Comment mieux dormir ? |

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Selon une étude menée par des chercheurs de l’INSERM et de l’Université Paris Cité, en collaboration avec l’University College London, dormir cinq heures ou moins après 50 ans augmente de 20 % le risque de développer une maladie chronique. Pour rester en bonne santé, il est recommandé de dormir au moins 7 heures par nuit.

D’ailleurs, la dernière étude QAPA révèle que les Français dorment moins bien : 55% en 2018, 61% en 2020 et 72% en 2022 ! Déjà en 2018, 51% des Français déclaraient que le manque de sommeil affectait souvent leur travail. Un chiffre qui continue d’augmenter en 2022 à 68%. Pour 55% des Français, cette fatigue peut être la cause d’erreurs au travail.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour passer une longue nuit de sommeil, il est primordial de choisir la bonne literie, ce qui n’est pas toujours évident compte tenu de la large gamme disponible en ligne et en magasin. La Compagnie du Lit vous propose donc ses conseils.

« L’environnement du sommeil, qui comprend la literie et plus généralement la chambre à coucher, influe directement sur la qualité du sommeil et donc sur notre santé et notre humeur ! Il est important de prendre soin de cet environnement en adoptant des gestes simples parfois méconnus du grand public » Sébastien Quach, Directeur Marketing de la Compagnie du Lit.

Le sommeil et les changements de températures

Les changements de température, par exemple, peuvent avoir un impact significatif sur les habitudes de sommeil. Perturbé par un manque de lumière, notamment en hiver, notre corps se croit sombre et produit donc plus de mélatonine, l’hormone du sommeil, qui donne envie de dormir. Sur le même sujet : A quoi sert le dessus du matelas ?. Surtout en hiver, notre sommeil est mis à rude épreuve et doit s’accompagner de plus de soins, d’autant plus que, comme en ce moment, les températures font yo-yo.

Lire aussi :
L’été c’est bien, mais la transpiration ne l’est pas. Cette réaction naturelle…

La literie, alliée du sommeil de qualité

La sensation de confort que procure une literie de bonne qualité facilite un endormissement rapide et une meilleure qualité de sommeil profond. A voir aussi : Comment choisir le bon matelas ?. Il est important de choisir une bonne literie, mais aussi de l’adapter à la saison, notamment en retournant le matelas (côté hiver et côté été). La face hiver des matelas est l’endroit où est cousue l’étiquette (une pratique commune à tous les fabricants), elle est composée de matières comme la laine pour retenir la chaleur corporelle.

Quelle que soit la saison, le matelas doit toujours être propre et entretenu, pour éviter le risque d’acariens.

Tout comme les matelas, les draps doivent être adaptés à la saison. En hiver, voici les types de draps qui conviennent le mieux aux nuits froides :

. Les draps en flanelle sont les draps d’hiver les plus traditionnels, ils offrent une bonne respirabilité et sont fortement recommandés pour les zones aux nuits les plus froides.

. Les draps en coralines (microfibres) donnent un toucher doux et velouté au contact du corps. Cette nouveauté à base de microfibre polyester est idéale pour les plus frileuses car elle apporte immédiatement le confort et la chaleur nécessaires.

. Les draps en coton peuvent être utilisés toute l’année, ils ont la capacité d’apporter de la fraîcheur en été et de la chaleur dans les périodes les plus froides. Ils offrent également la meilleure respirabilité et sont parfaits pour toute personne souffrant de tout type d’allergie.

. De la même manière, une bonne couette stabilise la température corporelle en fonction de la chaleur ambiante et procure une réelle sensation de confort qui facilite l’endormissement.

à lire  Matelas Emma à vendre : les meilleurs lits à moindre prix

En hiver, les couettes chaudes et naturelles sont les mieux adaptées. En duvet et/ou plumes, ils apportent un volume qui ne s’affaisse pas avec le temps ou les lavages et peut durer jusqu’à 10 ans. Autre élément, les couettes naturelles procurent une sensation de chaleur supérieure à la couette synthétique et favorisent moins la transpiration.

Choisir le bon oreiller est crucial car c’est celui qui donne à la tête et au cou le bon soutien qui maintient le corps dans un alignement sain la nuit. L’oreiller, comme le matelas, détermine la qualité du sommeil et évite les mauvaises positions la nuit qui sont synonymes de douleur au réveil. Les plus recommandées par le corps médical sont les suivantes :

. L’oreiller ergonomique : il épouse parfaitement la forme de la tête et du cou. Avec ce type d’oreiller, la tête, le cou et la colonne vertébrale sont bien alignés.

