De Marseille à l’US Air Force : Nicolas Chaillan, le geek qui veut sauver l’Amérique

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Le Financial Times, cependant, n’est pas connu pour être tapageur. Mais voilà que le titre d’un article publié le 10 octobre 2021 attire nos regards distraits. « Les États-Unis ont déjà perdu la guerre de l’intelligence artificielle contre la Chine, selon un ancien responsable du Pentagone. » Pour illustrer l’article, le portrait d’un homme de 38 ans, front haut, sourire enjoué sur fond de bannière étoilée. « Les déficits des Etats-Unis dans le domaine cyber mettent en danger l’avenir de [nos] enfants », a-t-il expliqué au respectable quotidien britannique. « On n’a aucune chance contre la Chine dans 15 ou 20 ans. C’est déjà joué. Les phrases d’un autre faucon américain, prophète de l’apocalypse ? Peut-être. Mais Nicolas Chaillan est aussi français. Postes d’observation : Conseiller du secrétaire à la Défense sur les questions de cybersécurité, puis responsable de l’ensemble des logiciels de l’US Air Force, il a démissionné il y a un an de ces fonctions prestigieuses, protestant officiellement contre l’immobilisme de l’administration américaine face à la menace chinoise.

L’homme nous accorde une interview d’une heure via Zoom. Il parle vite, use d’anglicismes à foison avec l’accent de quelqu’un qui a quitté son pays il y a longtemps. Pour nous, il livre le même constat sombre sur l’état du monde. Les États-Unis sont déjà en avance dans les domaines de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage automatique et des cyberattaques. A part un début, ils ont déjà perdu la guerre contre la Chine. Selon Nicolas Chaillan, tout commence par Taïwan, qui sera attaqué par Pékin dans les trois prochaines années. En cas de conflit, « tous les jeux de guerre menés au Pentagone, que j’ai pu visiter, ont conduit à une défaite complète des États-Unis ». En 24 heures, l’Amérique perd toutes ses communications militaires après la destruction de ses satellites de télécommunications. La Chine pourrait aussi anéantir une grande partie du réseau électrique des États-Unis : « Le rétablissement du courant dans le pays sera une telle priorité qu’on pensera à autre chose qu’à défendre Taïwan… » On l’écoute, déchiré entre les frissons et les doutes. Mais qui est cet écrivain de science-fiction ?

Classe S avec télévisions et sièges massants

Nicolas Chaillan est né à Marseille d’un père « divers », puis journaliste sportif en Provence et d’une mère infirmière. Il avait 7 ans lorsqu’elle a ramené à la maison l’un des premiers ordinateurs portables. Une grosse boite invisible, trop lourde, émettant des sons métalliques inquiétants. Comment tout cela peut-il bien fonctionner ? Nicolas commence à régler la machine, commence à coder dans l’obscurité de sa chambre, achète des manuels en anglais alors qu’il ne parle pas la langue. Voir l’article : Votre façon de dormir peut abîmer vos cheveux : les bons réflexes à adopter. A 12 ans, il a l’idée de créer son propre jeu « Tintin sur Mars ». Il construit différents univers, où le joueur progresse selon des questions de culture générale, lues par ses parents et sa belle-mère. A peine terminé, il vend le jeu 50 000 francs. « L’entreprise en question a fait des millions, j’ai peut-être un peu triché », s’amuse-t-il.

Avec l’argent récolté, il lance sa première entreprise, un hébergeur de données pour jeux vidéo. Il a 15 ans et déjà secrétaire sous ses ordres. Le premier ne reste que trois mois à son service, ne supporte pas qu’un enfant lui obéisse. « Quand j’arrivais au rendez-vous, on me demandait souvent : « Mais où est ton père ? » Nicolas Chaillan l’avoue : adolescent, il avait l’air d’un geek, accro au jeu de guerre Counter-Strike, mais déjà un bosseur. Il est l’un des pionniers français de PHP, qui devient le premier langage de programmation au monde. Très vite, il devient un as de la cybersécurité, développant des systèmes de sécurité reconnus dans le monde entier. Il touche son premier million avant d’avoir des cheveux sous le menton. Presque jamais Il achète une berline, mais n’a pas de permis : le petit Nicolas engage un chauffeur.« Une Mercedes classe S avec des télévisions à l’intérieur et des sièges massants », explique le passager.

