entraînement au sommeil sont généralement un peu plus douces, a-t-il expliqué. « Peu importe si vous revenez toutes les 30 secondes ou si vous revenez toutes les cinq minutes », a-t-il déclaré. « Si c’est votre premier enfant, vous irez toutes les 20 secondes. »

Quelle que soit la méthode que vous utilisez, il y a une mise en garde : ne commencez pas trop tôt, car cela peut être psychologiquement dommageable avant l’âge de 6 mois.

5 causes surprenantes de perte de mémoire
Sur le même sujet :
Si vous avez du mal à vous souvenir de certaines choses, votre…

Est-il bon de laisser mon bébé pleurer ?

Donc, laisser votre bébé pleurer un peu la nuit ne le traumatisera probablement pas à vie, et il pourrait avoir quelques heures de sommeil supplémentaires en prime. Sur le même sujet : Parfumez votre maison : mode d’emploi. Devrions-nous tous entraîner nos bébés à dormir comme ça ? Les enfants apprennent-ils à s’autoréguler et à s’endormir si leurs parents sont toujours vigilants ? Les parents qui ne laissent pas leurs enfants pleurer la nuit font-ils quelque chose de mal ?

En fait, le fait qu’un enfant soit ou non entraîné à dormir semble avoir peu d’effet sur sa personnalité et son développement à long terme. Une étude de suivi randomisée de cinq ans à partir de 2012 n’a trouvé « aucune preuve qu’une intervention ciblée basée sur la population qui réduise efficacement les problèmes de sommeil et la dépression maternelle signalés par les parents chez les filles ait eu des effets ». – relation parentale, ou résultats maternels à l’âge de 6 ans. »

D’autres études ont montré que les effets positifs de l’entraînement au sommeil peuvent s’estomper à l’âge de deux ans, et près des trois quarts des enfants qui se réveillent régulièrement la nuit à l’âge de cinq mois dormiront à 20 mois, qu’on les laisse pleurer ou pas. Mais même avec un succès à court terme, aucune méthode ne garantit un bon sommeil.

Lire aussi :
Le sommeil est nécessaire, tant pour notre santé que pour notre équilibre…

L’entraînement au sommeil peut être incroyablement stressant, tant pour les parents que pour les bébés, et cela ne fonctionne pas pour tout le monde.

« Votre enfant pourrait ne pas être prêt pour l’entraînement au sommeil, pour une raison quelconque », a déclaré Mindell à NPR, évaluant le nombre d’enfants résistants au sommeil à environ un sur cinq. Ceci pourrez vous intéresser : Est-il possible de s’endormir facilement ?. « Peut-être qu’ils sont trop jeunes, ou qu’ils vivent une anxiété de séparation, ou qu’il peut y avoir un problème médical sous-jacent, comme un reflux. »

Peut-être sont-ils simplement particulièrement sensibles. Tout comme les adultes, les bébés ont leur propre personnalité, et il convient de noter que même si un lien entre moins de visites parentales la nuit et un sommeil indépendant plus rapide pourrait signifier que les pleurs sont bons pour les bébés, cela pourrait aussi être le contraire. . Les bébés susceptibles d’avoir besoin d’aide pour dormir ont besoin de parents disposés à les réconforter plus souvent.

La recherche a révélé de nombreux avantages à dormir avec votre bébé, notamment un sommeil meilleur et plus long pour le parent et le bébé, de meilleurs résultats psychologiques à court terme et moins de stress pour les deux, ainsi que des effets positifs sur la production de lait.

A voir aussi :
Qui est la nouvelle copine de GMK ? Maddy Burciaga s’apprête à…

Alors, devriez-vous laisser votre bébé « pleurer » ? La réponse se résume en fait à une seule question : voulez-vous le laisser pleurer ?

N’oubliez pas que l’entraînement au sommeil n’est pas considéré comme bénéfique avant l’âge de six mois et ne doit pas être utilisé sur des enfants qui ont subi un traumatisme ou qui sont anxieux ou sensibles.

à lire  Une technique de sommeil nocturne rapide : 7 idées efficaces

Si votre enfant peut le supporter et vous aussi, il est peu probable qu’il cause des dommages psychologiques permanents et vous pourrez dormir plus longtemps.

Cependant, si vous ne voulez pas laisser votre bébé pleurer, ce n’est pas grave non plus. Il finira par apprendre à dormir, quoi que vous fassiez !

Pourquoi bébé pleure quand on le met au lit ?

Certains bébés ont besoin d’être « tenus » plus dans les bras que d’autres. Ils peuvent montrer de l’anxiété en pleurant, surtout au moment du coucher, quand maman les met au lit. Normalement, cette nature s’exprime très rapidement, dès les premiers jours de la vie.

