Découvrez les éléments de la décoration intérieure japonaise traditionnelle

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Si vous avez déjà regardé le film classique de Yasujiro Ozu Tokyo Story, vous avez remarqué que son aspect le plus frappant est sa perspective. Tout est filmé depuis le sol. C’est un choix délibéré d’Ozu qui a voulu amener son public au niveau de ses personnages. Dans une maison japonaise traditionnelle, les gens sont assis directement sur le sol en tatami, c’est donc là que se déroule la plupart des dialogues du film. La perspective en contre-plongée du film d’Ozu est si célèbre qu’elle est connue sous le nom d' »avion tatami ». Elle nous apprend aussi beaucoup sur le design de l’intérieur japonais : tout est vu d’une position assise sur le sol, et le monde est très différent sous cet angle.

Le Tatami

Les tatamis sont le revêtement de sol traditionnel des maisons japonaises. Fabriqués en paille tressée, ils ont un ressort léger et léger qui en fait une base confortable pour les oreillers ou les futons. Voir l’article : 30 meilleures couettes Panda sélectionnées pour vous. Autrefois, la plupart des pièces de la maison étaient recouvertes de tatamis. Aujourd’hui, il est généralement réservé à des endroits particuliers : une chambre, une chambre d’amis ou un wa-shitsu formel (chambre traditionnelle de style japonais). Cependant, même dans les appartements modernes, une salle de tatami n’est pas rare, et la taille d’une pièce est toujours mesurée par le nombre de tapis qui peuvent y tenir.

L’utilisation des tatamis comme revêtement de sol détermine également le type de mobilier utilisé par les Japonais. Les Zabuton sont des coussins de sol utilisés pour s’asseoir. Les chabudai sont des tables basses aux pieds courts utilisées pour le thé ou la nourriture. Les Zaisu sont des chaises basses japonaises avec un dossier mais pas de pieds. Les kotatsu, utilisés en hiver, sont des tables basses avec un radiateur en dessous et une couette sur les côtés pour se tenir au chaud. La nuit, les futons peuvent être retirés et placés directement sur le tatami, car l’élasticité naturelle du matériau en paille est aussi bonne que n’importe quel matelas. En fait, pour les Japonais, le tatami est si fortement associé au confort de la maison qu’il n’est pas rare que les gens disent quelque chose comme 「畳 の 上 で 死 ね た ら せ だ だ – Je serais heureux de mourir sur le tapis .

Doudoune pour cet hiver ⋆ MediaSeine
A voir aussi :
La couette en duvet est particulièrement appréciée pour sa douceur et la…

L’adaptabilité

L’adaptabilité

Un autre aspect de l’intérieur japonais traditionnel est son adaptabilité. Une grande pièce peut être convertie en pièces séparées, il suffit d’ajouter des portes coulissantes appelées fusuma. Ces portes sont comme des murs mobiles. Lorsque vous avez à nouveau besoin d’un espace plus grand, retirez-le simplement. Les shōji sont un autre type de porte coulissante en papier translucide sur des cadres en bois. Lire aussi : Guide d’achat : comment choisir la bonne housse de couette ?. Ils offrent un certain degré d’intimité, mais permettent également à une douce lumière naturelle d’entrer dans la pièce. Yukimi shōji a un panneau coulissant à sa base, derrière lequel se trouve une feuille de verre. Yukimi signifie littéralement « vue de neige », donc ce type d’écran aide à garder la maison au chaud pendant que vous regardez la scène hivernale à l’extérieur. Les autres séparateurs de pièce portables sont les écrans de séparation tsuitate et les byōbu qui sont des écrans pliants.

Bien avant l’invention de la climatisation, les maisons japonaises étaient conçues pour maximiser le débit d’air, ce qui était particulièrement important pendant les mois d’été humides. Les ranma sont des impostes en bois, généralement au-dessus d’une broche, qui ont des ouvertures qui permettent la libre circulation de la lumière et de l’air entre les pièces. Les ranma sont très souvent magnifiquement sculptés et ajoutent une touche ornementale à des intérieurs autrement simples.

