Didier Poulmaire, avocat d’athlètes olympiques : « Paris 2024 est une opportunité d’affaires »

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Pour un avocat spécialisé dans les trusts, les JO de Paris 2024 représentent une opportunité de redorer l’image des sportifs. Il y voit aussi un levier pour les entreprises.

Ecrire Ile de France

Publié le 3 août 22 à 18:00

Travaillez votre image pour attirer les marques. Voici l’une des recommandations de l’avocat Didier Poulmaire, spécialiste de la gestion fiduciaire, pour augmenter les revenus des sportifs qui peuvent voir les Jeux Olympiques de Paris 2024 comme une opportunité financière. En effet, l’échéance risque d’augmenter l’intérêt des joueurs.

« Les athlètes sont devenus des médias à part entière »

« Les athlètes sont devenus des médias à part entière »

En tant que juriste, les valeurs olympiques qu’ils véhiculent sont similaires à celles de certaines entreprises. Depuis fin 2021, Poulmaire Avocats & Fiduciaire est avec Cassandre Beaugrand qui se spécialise dans le triple saut et Arnaud Assoumani dans le saut en longueur. Ceci pourrez vous intéresser : Petite chambre d’adulte : 5 conseils pour l’organiser de manière optimale et obtenir de précieux mètres carrés. Une partie importante de l’accueil des joueurs.

News : Quel est l’intérêt d’un athlète olympique travaillant sur son apparence ?

Dr. En plus d’attirer peu de sponsors, la plupart d’entre eux ne sont pas professionnels. Les athlètes olympiques qui ont réalisé des carrières leur permettant d’être financièrement autonomes se comptent sur les doigts d’une main. On pense à Teddy Riner, David Douillet ou encore Renaud Lavillenie. Mais même ceux-ci n’ont pas atteint les niveaux financiers.

Travailler son image vise à apporter de la valeur. Un prix qui peut amener les entreprises à se sacrifier pour le joueur. Le but? Pour pouvoir consacrer plus de temps à l’entraînement sans rogner sur certaines compétitions ou exercices en extérieur. Tout cela en ayant un coussin financier lorsqu’ils voudront prendre leur retraite.

Quel est l’état actuel de l’exploitation de l’image des athlètes olympiques ?

DP : A l’étranger, et notamment dans les pays anglo-saxons, les sportifs ont des compétences sportives complémentaires très utiles. Le sport joue un grand rôle dans la société et la publicité. Mais à l’approche des Jeux olympiques de 2024, la tendance pourrait s’inverser. Le sport est sans doute le terreau le plus fertile pour susciter la passion et donc l’amour du public.

Ces dernières années, l’attention s’est portée sur plusieurs personnalités emblématiques comme Kylian Mbappé ou Tony Parker. Mais beaucoup d’autres méritent de pouvoir partager leur image avec une entreprise, avec des marques.

Les athlètes olympiques participent à des sports qui sont principalement pratiqués par le public. Ils peuvent donc envoyer un message aux entreprises. Il y a aussi des valeurs de l’Olympisme auxquelles les entreprises peuvent être sensibles, notamment pour soutenir les actions de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

DP : L’image des sportifs n’est pas assez utilisée en dehors du terrain de sport pour que les marques aient envie de s’en servir. Et pour ceux qui réussissent, cela se limite à des rôles de promotion de produits.

Mais à l’heure où le monde change et où de nombreuses entreprises sont en quête de sens, les athlètes olympiques peuvent être utilisés comme ambassadeurs de cette évolution, à travers des campagnes de communication. De plus, ces opportunités créées par les marques sont des revenus supplémentaires pour les athlètes olympiques et des pistes de reconversion en fin de carrière.

Désormais, les joueurs sont devenus leur propre média. La disponibilité des réseaux sociaux facilite la relation des joueurs, d’où la nécessité de bien s’entourer pour construire une image durable du même choix de sponsors.

Cet article a été rédigé en collaboration avec le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ).

7 solutions pour créer un espace supplémentaire dans votre maison
Ceci pourrez vous intéresser :
Quels sont les travaux que l’on peut réaliser sans autorisation ? Quels…