Pourquoi un enfant se met-il en colère avant de dormir ? Le bébé est souvent agité avant de dormir pendant les trois premiers mois. Cette situation peut s’expliquer par le fait qu’il est encore en phase d’apprentissage du sommeil. En effet, durant cette période, les enfants s’adaptent progressivement au rythme veille-sommeil. Par conséquent, cette situation est normale.

Pourquoi bébé pleure quand on l’allonge ?

De temps en temps, il existe de nombreux pourvoyeurs habituels de réveils nocturnes chez les enfants : coliques, infections des dents et des oreilles. La position allongée augmente la pression dans l’oreille moyenne, la douleur de l’otite est pire la nuit.

Pourquoi mon enfant pleure quand je le couché ?

C’est généralement une phase qui ne dure pas si les parents ne sont pas trop complaisants, mais en même temps cette fermeté demande un peu d’intelligence et de tendresse. D’une part, vous devez le rassurer, et en même temps ne pas le laisser envahir votre soirée et votre nuit.

Comment le bébé reconnaît sa mère ?

Il reconnaît l’odeur, le lait, la voix, le langage de sa mère et développe des moyens d’action efficaces pour agir sur son monde pour le transformer selon ses besoins.

Pourquoi mon bébé pleure quand je le pose dans son lit ?

Son cerveau est trop immature pour développer une telle stratégie. Il ne réagit que sous l’impulsion de ses besoins primaires. Il a peur, il ne se sent pas en sécurité : c’est un vrai besoin. Et si on le pousse (au lieu de le frustrer davantage), on réussira probablement à le rassurer et il se calmera.

Comment faire pour que bébé accepte d’être posé ?

Il est important de maintenir un lien physique quasi constant, apportant un maximum et peau à peau pendant la journée, un lit co-dormant à côté du vôtre la nuit avec une main sur votre enfant, pour qu’il sente votre présence. Essayez toujours de changer à la fin d’un flux, pour deux raisons : 1.

Pourquoi mon nourrisson ne veut pas dormir dans son lit ?

Il souffre ou ne se sent pas bien et a besoin d’être rassuré. C’est souvent pendant ces périodes que l’enfant demande à dormir dans les bras. A noter : le simple fait que l’enfant ait trop chaud peut aussi l’empêcher de dormir. Assurez-vous qu’il est confortable lorsque vous le mettez.

Pourquoi mon bébé n’arrive pas à s’endormir ?

Très souvent, les troubles du sommeil sont liés au fait de se coucher trop tôt ou trop tard. Il est important de trouver le bon moment pour mettre l’enfant au lit afin de lui donner toutes les chances de dormir le plus sereinement possible. Un enfant qui se couche trop tôt ne pourra pas dormir et c’est normal !

Comment calmer un enfant qui n’arrive pas à dormir ? Conseil n°3 : Il est important d’établir un rituel ou une routine de sommeil pour faciliter la séparation dans une atmosphère propice au repos. Nettoyez le visage et la couche de bébé, puis passez un moment tranquille avec lui : une histoire, des mots doux ou votre simple présence peuvent suffire !

Comment endormir un bébé qui lutte pour s’endormir ?

Faites dormir votre bébé autant que possible pendant la journée pour commencer. Sans vous soucier de l’endroit où vous dormez et de la façon dont vous dormez. Si vous voulez le mettre contre votre poitrine, le bercer dans vos bras, coucher avec lui, le promener, lui donner les moyens de dormir sans craindre les habitudes qu’il a acquises.

Comment endormir un bébé qui s’endort au sein ?

Le bébé s’endort au sein : quelques astuces pour le maintenir éveillé La première chose à faire lorsque le bébé commence à s’endormir pendant la tétée est d’essayer de le stimuler pour éviter qu’il ne s’endorme doucement, bien au chaud chez ma mère les bras.

Comment endormir un bébé qui veut pas dormir ?

Il s’agit d’apprendre au bébé à dormir tout seul et à ne pas pleurer au milieu de la nuit. Idéalement, l’enfant qui refuse de dormir devrait être mis au lit à la même heure tous les soirs, après une routine du coucher qui peut inclure, par exemple, un dîner, un bain et une histoire.

Quand s’inquiéter quand bébé ne dort pas ?

Au-delà de six mois, l’insomnie peut prendre différentes formes : troubles du sommeil, terreurs nocturnes ou réveils multiples pendant la nuit peuvent être de bonnes raisons de consulter votre pédiatre.

Quand s’inquiéter quand bébé ne dort pas ?

C’est un signe que c’est dans sa nature de dormir peu pendant la journée. En revanche, lorsque l’enfant dort peu, se réveille en pleurant, semble perturbé ou se tortille, c’est souvent le signe qu’il est empêché de dormir davantage.