Il obtient à peine son bac, mais qui s’en soucie ? A 19 ans il s’installe à Lyon, travaille de plus en plus, ne s’autorise à dîner avec Paul Bocuse que toutes les semaines. « Un soir, se souvient-il, Bocuse m’a dit : « Il faut vraiment que j’augmente les prix. Vous venez tout le temps, ce n’est peut-être pas assez cher. Nicolas Chaillan multiplie les entreprises dans tous les domaines, programmation, hébergement de données, solutions de paiement sécurisé pour les restaurants, système de reconnaissance faciale… Il gère jusqu’à 450 collaborateurs, des bureaux en Amérique Latine, à Dubaï, aux Etats-Unis. Tout au long du voyage, Wonner dit qu’il est déçu de la France. « L’un des pires pays pour faire des affaires… Les lois, le code du travail, les impôts… » Il critique la « mentalité d’assistance », se souvient encore d’un salarié « qui demandait à prendre des semaines d’arrêt parce qu’il avait un bouton sur son doigt et ne pouvait plus taper sur son clavier. Alors en 2010, il s’installe à New York. « Là c’est l’inverse, ils vous disent ‘Vous décidez quand vous donnez des vacances à vos employés.’ Il est fier de n’avoir que pris 87 jours de vacances entre 15 et 35 ans.

Ceci pourrez vous intéresser :
La « Black Week » a débuté sur plusieurs sites, dont Amazon, Sarenza et…

Tout faire planter 

En 2015, l’entrepreneur est loin de la France, mais la vague d’attentats dans son pays d’origine le pousse à l’introspection. « J’aurais lancé ma 13e entreprise, mais à quoi ça sert ? J’avais fait assez d’argent. Pourquoi ne pas servir l’intérêt général ? » En août 2016, il reçoit un passeport américain, qui le mois suivant au Department of Homeland Security (DHS) appliqué, une sorte de ministère de l’intérieur américain. « J’ai été poussé du plus haut niveau, dit-il sans entrer dans les détails. Voir l’article : 9 octobre 2022 Pleine Lune (ou Lune du Chasseur) : 4 conseils pour bien dormir. Un arrêté ministériel lui permet d’obtenir une habilitation de sécurité. Une rareté pour un homme de l’étranger, une nécessité pour cet ultra -poste sensible : Gérer la cybersécurité de toute cette administration, qui est principalement chargée de surveiller le système de distribution d’eau et d’électricité du pays. Nicolas Chaillan se dit « halluciné » par ce qu’il découvre. « Au niveau d’une école maternelle [ une école maternelle, ndlr]. Le manque de connaissances techniques des hauts fonctionnaires, à qui seuls des rapports édulcorés étaient envoyés, le met en colère. Il se plaint s’inquiètent également des conseils bureaucratiques, agacés par la rigidité des quelque 600 à 700 entreprises américaines qui assurent la distribution d’eau et d’électricité. A ce propos, Nicolas Chaillan rit, respire, puis redevient sérieux : « Je suis convaincu que des malwares chinois sont déjà installés dans les systèmes de distribution électrique et que les Chinois peuvent appuyer sur un bouton s’ils veulent tout détruire. »

à lire  Remède naturel sommeil de bébé : les meilleurs remèdes naturels pour favoriser le sommeil de bébé

Il restera à ce poste pendant 16 mois, puis créera une nouvelle société, revendue six mois plus tard. Il reçoit alors un appel du Pentagone, devient conseiller au bureau du secrétaire à la Défense puis premier « Chief Software Officer » de l’US Air Force. « L’équivalent d’un général civil 2 étoiles en charge de 60 milliards de dollars. » Plus que le budget total du ministère français de la Défense.

Voir l’article :
Quel magazine Télé choisir ? Retrouvez les meilleurs magazines TV au meilleur…

Quel est le nouveau nom de Pékin ?

On peut donc conclure que logiquement l’orthographe correcte du nom de la capitale chinoise est Pékin, et non Pékin. Lire aussi : Kate Middleton, grossesse à risque – L’addiction complique son bonheur.