. L’oreiller naturel : composé de matière naturelle (duvet, plumes, laine ou latex naturel), il procure un confort doux et enveloppant. Il a une très bonne ventilation qui ne le rend pas inconfortable par temps chaud.

. L’oreiller à mémoire de forme : Fabriqué en mousse visco-élastique, l’oreiller à mémoire de forme épouse parfaitement les contours de la tête et du cou. C’est un matériau qui reprend sa forme d’origine à chaque mouvement.

Ceci pourrez vous intéresser :
Est-ce que le froid fait vieillir ? Parce que l’excès de chaleur…

Température de la chambre idéale

Contrairement aux idées reçues, la température dans une chambre ne doit pas dépendre de la saison. A voir aussi : Matelas coulant : comment le réparer ?. Il est recommandé d’avoir une température entre 16 et 20°C tout au long de l’année.

Attention, par temps très froid, il est bien plus efficace de mettre une couverture ou une couette que de trop augmenter le chauffage.

Enfin, aérer la pièce régulièrement, de préférence 15 minutes par jour, assainit l’air de la pièce, prévient la formation de moisissures et élimine les mauvaises odeurs.

Le matin, afin d’être de bonne humeur pour la journée, il est déconseillé de commencer la journée à la va-vite. Il vaut donc mieux ajouter 15 ou 30 minutes de plus à son emploi du temps pour gagner du temps le matin en se levant à 7h30.

Tous nos conseils pour bien choisir son surmatelas
Voir l’article :
Comment choisir un surmatelas ? Chaque literie, quelle que soit la marque…

Quels sont les symptômes d’un manque de sommeil ?

Dette de sommeil : quels sont les symptômes ?

  • une sensation de fatigue au réveil ;
  • diminution de la concentration et de la vigilance ;
  • périodes de somnolence pendant la journée;
  • une sensation de picotement dans les yeux;
  • bâillements répétés;
  • raideur dans le cou et/ou le dos.

Quelle est la cause du manque de sommeil ? L’insomnie est un manque ou une mauvaise qualité de sommeil qui affecte les activités physiques, mentales et sociales quotidiennes le lendemain. Les principales causes d’insomnie chez l’adulte sont le stress, l’anxiété et la dépression.

Quand le manque de sommeil devient-il dangereux ? Le manque ou le manque chronique de sommeil peut avoir des conséquences graves. 11 jours et 25 minutes. C’est le plus long temps passé sans sommeil par un humain. Un record jamais égalé officiellement, remporté sans l’aide de stimulants en 1964 par Randy Gardner, alors lycéen à San Diego (USA).

Quel est l’effet du manque de sommeil sur le cerveau ? Au contraire, le manque de sommeil peut avoir des effets néfastes sur nos capacités cognitives : il affaiblit notre attention et notre vigilance, réduit notre capacité à ressentir, imaginer et créer, affecte notre humeur et nos émotions, etc.

Quelles sont les effets d’un manque de sommeil ?

En fin de compte, un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité contribue à une surproduction d’hormones. Ceux-ci favorisent une augmentation de la tension artérielle et du mauvais cholestérol (LDL). Ils perturbent le métabolisme du glucose, ce qui peut conduire au diabète de type 2 et même à l’obésité.

Quand le manque de sommeil vous rend fou ? On sait que la privation totale de sommeil entraîne inévitablement la mort d’un rat en une vingtaine de jours. Mais est-ce que ça te rend fou ? En fait, la privation de sommeil provoque des troubles cognitifs et des hallucinations, mais cela ne vous rend pas littéralement fou.

à lire  Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Pourquoi se réveille ton entre 3h et 5h du matin ?

L’importance de se réveiller entre 03h00 et 05h00. Premièrement, il peut s’agir simplement d’un problème respiratoire, d’un problème d’oxygénation du corps. Mais il peut aussi symboliser un poids psychologique. Un problème qui vous dérange peut alors devenir physiquement oppressant et vous réveiller en pleine nuit.