Pourquoi bébé se force à ne pas dormir ?

Normalement, les raisons qui peuvent amener l’enfant à refuser de dormir sont : Une mauvaise routine de sommeil. Difficulté de l’enfant à se séparer de ses parents. Conditions de sommeil (lumière, température, musique, objet rassurant, présence des parents).

Où poser bébé 1 mois ?

le concept ou le berceau : ces "lits" du jeune âge n’accompagnent les nuits de l’enfant que pendant ses premières semaines. Pour éviter les achats multiples, il peut être conseillé d’acheter directement un petit lit parapluie.

Où mettez-vous le bébé 1 mois pendant la journée? Par exemple, si vous portez beaucoup le bébé dans la journée, mieux vaut opter pour le berceau ou le berceau. Si vous restez à la maison, un lit de voyage ou un lit bébé sera la meilleure solution.

Quelle routine bébé 1 mois ?

Mettez-le toujours sur le dos. Si votre bébé pleure lorsque vous le posez, apaisez-le en le secouant, en jouant de la musique apaisante ou en lui parlant doucement. Vous pouvez tout à fait le reprendre dans vos bras quelques minutes et le remettre dans son berceau une fois qu’il semble s’être calmé.

Comment organiser la journée d’un bébé de 1 mois ?

C’est en prenant soin de lui au quotidien que vous vous adapterez très vite à ses besoins.

  • 17h30, première tétée. …
  • 10h, deuxième repas. …
  • 10h30, heure du bain. …
  • 13h30, troisième repas. …
  • 14h30, votre bébé est déjà réveillé…
  • 18h30, retour de la promenade. …
  • 21h, petite toilette après le repas.
à lire  Nos idées cadeaux de maternité

Quand commencer une routine pour bébé ?

Vers 5 à 6 mois, un bébé est prêt à établir une routine de sommeil. Pour dormir, un enfant a besoin de se sentir en sécurité. Avant d’aller se coucher ou pendant la nuit, il peut aussi avoir besoin d’être rassuré, notamment en période d’angoisse de séparation.

Où installer un nourrisson ?

En fait, l’Unicef ​​​​​​rappelle que l’endroit le plus sûr pour dormir l’enfant est dans un lit à côté du lit des parents en cas d’allaitement au biberon. En effet, il est établi que faire dormir les bébés dans une chambre séparée de leur mère est un facteur de risque de décès inopiné de l’enfant.

Où installer un Nouveau-né ?

le bébé sur le siège passager arrière ; l’enfant sur le siège conducteur arrière ; l’enfant de 4 ans sur le siège passager avant (avec l’airbag désactivé et le siège avant le plus reculé possible) ; chacun dans son siège d’auto approprié.

Où mettre son bébé les premiers mois ?

Par exemple, vous pouvez l’installer dans un berceau, un berceau ou même dans son berceau. Attention, il est important de s’assurer que le matelas est adapté à la taille de votre lit.

Comment ne pas s’énerver quand bébé pleure ?

Calmer les pleurs C’est d’abord le contact et le berceau qui apaisent l’enfant, la chaleur du corps de la mère, sa voix. S’il n’a pas faim, il pourrait juste avoir besoin de ce câlin.

Comment ne pas se fâcher avec un enfant ? Modifiez le dialogue dans votre tête. Par exemple, au lieu de penser : « Je n’en peux plus ! » dites-vous plutôt : « Je veux me calmer avant de réagir. » Comptez jusqu’à 10, respirez profondément ou buvez un verre d’eau. Souvenez-vous d’un moment de bonheur ou de tendresse vécu avec votre enfant.

Pourquoi je ne supporte pas les pleurs de bébé ?

Certaines personnes ont besoin de pleurer pour s’endormir : il faut les laisser faire un peu. Pleurer après avoir mangé est probablement le signe d’un problème digestif, à signaler au pédiatre. Ces raisons retirées, les parents poseront des questions sur leur propre expérience.

Comment supporter les pleurs de son bébé ?

Cependant, si les besoins de votre bébé sont satisfaits et qu’il continue à pleurer, d’autres conseils peuvent l’aider : peau à peau, le porter en écharpe, le bercer dans vos bras, le masser, l’installer dans un environnement calme avec une lumière douce, une musique calme . ou bruit blanc, offrez-leur un…

Comment garder son calme avec bébé ?

Comptez jusqu’à 10, respirez profondément ou buvez un verre d’eau. Rappelez-vous un moment de bonheur ou de tendresse vécu avec votre enfant. Cette mémoire libère de la dopamine et de l’ocytocine, les hormones du bien-être dans votre cerveau qui vous calmeront. Faire un câlin à votre enfant a le même effet.

Est-il dangereux de laisser un bébé pleurer ?