Achetez directement The Comforter Market Report [Édition 2022] - Personnalisez-le comme vous le souhaitez. - Gabonflash
Voir l’article :
Édredon Tendances Des Études De Marché À Surveiller En 2022 Avec une…

La décoration

La décoration

Dans un wa-shitsu formel, le mobilier et les décorations sont réduits au minimum. Les objets artistiques, tels que l’affichage de fleurs d’ikebana, d’arbustes de bonsaï ou de rouleaux de kakejiku collants, sont généralement placés dans une alcôve d’angle appelée tokonoma. Les tokonoma sont construits dans le mur et ont un pilier en bois appelé tokobashira sur un côté. Le tokobashira est très souvent un tronc d’arbre très propre avec l’écorce enlevée mais la forme naturelle intacte, ajoutant un élément sensuel à cet espace formel. Lire aussi : Quels sacs de rangement pour les affaires d’hiver ?. Fait intéressant, la place traditionnelle pour un invité dans une maison japonaise se trouve derrière le tokonoma. C’est ainsi que les invités doivent être humbles sur leur propre point de vue et ne pas montrer trop différemment.

à lire  On a testé les "Apaches de Paris", l'expérience immersive du café Grévin

Autour de la chambre japonaise traditionnelle se trouvent les couleurs douces des murs en terre, des paravents en papier et des finitions en bambou ou en bois. L’éclairage est également généralement doux et assuré par des lampes et des lanternes recouvertes de papier ou de céramique appelées katō. L’effet global est apaisant, paisible et calme.

Si vous passez du temps au Japon, vous trouverez ces objets de décoration à un moment ou à un autre. Nous espérons également que ce look « plan tatami » vous plaira !

Noblesse des matières naturelles Le style japonais fait la part belle aux matières naturelles. Ainsi, les matières emblématiques du Japon sont le bambou, le bois, la pierre, la céramique, le papier Washi… Le minéral s’associe au végétal pour créer une ambiance douce et un charme poétique.

30 meilleurs tests de literie en 2022 : Après avoir recherché des alternatives
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous cherchez des conseils d’experts pour acheter le meilleur ensemble de literie?…

Comment mettre son salon en valeur ?

Comment mettre son salon en valeur ?

10 conseils essentiels pour embellir votre salon

  • Choisissez des couleurs douces sur les murs. …
  • Choisissez un canapé confortable. …
  • Habillez votre sol d’un tapis douillet. …
  • Ajoutez les plantes. …
  • Fixez des miroirs. …
  • Personnalisez vos murs avec de la peinture. …
  • Soignez l’éclairage. …
  • Optez pour un rangement discret.

Quelle est la couleur idéale pour un salon ? Les couleurs les plus vendues des stylistes déco salon Les tons neutres : marron vif, taupe, lin, gris, sable sont de bonnes alternatives aux nuances de blanc. Les tons vifs sont à appliquer sur un seul pan de mur et pour rappel dans les accessoires : rouge, aubergine, violet, bleu électrique, orange, vert anis.

Comment disposer les meubles dans le salon ?

Organiser les meubles du salon de manière optimale Pour organiser les meubles du salon de manière optimale, la règle de base est de dégager l’espace. Même si vous avez un petit salon à décorer, évitez, si possible, de coller vos gros meubles, comme le canapé, sur les murs.

Comment disposer les canapés dans un salon ?

Un plafond contre un mur près d’une fenêtre Bien que classique, cette position n’en reste pas moins très pratique, surtout dans les petits salons. Ainsi placé, le plafond suit les lignes du mur et permet à ceux qui s’y asseyent de garder un œil sur l’ensemble de la pièce, ce qui est donc pratique pour les pièces à vivre.

Comment disposer des meubles dans un salon salle à manger ?

Tout du long : la bonne idée est d’installer la salle à manger dans le prolongement du salon. Dans une pièce en longueur, placez le canapé au milieu et la table de la salle à manger au fond. Jouez avec les couleurs : les couleurs sont utiles pour créer des espaces différents.

Quel style pour une chambre ?

Quel style pour une chambre ?

Elle doit correspondre aux envies de tous, retrouver sérénité et paix. Pour la décoration de la chambre, certains reviendront à un style scandinave, pour un esprit cocooning à souhait. D’autres penchent vers un style industriel, pour son côté plus urbain, d’autres même pour un style plus classique.

Quelle pierre pour jardin japonais ?

