Burnout des fêtes : 3 conseils pour le vaincre

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Burn-out des fêtes : qu’est-ce qui le provoque ?

Confrontées à un emploi du temps chargé et à l’accumulation de petits événements stressants pendant les vacances, certaines personnes éprouvent des difficultés à dormir, des troubles de l’humeur (irritabilité, surexcitation, etc.) et une incapacité à se détendre. Lire aussi : Vos conseils pour prendre une bonne douche froide (il fait glacial, mais c’est bon !). Ces symptômes proviennent d’une activation accrue du système nerveux sympathique et d’une production accrue de cortisol.

« Lorsque l’activation de votre cortisol dure trop longtemps en raison d’une série de petits événements stressants précédant Noël, votre corps peut commencer à produire des niveaux quotidiens inférieurs de cortisol, entraînant une sensation d’épuisement. Enfin, l’activité constante du système nerveux sympathique inhibe la capacité de votre corps à récupérer du stress et à se sentir énergisé tout au long de la journée, contribuant à se sentir fatigué pendant les vacances.

Cependant, des gestes simples permettent de réduire la sensation de « fatigue » lors de la célébration.

Lire aussi :
Comment faire pour avoir beaucoup d’amis ? 10 façons de se faire…

3 conseils pour se remettre du stress de Noël

Les deux scientifiques partagent une méthode facile à mettre en œuvre pour faire face à la fatigue des vacances : Sur le même sujet : Sommeil et chaleur : 5 astuces pour bien dormir quand il fait chaud.

à lire  Logistique, traitement des maux d'oreille, durée du vol : tout ce qu'il faut savoir avant de voler avec son bébé

Lire aussi :
Une machine à bruit blanc, des heures d’inquiétude programmées et une méditation…

Quel organe met le corps en alerte en cas de stress ?

Le cerveau est stimulé et induit la libération d’adrénaline par les glandes situées au-dessus des reins, les surrénales. Lire aussi : Bronchiolite : le récit de Pauline de l’hospitalisation de son bébé. Cette hormone augmente le flux de sang et d’oxygène vers les muscles, de sorte que le corps se prépare à réagir aux envahisseurs.

Quand le corps ne peut-il plus supporter le stress ? C’est ce qu’on appelle l’épuisement professionnel, ou syndrome d’épuisement professionnel. Peut-être parce que cette pathologie est multiforme. L’épuisement physique, émotionnel, voire intellectuel sévère, peut cumuler les trois maux et avoir parfois des conséquences graves.

Quelles maladies sont causées par le stress? Acné, urticaire, psoriasis, eczéma; Indigestion, ulcère peptique ; Asthme; Migraine…. Stress : de nombreuses conséquences

  • S’inquiéter ;
  • crises d’angoisse;
  • Une dépression ;
  • Burnout professionnel ou épuisement professionnel.

Quel organe affecte le stress ?

En situation de stress, notre cœur bat plus vite et notre tension artérielle augmente pour activer notre circulation sanguine, qui fournit ensuite de l’oxygène à nos muscles pour leur fournir de l’énergie. Les vaisseaux sanguins diminuent et les artères se durcissent.

Quels organes sont affectés par le stress ? Le stress chronique a un impact puissant sur la bonne santé. La fatigue entraîne des maladies cardiaques, une hypertension artérielle persistante, une augmentation du taux de cholestérol, du diabète, des ulcères d’estomac, une diminution des défenses immunitaires, etc.

à lire  Passer 15 minutes sur l'anxiété : les conseils incroyables d'un psychologue pour mieux dormir

Quels sont les symptômes du stress sur le corps ? Les symptômes physiques se résument principalement à des tensions musculaires, des problèmes digestifs et intestinaux, des troubles du sommeil (insomnie), un manque d’appétit, des migraines, des vertiges et de la fatigue.

A voir aussi :
Lire une histoire au moment du coucher, est-ce un passage obligé ?…

Comment déstresser son cerveau ?

Le yoga et la méditation sont des exemples connus de pratiques de relaxation. Les exercices de visualisation positive ou de relaxation musculaire progressive sont tout aussi efficaces.

Quels sont les effets du stress sur le cerveau ? Sur le cortex préfrontal, le stress chronique ralentit l’activité et interfère avec la prise de décision, la résolution de problèmes, la concentration et la planification. L’activité de l’amygdale augmente avec le stress. La régulation des émotions est alors affectée.

Comment reposer le cerveau ? La méditation et le yoga, la clé d’une bonne santé cérébrale. Selon une étude Inserm de 2017, la méditation ralentit le processus de vieillissement du cerveau. En cause, la plus grande activité dans deux zones du cortex frontal qui était plus éveillé car plus stimulé.

Pourquoi le cerveau est-il verrouillé ? Il s’agit plutôt d’un signal d’alarme du cerveau, indiquant que son équilibre a été abusé et doit être rétabli au plus vite. Le déclencheur peut être un manque de nutrition, mais aussi certaines conditions de vie qui ne sont pas bonnes pour le corps et l’esprit.