Laisser un enfant pleurer, des conséquences graves Selon une étude du département de psychologie de l’université de Notre-Dame aux États-Unis, laisser un enfant pleurer sans chercher à le réconforter aurait des conséquences négatives sur sa santé et pourrait entraîner des problèmes de santé anxieux à l’âge adulte.

Comment laisser bébé pleurer ?

  • La méthode 5-10-15 consiste à rassurer votre bébé puis à l’endormir, puis à attendre 5 minutes avant d’aller le voir s’il pleure, à le rassurer et à le remettre au lit sans le retenir. …
  • – Placer l’enfant en toute sécurité dans son lit en le plaçant sur le dos. …
  • – Quittez la pièce quelques minutes;

Quel âge laisser pleurer bébé pour dormir ?

Cependant, il est recommandé de ne pas laisser le bébé pleurer plus de 15 à 30 minutes en continu. Dans cette étude, des enfants de 4 à 10 mois apprendront à dormir avec cette méthode.

Quand commencer le 5-10-15 ?

« Parce qu’elle peut être utilisée chez les plus jeunes, avant 4 mois », explique Evelyne Martello, qui rappelle que la méthode 5-10-15 convient aux enfants de 4 à 6 mois, et jusqu’à 18 mois.

Comment appliquer la méthode 5-10-15 ? Qu’est-ce que le 5-10-15 ? La méthode 5-10-15 est une méthode pour apprendre au bébé à dormir tout seul. L’enfant est assis dans son lit éveillé et le parent quitte la pièce. Si l’enfant appelle, le parent attend d’abord 5 minutes avant de revenir le voir.

Quand commencer Technique 5-10-15 ?

C’est vers l’âge d’environ 4 mois que vous pouvez commencer à appliquer cette méthode. C’est l’histoire de Michael, 5 mois, qui s’endort sur la poitrine vers 22h et se réveille toutes les trois heures la nuit pour boire. Vers 4 heures du matin, sa mère, fatiguée, l’emmène se coucher.

Quand commencer l’apprentissage du sommeil ?

Habituellement, les habitudes de sommeil de votre bébé apparaissent environ 4 à 6 mois après la naissance. Il apprendra progressivement à se calmer et à s’endormir tout seul lorsque vous le mettrez au lit ou lorsqu’il se réveillera au milieu de la nuit et qu’il n’aura pas faim ou qu’il aura besoin de se changer.

Comment poser un bébé dans son lit sans le réveiller ?

Essayez de le mettre dans son lit très progressivement : éloignez-le de votre corps, posez-le sur le sol, veillez à garder vos bras autour de lui pendant quelques minutes, puis sortez-les enfin très lentement, sans faire de mouvements brusques. Il ne reste plus qu’à quitter la pièce en silence.

Quand commencer l’apprentissage du sommeil ?

Habituellement, les habitudes de sommeil de votre bébé apparaissent environ 4 à 6 mois après la naissance. Il apprendra progressivement à se calmer et à s’endormir tout seul lorsque vous le mettrez au lit ou lorsqu’il se réveillera au milieu de la nuit et qu’il n’aura pas faim ou qu’il aura besoin de se changer.

Quel rituel pour endormir bébé 2 mois ?

Un rituel du soir pour dormir peut être composé de : Mettre l’enfant en pyjama (ou le laisser faire quand il est en âge de le faire), emmailloter pour les plus petits (jusqu’à 3 mois). Offrez-lui un biberon ou allaitez-le sans le laisser s’endormir. Chantez-leur une berceuse ou lisez-leur un livre.

Quand commencer à donner un rythme à bébé ?

Mieux vers 5 à 6 mois Il est important de leur expliquer que leur enfant ne sera pas forcément hyperactif, qu’il est simplement en train d’acquérir un rythme circadien et qu’il deviendra progressivement plus régulier vers 5/6 mois.

Quand commence les pleurs du soir ?

Le cri du soir a lieu entre 6 heures et minuit, et dure environ 3 heures. Ils débutent vers l’âge de 3 semaines et atteignent leur maximum vers 6 semaines de vie.

Comment éviter les pleurs du soir ?

Trucs et astuces pour arrêter de pleurer la nuit

  • donnez-lui un bain;
  • portez-le comme une écharpe;
  • faites-leur écouter de la musique;
  • allongez-vous à plat ventre sur votre avant-bras;
  • offrez lui une pelucheâ¦

Quand commence les pleurs de décharge ?

Les pleurs de décharge sont des pleurs intenses et difficiles à calmer qui se produisent généralement le soir, généralement vers 18 heures. Ces pleurs apparaissent entre la naissance et jusqu’à l’âge d’environ 3 ou 4 mois, avec un pic généralement vers 6 à 8 semaines.