Des familles sans abri avec enfants campent devant la mairie de…

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Une dizaine de familles avec plusieurs enfants et bébés ont dormi devant l’Hôtel de Ville de Paris dans la nuit du 29 décembre 2022. L’association Utopia 56 est avec elles.

Des femmes et des enfants devant l’Hôtel de Ville

« La nuit a été longue, les bébés n’ont pas beaucoup dormi », raconte d’une voix rauque Océane, bénévole de l’association Utopia 56, qui est restée avec le groupe toute la nuit. A voir aussi : Journée Alzheimer : 3 façons de prendre soin de sa mémoire et de son cerveau. Ce vendredi 30 décembre 2022, jour de la Saint-Sylvestre, des dizaines de familles précaires sont toujours là, en attente.

Le groupe, majoritairement composé de femmes, compte une vingtaine d’enfants, le plus jeune étant un bébé de trois semaines. « Nous accompagnons ces familles depuis longtemps », explique Océane. « L’approche d’une nouvelle année qui commence dans la rue les a touchés, les a fatigués. »

Sur le même sujet :
&#xD ;&#xD ;Les jardins d’enfants et les crèches sont invités à afficher dans leurs…

Une manifestation pour demander un logement

Une manifestation a été organisée à l’initiative des familles. Ils ont décidé de barrer l’avenue qui donne accès à l’Hôtel de Ville. Voir l’article : Vie courante. Etre matin ou soir, « matin miracle »… Mythes et réalités sur le sommeil. Très vite, la police recule puis critique les manifestants.

à lire  Elles rentrent de congé maternité avec leur bébé : l'accueil de leur chat les fait hésiter entre rires et larmes (vidéo)

« Personne n’a pu entrer ou sortir entre 20h et 23h, aller aux toilettes ou chercher de la nourriture », décrit Océane. Deux femmes sont tombées malades. Une fois le ceinturon levé, une longue nuit a commencé en présence des forces de l’ordre.

Ceci pourrez vous intéresser :
« Alors, tu dors toute la nuit ?! De la naissance de…

L’inaction de l’État dénoncée

« Les familles demandent au moins un hébergement d’urgence », transmet le bénévole. L’association dénonce l’inertie de l’Etat et appelle à la mise en place de moyens pour répondre aux besoins réels. A voir aussi : Bébé : quelle est la meilleure stratégie pour apaiser un bébé ? – BBC Nouvelles Afrique. « La Mairie nous a donné un non définitif pour trouver une solution de logement », explique Océane.

Une situation inacceptable pour l’association, qui rappelle au gouvernement son engagement de ne laisser aucun enfant dormir dans la rue pendant l’hiver, alors que le ministre du Logement Olivier Klein a déclaré le 20 décembre dans un tweet : « l’engagement est tenu ».

Sur le même sujet :
Quel est le meilleur format pour les photos ? Les trois formats…

Un espoir tourné vers la municipalité

Les espoirs sont davantage tournés vers la municipalité : « Nous espérons qu’elle fera à nouveau preuve d’humanité », écrit le porte-parole, alors que les élus municipaux procédaient à un décompte dans la matinée.

« Ils ont identifié 50 personnes, sans compter les hommes, qui risquent d’être séparées de leur famille si une solution de logement est trouvée », explique-t-il. Une rencontre est en cours entre la Ville de Paris et la Direction régionale et interdépartementale de l’habitat et de l’habitat (Drihl).

à lire  Que feriez-vous à la place de DPJ ?

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Paris dans l’espace My Actu. En un clic, après votre inscription, retrouvez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.