Pourquoi Pékin et pas Pékin ? Alors que le terme Pékin est une « francisation » de l’appellation de la capitale chinoise, qui remonte au XVIe/XVIIe siècle, celui de Pékin est une appellation plus récente consistant en une « chinoisisation » de la prononciation chinoise c’est-à-dire des caractères å京 ( å) bÄi signifie le nord et 京 jÄ«ng, la capitale soit…

Quel est l’ancien nom de Pékin ? Les Ming ont déplacé la capitale à Nanjing et Pékin s’appelait Beiping ou « Paix du Nord ». Au début du XVe siècle, l’empereur Yongle, le souverain le plus puissant de la dynastie Ming, décida de déplacer la capitale de Nanjing à Beiping, qu’il baptisa Pékin.

Pourquoi Pékin devient Pékin ? Le troisième Ming, Yongle (1403-1424), s’établit dans cette ville marchande, qu’il appela Pékin, et y bâtit la Cité Interdite et l’Autel du Ciel, auxquels Jiaxing ajouta le Temple de l’Agriculture ; enfin il lui redonne son rang de capitale, qu’il conserve jusqu’en 1928.

Est-ce que Pékin est Beijing ?

Pékin / pe. kÉÌ/ (chinois : å京 ; pinyin : BÄijÄ »ng /pe˨˩˦i. tÉiË¥Å/, lit. « capitale du nord »), ou Pékin, est la capitale de la République populaire de Chine.

Quelle est la vraie capitale de la Chine ? L’expression chinoise les quatre grandes capitales antiques de Chine (chinois simplifié : ä¸å½å大å¤é½ ; chinois traditionnel : ä¸åoo¤§å¤ é½ ; pinyin : ZhÅngguó Sì Dà GÇdÅ«) fait traditionnellement référence à Pékin (Pékin) (l’actuelle capitale de la République Populaire de Chine), Nanjing (Nanjing), Luoyang et Chang’an (Xi’ an…

Pourquoi Pékin est devenu Beijing ?

Pékin signifie « capitale du nord » en chinois. Pékin, c’est la francisation. D’autres pays appellent Pékin avec leur propre prononciation (Pechino en italien, Pequim en portugais.)

Pourquoi dit-on Pékin au lieu de Pékin ? Pékin », littéralement « capitale du nord ». « Pékin » est la transcription en caractères romains du nom de la ville, selon le système pinyin officiel établi à la demande de Mao Zedong à la fin des années 1950.

Quelle est la capitale de Beijing ?

Pékin est la capitale et l’un des centres culturels de la République populaire de Chine. L’agglomération est la deuxième du pays par sa population, après Shanghai, avec 17 000 000 d’habitants.

Quelle est la vraie capitale de la Chine ? Capitale de la Chine, qui constitue une municipalité autonome (17 800 km2).

Sur le même sujet :
Sarah-Jeanne Labrosse pourra mieux dormir cette nuit… Un homme vient d’être arrêté…

Quelles sont les conséquences de la montée en puissance de la Chine pour le système international ?

Comme l’a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, lors du lancement de l’initiative OTAN 2030 en juin 2020 : « La montée en puissance de la Chine perturbe fondamentalement l’équilibre mondial des puissances, accélère la course à la suprématie économique et technologique, exacerbe la menace…

Quels sont les facteurs de l’essor de l’économie chinoise ? Les sources de la croissance : capital, travail, productivité La croissance économique a été soutenue par une forte augmentation des facteurs de production, à savoir le travail et le capital.

Comment la Chine s’affirme-t-elle comme puissance internationale ? Sa puissance économique repose sur le faible coût de la main-d’œuvre et l’exportation de produits manufacturés, facilitée par son adhésion à l’OMC en 2001. Bien que son premier partenaire soit les États-Unis, la Chine investit de plus en plus dans d’autres pays émergents et en Afrique.

Quels sont les risques et les avantages du rôle de la Chine dans la mondialisation ? La Chine prend de plus en plus sa place sur la scène économique mondiale. Ses besoins d’importation de matières premières et d’énergie ont contribué depuis 2003 à accroître la demande mondiale, à déstabiliser les marchés et à faire grimper les prix.

