Dormir : pourquoi tarde-t-on à s’endormir ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Un mois après la rentrée, nombreux sont ceux qui ne sont toujours pas au courant. Écrans, angoisses, frustrations… on vous explique la procrastination du sommeil.

La routine a été rétablie depuis début septembre 2022. Le fameux « métro, boulot, dodo » a recommencé. Cependant, vous n’avez toujours pas été en mesure de vous remettre sur la bonne voie et d’obtenir les 7 à 9 heures de sommeil recommandées chaque nuit.

Comment? Qu’est-ce qui vous rend somnolent ou, plus difficile encore, qui vous empêche de dormir ? Éléments de réponse.

Angoisses, traumatismes, insécurité…

Interrogée à ce sujet, la psychologue clinicienne spécialiste du sommeil Linda Amine, jointe par actu. Voir l’article : Bien dormir : comment s’endormir rapidement ?.fr, pense immédiatement à certaines sensations négatives pouvant perturber le sommeil.

Certaines personnes peuvent ressentir de l’anxiété le soir, la nuit et/ou au coucher. Parfois, il peut y avoir un sentiment d’insécurité, surtout à l’idée de s’endormir seul, avec le besoin de se calmer. Certains traumatismes peuvent également affecter le sommeil. La nyctophobie peut être liée à la peur de la nuit ou du noir.

Et c’est un vrai cercle vicieux, car certaines personnes n’arrivent pas à dormir justement parce qu’elles ont « peur de s’endormir ou de passer une mauvaise nuit », explique Linda Amine.

Sur le même sujet :
Publié le 24/03/2022 à 17:01 , mise à jour le 24.03.2022 à…

Les réseaux sociaux, conçus pour être addictifs 

Outre le blocage « mental », il existe également plusieurs obstacles au bon sommeil. Voir l’article : Profils de sommeil sur Fitbit Premium pour mieux dormir et connaître l’animal qui nous convient. Et l’un des pires est certainement les réseaux sociaux.

à lire  Ma famille de huit personnes a été séparée par le conseil - nous vivons dans des maisons séparées par un

Twitter, Facebook, Instagram et surtout TikTok sont conçus pour être addictifs. L’objectif des opérateurs de ces réseaux sociaux est de garder les utilisateurs sur eux le plus longtemps possible. « Beaucoup de gens peuvent se retrouver piégés et ce phénomène prend de l’ampleur », commente Linda Amine. En conséquence, de nombreuses personnes passent des heures à parcourir ces applications sans but… et ne décrochent jamais.

Car outre le fait qu’on a envie de rester plus longtemps sur nos téléphones, les réseaux sociaux et les écrans en général nous font presque oublier le besoin de dormir. « Trop de stimulation juste avant le coucher pose problème. La stimulation des téléphones peut être éclairante, surtout en mode non filtré avec la lumière bleue des écrans, ainsi que le son », explique le spécialiste.

Un phénomène néfaste car les adolescents sont les plus touchés et se lèvent parfois très tôt pour aller en cours.

Sur le même sujet :
Camille Mutin Maddy et Benji sont à bout ! Les jeunes parents…

La frustration de ne pas avoir fait ce que l’on voulait dans sa journée 

« Le sentiment de déception peut aussi venir du fait de ne pas avoir fait ce que l’on voulait faire dans la journée ou de ne pas avoir assez de temps pour s’amuser », note la psychologue. Ceci pourrez vous intéresser : Réflexe de Moro : tout ce qu’il faut savoir.

« Alors on essaie de profiter au maximum de la soirée », note-t-il. Et cela même si cela signifie fatigue. « Je dormirai plus tard », pourriez-vous être tenté de vous dire.

à lire  Bébé qui dort sur le ventre : Depuis combien d'années c'est grave ?

Dans ce cas, on peut même parler de « retarder le sommeil dans le cas où il y a du sommeil, mais la personne reporte l’heure du coucher », développe Linda Amine.

Cet article vous a-t-il été utile ? Notez que vous pouvez suivre Actu dans la salle My Actu. Après inscription, retrouvez en un clic toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Sur le même sujet :
Avec Juliette Moudoulaud, spécialiste du sommeil de bébéLe sommeil d’un enfant est…

Comment Appelle-t-on les gens qui repousse tout au lendemain ?

La tendance à tout remettre à demain a son contraire : la tendance à tout faire maintenant.

Quand est-ce qu’on reporte à demain ? La procrastination (du latin pro « en avant » et crastinus « le lendemain ») est la tendance à reporter systématiquement au lendemain des activités, qu’elles soient ou non limitées à un domaine précis de la vie quotidienne.

Quel est le meilleur moment pour dormir ?

La plupart des Français commencent à travailler entre 8 et 10 heures du matin. Ainsi, pour bénéficier d’un temps de sommeil optimal (7 à 9 heures selon les personnes), vous devez vous coucher entre 22h00 et 23h30.

Pourquoi se coucher avant 23h00 ? L’heure du coucher peut jouer un rôle dans la santé cardiovasculaire, selon une étude publiée dans le European Heart Journal. Ainsi, se coucher entre 22h00 et 23h00 serait associé à un risque moindre de maladie cardiaque par rapport à ceux qui se couchent plus tôt ou plus tard.