Quelle pierre pour le jardin japonais ? Les roches sédimentaires (suisei-gan) sont lisses et arrondies ; ils sont placés au bord des plans d’eau ou servent de trampolines. Les roches ignées (kasei-gan) ont un aspect plus épais ; ils servent aussi de trampolines et surtout d’accents forts.

Quelle pierre pour un jardin zen ? Quelle pierre pour un jardin zen ? Les roches (Swiss-gan) sont lisses et rondes ; placés au bord des plans d’eau, ou comme trampolines. Les roches ignées (kasei-gan) sont superbes comme vous les voyez ; ils servent aussi de trampoline, mais ce sont surtout de puissants affichages.

Comment faire un petit jardin japonais ?

Étalez le sable sur le récipient et placez-y les cailloux, en utilisant du sable blanc ou du sable rose fin ou du gravier de couleur claire pour remplir le récipient. Ensuite, cherchez de petites pierres de jardin dans la nature. Puisque le jardin zen n’est pas basé sur la symétrie, nous collectons différentes tailles.

Comment aménager un petit jardin devant la maison ?

La base de l’aménagement paysager autour d’une maison est d’utiliser les plantes grimpantes dont les feuilles et les fleurs de saison décorent la façade et croisent joliment la porte d’entrée et les fenêtres. De nombreuses plantes grimpantes se marient bien avec les pierres des vieilles maisons.

Comment faire un petit jardin zen extérieur ?

Alors, pour créer son jardin extérieur zen dans l’esprit oriental, il faut l’organiser à un rythme étrange. Évitez les plantes et les plantes par paires (2, 4, 6…). L’idéal serait d’en mettre 3, 5 ou 7 pour inviter les énergies positives dans votre coin de verdure zen.

Où trouver des pierres pour jardin japonais ?

Yokoso Japanese Gardens est l’endroit idéal pour trouver les roches et pierres japonaises parfaites pour votre jardin japonais. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez prendre rendez-vous.

Quel gravier pour un jardin japonais ?

Choisissez votre gravier Choisissez un gravier concassé dont la granulométrie est comprise entre 2,5 et 10 mm. Choisissez une couleur claire, comme l’ocre ou le gris clair, mais évitez le blanc, qui est trop brillant et salissant.

Quelle pierre pour jardin zen ?

Les roches sédimentaires (suisei-gan) sont lisses et arrondies ; ils sont placés sur les rives des étendues d’eau, ou servent de pierres. Les roches ignées (kasei-gan) sont d’aspect plus rugueux ; elles servent aussi de pierres, mais surtout d’accents forts. Ils symbolisent souvent les montagnes.

Quel gravier pour un jardin japonais ?

Choisissez votre gravier Choisissez un gravier concassé dont la granulométrie est comprise entre 2,5 et 10 mm. Choisissez une couleur claire, comme l’ocre ou le gris clair, mais évitez le blanc, qui est trop brillant et salissant.

à lire  Comment protéger sa voiture de la grêle ?

Comment faire un jardin japonais chez soi ?

Un jardin japonais se construit d’abord en plaçant des pierres appelées « Ishi », pierres portées par le temps, ramassées par la nature, disposées seules ou en groupe (en nombre impair, 3, 5), pour évoquer un éboulis de montagne, une source d’eau qui coule. pour habiller les rives du bassin.

Quel gravier pour jardin sec ?

Il existe deux types de gravier : le gravier concassé et le gravier roulé. Pour décorer votre jardin, nous vous conseillons le gravier roulé, plus rond et plus doux au toucher et même sous les pieds ! Au contraire, pour une allée ou un trottoir, le gravier concassé donnera de la stabilité.

Comment se faire une chambre japonaise ?

Pour une chambre japonaise, misez plutôt sur des couleurs sombres ou sobres. Pour les murs, vous pouvez opter pour du blanc, du blanc, etc. Les différentes nuances de beige et de marron trouvent aussi facilement leur place dans une chambre japonaise. Ils apportent un côté naturel et confortable à la pièce.

Comment faire une décoration japonaise ? La meilleure façon d’harmoniser votre déco avec la nature est de privilégier les matériaux naturels, comme le bois ou le bambou, pour vos objets de décoration. En général, les murs, les portes, les grilles et les cadres sont tous en bois naturel.

Quelle couleur pour une chambre japonaise ?