Comment la Chine est devenue une grande puissance industrielle mondiale ?

Deux grandes orientations expliquent cette croissance ultra-rapide et continue : premièrement, la décision de transformer la Chine en une économie de marché, prise par Deng Xiaoping à la fin des années 1970, et concrétisée par la nouvelle constitution de 1982 ; puis, l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale des…

Comment la Chine affirme-t-elle sa puissance ? La Chine est devenue la première puissance commerciale mondiale : elle représente 18 % des exportations mondiales de marchandises en 2020. La Chine doit garantir son approvisionnement en matières premières, notamment énergétiques et minières, mais aussi alimentaires.

Comment la Chine est-elle devenue l’usine du monde ? En plus de ses faibles coûts de main-d’œuvre, la Chine est connue comme « l’usine du monde » en raison de son solide écosystème commercial, de son manque de conformité réglementaire, de ses faibles taxes et tarifs. et ses pratiques monétaires concurrentielles.

Quand la Chine est devenue la première puissance économique mondiale ?

En matière économique, la notion de « puissance économique » est souvent mesurée par le produit intérieur brut (PIB). Ainsi, selon cet indicateur, l’Inde était en tête devant la Chine jusqu’aux années 1500. Puis la Chine a pris la première place jusqu’au milieu du 19ème siècle.

à lire  Mortalité infantile : mieux comprendre la mortalité infantile inattendue

Comment la Chine est-elle devenue une puissance économique mondiale ? Après la mort de Mao Zedong, le Parti communiste chinois, tout en maintenant une emprise politique sur le pays, opte économiquement pour le libéralisme et l’ouverture au commerce mondial. Cette politique de réforme, voulue et contrôlée par l’État, est un modèle de développement original.

Quels sont les objectifs de la Chine en mer de Chine méridionale ?

En fait, c’est un récif (Fiery Cross) dans les îles Spratly qui est devenu une base aéronavale chinoise. L’objectif du gouvernement chinois est de consolider son appui stratégique en mer de Chine méridionale en faisant de l’archipel un avant-poste des côtes chinoises (à plus de 1000 km).

.

Pourquoi la Chine contrôle Internet ?

Certains médias suggèrent que la censure des sites étrangers sur Internet par la Chine vise à forcer les utilisateurs locaux à utiliser les sites d’achat en ligne chinois et à isoler ainsi son économie des entreprises internationales.

Pourquoi n’y a-t-il pas de Facebook en Chine ? Dans le cas de Facebook, ce réseau social a été jugé par les autorités comme non conforme aux réglementations et lois du pays. Plus concrètement, il faut savoir que tous les médias qui permettent une diffusion incontrôlée de l’information sont considérés comme subversifs par le gouvernement chinois.

Pourquoi ne pouvons-nous pas utiliser Google en Chine ? En effet, Google n’a pas accepté la censure chinoise car il n’a pas restauré son moteur de recherche, fermé en mars 2010 après de fortes tensions entre l’entreprise et les autorités chinoises. Depuis lors, google.cn a automatiquement redirigé vers Hong Kong, ce qui a enfreint la réglementation.

Les chinois ont-ils Internet ? La première connexion Internet établie sur le sol chinois remonte au 20 septembre 1987. Depuis, le nombre de personnes connectées à Internet en Chine n’a cessé d’augmenter. En juin 2011, les internautes chinois passaient en moyenne 18,7 heures en ligne par semaine.

Pourquoi certains pays n’ont pas accès à Internet ?

Certains pays, comme la Chine, empêchent leurs résidents d’accéder à certains sites Web. Ils espèrent ainsi contrôler les informations échangées entre la population. Car Internet est un outil puissant qui facilite les discussions et les révoltes.

Quel pays n’a pas accès à Internet ? Ces zones de « vide numérique » se situent principalement en Afrique (une vingtaine de pays touchés), mais aussi au Moyen-Orient (Irak, Afghanistan et Turkménistan), dans plusieurs pays d’Asie (Birmanie, Bangladesh et Cambodge) et quelques îles d’Océanie ( Timor oriental, Papouasie…

Quel pays a le moins de restriction Internet ?

