Cherre-Au. dépoussiérer les Mireilles du patchwork

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Justine Dugast, créatrice de la marque artisanale Les Mireilles, en hommage à sa grand-mère, dans l’atelier de couture qu’elle a installé chez elle. © Ouest France

Justine Dugast a créé son entreprise Les Mireilles, un atelier de patchwork. Elle sera présente au marché de Noël, les 17 et 18 décembre, à Cherré-Au (Sarthe).

Opticienne de formation, Justine Dugast confie : « Je voulais faire quelque chose de mes mains, créer. Quand j’étais petite, je voulais être styliste, mais comme j’étais bonne en maths, j’ai choisi une filière scientifique. Lire aussi : Punaises de lit à Marseille : un nouveau plan de lutte lancé par la Mairie. Cependant, son côté mathématique ressort avec son préféré : le patchwork.

« Je cherchais une idée sur Internet pour faire un cadeau d’anniversaire, et j’ai trouvé une couverture en patchwork. J’ai passé la nuit à chercher ! elle sourit aujourd’hui.

Pour cette jeune femme qui lance son entreprise, la beauté du patchwork est l’assemblage de formes géométriques. C’est pourquoi elle utilise des couleurs unies par opposition au patchwork plus traditionnel. « Pour ce qui est de la couture, je suis complètement autodidacte », explique-t-elle.

Pour confectionner ses accessoires du quotidien, trousses de toilette, matelas à langer itinérants, tentures murales, etc., Justine Dugast utilise du tissu 100% coton et du molleton français. Elle a même découvert du fil fabriqué à partir de bouteilles recyclées en Allemagne. Tout est certifié Oeko-Tex. Il sera présent au marché de Noël de Cherré, samedi 17 et dimanche 18 décembre.

Site Web : https://www.les-mireilles.com/

Retrouvez d’autres actus sur la commune de :

Lire aussi :
Chaque année, 55 000 matelas et 15 000 sommiers Simmons©, marque de…

à lire  DOCUMENTAIRE. "Le village de Bamboula", le dernier zoo humain de France