Par exemple, vous pouvez choisir des couleurs neutres comme le beige ou le marron. Vous pouvez choisir ces couleurs du clair au foncé et les associer au blanc. Si vous souhaitez plus de modernité, optez pour des couleurs plus froides, comme le noir ou le gris.

Quelle couleur pour une chambre blanche ?

Pour donner du caractère à une pièce blanche, on met des couleurs qui viennent contraster. Le gris anthracite ou le vert sapin apportent un côté cosy à la pièce sans négliger la douceur.

Comment faire une décoration japonaise ?

Le choix des matériaux sera donc très important. La meilleure façon d’harmoniser votre déco avec la nature est de privilégier les matériaux naturels, comme le bois ou le bambou, pour vos objets de décoration. En général, les murs, les portes, les grilles et les cadres sont tous en bois naturel.

Comment s’appelle une maison japonaise ?

Les maisons traditionnelles sont appelées Minka (æ ° ‘家), ce qui signifie littéralement « maison du peuple ». Le style est originaire de la période Edo et l’apparence varie considérablement d’une région à l’autre. Ces résidences disposent de chambres de style japonais appelées Washitsu (和室).

Comment s’appelle la porte japonaise ?

Dans l’architecture japonaise traditionnelle, un shÅ ji (éšœå, du chinois « barrière de bambou ») est un mur ou une porte en papier washi translucide (和紙) monté sur un cadre en bois.

Comment construire une maison traditionnelle japonaise ?

En effet, ce type de maison nécessite peu de matériel. Le bois, la pierre et le verre ou le papier modernisé sont les principaux éléments de construction d’une maison japonaise. Encore plus pratiques, les maisons japonaises en kit sont très simples à installer.

Qui a inventé le tatami ?

Pour enseigner les arts martiaux qu’il inventa en 1882, le japonais Jigoro Kano s’installa dans un temple dont le sol était recouvert de nattes de paille. Un enduit est apparu au Pays du Soleil Levant à partir de 794.

Quelle est l’origine du mot tatami ? Étymologie. Du japonais ç • ³, tatami (« plein, plein »).

Quel sport se pratique sur un tatami ?

Dans un dojo, le tatami doit être placé dans les deux sens pour la pratique du judo.

Quel sport utilise le tatami ?

Ce type de tatami est principalement utilisé pour les arts martiaux tels que le grappling et le MMA (arts martiaux mixtes).

Quelle est la taille d’un tatami ?

Pour les compétitions internationales, les tatamis doivent mesurer au minimum 8m x 8m et au maximum 10m x 10m.

Comment faire un tatami japonais ?

Le processus de fabrication des tatamis est basé sur l’utilisation de paille de riz superposée et croisée. Les différentes couches de paille sont ensuite rassemblées et compressées pour former le « tatami-doko ».

Comment choisir un bon tatami ?

Ils peuvent se résumer comme suit : Le tatami en vinyle paille de riz est idéal pour le judo, le taekwondo et le karaté. En effet, le tatami en vinyle paille de riz garantit une très bonne adhérence et un bon maintien. Le tatami en vinyle paille de riz est le tatami le plus utilisé au monde.

Comment faire une chambre japonaise ?

L’ambiance japonaise dans une chambre va de pair avec une déco zen. Optez pour des couleurs sobres aux tonalités différentes. Par exemple, vous pouvez choisir des couleurs neutres comme le beige ou le marron. Vous pouvez choisir ces couleurs du clair au foncé et les associer au blanc.

Comment s’appelle une maison japonaise ? Les maisons traditionnelles sont appelées Minka (æ ° ‘家), qui signifie littéralement « maison du peuple ». Le style est originaire de la période Edo et l’apparence varie considérablement d’une région à l’autre. Ces résidences disposent de chambres de style japonais appelées Washitsu (和室).

Comment faire un tatami japonais ?

Le processus de fabrication des tatamis est basé sur l’utilisation de paille de riz superposée et croisée. Les différentes couches de paille sont ensuite rassemblées et compressées pour former le « tatami-doko ».

Comment est fabriqué un tatami ?

Un tatami est fait de paille de riz et d’igusa, étalés sur des roseaux. Pour ce faire, une sorte de matelas est préparé avec des couches superposées de paille de riz puis compressé (tatami doko = lit tatami), qui est ensuite recouvert de nattes de paille igua (tatami omote = tatami face).