Dans le top 10 des pays les moins censurés, figurent dans l’ordre l’Estonie, l’Islande, le Canada, l’Allemagne, les USA, l’Australie, le Japon, la Grande-Bretagne, la France et enfin le Portugal.

Quel pays censure le plus Internet ? L’Érythrée est le pays qui exerce la censure la plus forte au monde selon une liste établie par le Comité pour la protection des journalistes.

Quel pays a un mauvais accès à Internet ? La censure d’Internet en Chine est parmi les plus restrictives au monde, le gouvernement bloque l’accès à de nombreux sites, dont des pages de partage ou des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et YouTube ou des pages de discussion sur le Dalaï Lama par exemple.

Quel pays a aujourd’hui un accès réduit à Internet ?

L’accès à Internet est strictement limité dans les pays sous régime communiste – Corée du Nord, Vietnam, Chine et Cuba.

Quel est le pays le plus censuré ?

Est-ce que Beijing et Pékin ?

Pékin, Pékin, (« capitale du nord ») est la capitale de la République populaire de Chine depuis 1949 ; Commune sous administration directe du gouvernement central, elle compte environ 14 millions d’habitants en 2008.

Quel est l’autre nom de la ville de Pékin ? Pékin », littéralement « capitale du nord ». « Pékin » est la transcription en caractères romains du nom de la ville, selon le système pinyin officiel établi à la demande de Mao Zedong à la fin des années 1950.

Quelle est la capitale de Pékin ? Pékin est la capitale et l’un des centres culturels de la République populaire de Chine. L’agglomération est la deuxième du pays par sa population, après Shanghai, avec 17 000 000 d’habitants.

Est-ce Pékin C’est Pékin ? Du chinois Pékin On dit que le terme Pékin a été utilisé pour la première fois par le jésuite français Nicolas Trigault (1577-1628), qui a développé le premier système de transcription phonétique pour le chinois.

Quelle est la capitale de USA ?

Pourquoi Washington DC ? Connu sous son abréviation D.C., qui a été ajoutée au nom de la ville de Washington pour la distinguer de l’état de Washington, au nord-ouest du pays, le District de Columbia porte ce nom en référence au nom poétique que l’on voudrait le pays d’avoir 18e siècle et Christophe Colomb, le découvreur de…

New York est-elle une capitale ? New York a été deux fois la capitale des États-Unis Sans oublier la place incomparable de New York sur le plan culturel, que ce soit en matière de cinéma, de musique, de musées et d’art en général. Et pourtant, New York n’est pas la capitale des États-Unis. Ce rôle revient à Washington, qui ne compte que 700 000 habitants…

Quelle est la plus grande capitale des États-Unis ?

New York : la première grande ville américaine Elle s’étend sur une superficie de 783,8 km2. En plus d’être grande, cette mégalopole est aussi l’une des villes les plus peuplées des États-Unis.

Quelle est la plus grande ville du monde ?

Quelle est la plus grande ville des USA ?

Les 5 villes les plus peuplées des USA En premier lieu on trouve New York, qui n’est autre que la plus grande ville du pays.

Quelles sont les 5 plus grandes villes des États-Unis ?

Quelle est la plus belle ville des États-Unis ? San Francisco, ville mythique à ne pas manquer aux USA Elle est connue pour ses magnifiques paysages – dont le Golden Gate Bridge – et sa scène culturelle animée. C’est aussi un excellent endroit pour manger, avec de nombreux restaurants de premier ordre.

Quelles sont les 10 plus grandes villes des USA ?

Quelles sont les plus grandes villes des États-Unis en termes de population ? Les villes les plus peuplées des États-Unis sont New York, Los Angeles, Chicago, Houston, Phoenix, Philadelphie, San Antonio, San Diego, Dallas et San Jose.

Quel est la première capitale des USA ?

Washington (1802-1817)

Pourquoi New York n’est-elle pas la capitale des États-Unis ? La Constitution américaine prévoit que ce territoire ne fera pas partie de la fédération et assumera le rôle de capitale des États-Unis en abritant le siège du gouvernement des États-Unis. La nouvelle ville fédérale prend le nom de Washington, en hommage à George Washington, le premier président des États-Unis.