Quel organe entre 3h et 4h ? Entre 03h00 et 05h00. Cette période correspond aux poumons. Si vous fumez, il est peut-être temps d’arrêter ou de réduire votre consommation… Ou consultez un médecin si vous vous réveillez plus souvent à ces heures-là.

Pourquoi est-ce que je me réveille à 4h00 ? Se réveiller à 4 heures du matin est l’un des signes des réveils spirituels. Votre sommeil est interrompu, mais votre corps et votre cerveau sont complètement dégagés. C’est un signe d’éveil spirituel. L’univers essaie de vous envoyer un message, mais vous devez apprendre à le capter.

Quel organe travaille à 3h du matin ?

De 01h00 à 03h00, le foie permet le transport du sang vers les muscles lorsque le corps est actif.

Quel corps correspond à quelle heure ?

Pourquoi certains se Réveillent-ils chaque nuit à la même heure ?

Se réveiller systématiquement à la même heure la nuit peut donc masquer certaines maladies. Il peut s’agir d’apnée du sommeil, c’est-à-dire d’un trouble respiratoire du sommeil caractérisé par des pauses respiratoires de dix à trente secondes ou plus, qui peuvent se répéter plus de 10 fois par heure.

Pourquoi est-ce que je me réveille à 4h30 du matin ? Si vous vous réveillez entre 04.00 et 06.00, le méridien s’applique au côlon, ce qui élimine les déchets. Le sentiment de blocage Si un réveil inattendu entre 04.00 et 06.00 peuvent correspondre à un problème digestif, cela peut aussi avoir un lien avec le psychologique.

Pourquoi est-ce que je me réveille tous les soirs à 2h du matin ? Les réveils nocturnes à heures fixes sont parfois liés au stress. Bien qu’aucune étude n’explique actuellement pourquoi nous nous réveillons à peu près à la même heure chaque nuit, Mark Aloia attribue ce phénomène à un état d’hypervigilance ou d’inquiétude.

Pourquoi je n’arrive pas à dormir alors que je suis fatigue ?

Manque de restitution pendant le sommeil Une des raisons à explorer pour la fatigue est celle qui concerne le manque de restitution pendant le sommeil, et s’explique assez simplement parfois par des douleurs, de la fièvre, des difficultés respiratoires, etc. qui empêche les patients de bien dormir.

Comment dormir quand on est trop fatigué ? Sortez du lit, changez de pièce et asseyez-vous tranquillement pendant quelques minutes dans le noir. Si tout va bien, vous devriez sentir votre corps se détendre et, si c’est le cas, retourner vous coucher immédiatement. Dormir sur le canapé n’est pas la meilleure façon d’avoir une bonne nuit de sommeil !

Pourquoi le sommeil ne vient-il pas ? De nombreuses insomnies sont liées à des problèmes « organiques » et ce problème doit alors être traité (par exemple jambes sans repos, syndrome d’apnée du sommeil, problème de thyroïde, etc.). Mais la majorité des insomnies est d’origine psychologique, liée à l’anxiété ou à une humeur légèrement dépressive.

Comment enlever la fatigue sans dormir ?

L’activité physique est recommandée pour réduire la sensation de fatigue et améliorer la condition physique. Pratiqué régulièrement (une vingtaine de minutes 2 à 3 fois par semaine), il permet de s’oxygéner, de lutter contre la sédentarité et d’évacuer le stress.

.

Pourquoi le cerveau ne veut pas dormir ?

Sans surprise, les principaux coupables sont le stress et l’anxiété. « C’est la raison numéro 1 » , assure Olivier Pallanca : « Certaines personnes ont des vulnérabilités au stress. Dès qu’ils deviennent trop actifs, dès qu’ils deviennent trop alertes, cela activera le même déséquilibre.

Pourquoi mon cerveau refuse-t-il de dormir ? « L’insomnie psychophysiologique est une anxiété de performance », explique notre spécialiste. La personne ne s’endort pas parce qu’elle aimerait dormir. Si l’insomnie revient plus de 3 fois par semaine sur une période de plus d’un mois, on parle d’insomnie chronique.

Quelle maladie vous empêche de dormir ? (Insomnie mortelle familiale ; insomnie mortelle sporadique) L’insomnie mortelle est une maladie à prion rare qui perturbe le sommeil et entraîne une altération de la fonction cognitive et une perte de coordination. La mort survient en quelques mois à quelques années.