Bruit dans les oreilles : dangers, combien de décibels ?

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Acouphènes, bourdonnements, surdité… Les dommages aux oreilles augmentent avec l’intensité du bruit et la durée d’exposition. A partir de quels décibels pour protéger ses oreilles ? Quels sont les dangers d’écouter de la musique trop forte ? Qu’est-ce que l’effet casque ?

Le bruit est une nuisance omniprésente dans la vie quotidienne des Français : 86% se disent dérangés par le bruit chez eux, rapporte le ministère de la Santé. Outre ces troubles, une exposition prolongée à un niveau sonore trop élevé n’est pas sans danger pour les oreilles : bourdonnements d’oreille, acouphènes, baisse de l’acuité auditive, surdité… et pour l’état de santé général (pathologie cardiovasculaire, irritabilité, stress, troubles du sommeil). , etc.) .). A partir de quel niveau sonore y a-t-il un risque ? Quels sont les dangers du bruit quotidien ? Ça sonne trop fort ? Quels sont les risques de l’ouïe ? Que faut-il faire pour s’en protéger ? Explications et conseils du Pr Jean-Luc Puel, Directeur de l’Institut des Neurosciences de l’Inserm Montpellier.

Quel est le niveau sonore limite pour les oreilles ?

Quel est le niveau sonore limite pour les oreilles ?

Pour une journée de travail typique de 8 heures, le droit du travail considère l’ouïe comme compromise à partir de 80 dB. Si le niveau de bruit est supérieur à 80 dB, l’exposition doit être plus courte ou la personne doit porter une protection adaptée (bouchons d’oreille, casque, etc.). « Même à 80 dB (l’équivalent d’un intérieur de métro par exemple), c’est insignifiant et il peut y avoir des conséquences sur l’audition comme une diminution de l’acuité auditive. Sur le même sujet : Vous endormez-vous en moins de 15 minutes ? Cette technique serait imparable. Les lois du travail indiquent que pour chaque augmentation de 3 dB du bruit, le temps d’exposition doit être divisé par deux, c’est-à-dire pour un niveau de bruit de 83 dB, le temps d’exposition doit être au maximum de 4 heures, pour un niveau de 86 dB, le temps d’exposition doit être au maximum de 2 heures et ainsi de suite. Par comparaison, le niveau de bruit d’une boîte de nuit est d’environ 100 dB », précise le Pr Puel.

Ce produit naturel est le plus efficace contre les mouches dans la maison (et ce n'est pas du vinaigre blanc) !
A voir aussi :
Enivrantes, les mouches peuvent rester longtemps enfermées dans votre intérieur. En fait,…

Quels sont les dangers du bruit pour les oreilles ?

Quels sont les dangers du bruit pour les oreilles ?

Vieillissement de l’oreille. « Tout comme la modalité du soleil pour la peau, l’oreille a la capacité d’absorber le son. Si elle est trop souvent exposée à des niveaux sonores intenses, elle vieillira prématurément, ce qui entraînera progressivement une perte auditive. Ceci pourrez vous intéresser : Sommeil : est-ce une bonne idée de prendre de la mélatonine ?. Un dommage à l’oreille peut être réparé, mais chaque le temps qu’il se répare, devient fragile, disent nos experts (niveaux sonores des gares, cantines scolaires, dans les trains…), plus dangereux, car en dehors de tout la loi contrôle le niveau sonore des concerts ou des discothèques par exemple ». Le vieillissement de l’oreille peut se manifester par des acouphènes (sifflements, bourdonnements, crépitements… entendus dans une ou les deux oreilles) ou une perte auditive passagère.

à lire  Pourquoi sommes-nous fatigués lorsque nous revenons de vacances ?

Perte auditive ou surdité : « On entend souvent le terme ‘fatigue auditive’, mais c’est un terme que je n’aime pas du tout car il sous-entend que si vous reposez vos oreilles, vous récupérerez. Mais derrière cette soi-disant fatigue auditive, il y a quand même des dommages .exposées au bruit (de forte intensité ou de longue durée), les cellules ciliées (cellules sensorielles de l’oreille interne) sont endommagées et vont progressivement se désagréger (on peut le voir sur l’audiogramme) Malheureusement une fois qu’elles disparaissent elles ne se régénèrent pas. est un dommage irréparable qui entraîne une surdité totale ou partielle », a déclaré le Pr. puel. Signes avant-coureurs : bourdonnements dans les oreilles, sensation de bourdonnement, difficulté à entendre même dans un environnement calme… Actuellement, la surdité est incurable et incurable. L’attachement avec une prothèse électronique peut renforcer l’acuité résiduelle, mais ne restaure pas la fonction auditive globale.

Traumatisme sonore : peut survenir accidentellement et brutalement après avoir été exposé à un choc sonore (explosion, coup de feu, explosion, larsen…). « Juste après le traumatisme, on a tout de suite senti l’oreille bouchée ou « coton » et on pouvait aussi sentir le bourdonnement dans les oreilles », explique notre interlocuteur. Les traumatismes sonores ne sont pas douloureux, mais ils nous frappent et sont très inconfortables. Cependant, si les sons quotidiens deviennent douloureux, il peut s’agir d’une hyperacousie douloureuse (sensibilité extrême au son), complication d’un traumatisme de la voix.

Autres risques pour la santé :

5 conseils de sommeil pour les enfants de 3 à 12 ans
Voir l’article :
SOMMEIL – Les enfants entre 3 et 12 ans ont parfois beaucoup…

Quels sont les effets des écouteurs ? 

Quels sont les effets des écouteurs ? 

Les problèmes d’audition sont principalement causés par le port prolongé d’un casque ou d’écouteurs tout en écoutant de la musique. La musique n’est pas trop forte mais le temps de pose est (très) long. « Ils disent qu’il faut faire une pause toutes les 2h de conduite, pour entendre c’est pareil. Lire aussi : Stress : 6 astuces pour dormir plus vite malgré la pression. Si vos oreilles sont bruyantes pendant des heures, sans repos, ça devient très problématique », décrit notre interlocuteur. Gestes précis à adopter pour une écoute au casque ou avec des écouteurs :

à lire  "Après l'avant-dernier" : le premier livre du Somme-Leuzois Jean-Paul Jadoul

Partir en vacances : choisir la bonne musique est la solution pour ne pas s'endormir au volant
Ceci pourrez vous intéresser :
Selon une étude publiée mercredi 6 juillet par l’association Assurance Prévention, écouter…

Quand et qui consulter si on entend mal ?

Quand et qui consulter si on entend mal ?

Votre environnement de travail est trop bruyant si :

« Vous n’avez pas à vous inquiéter uniquement lorsque vous avez un problème d’audition, car il est souvent trop tard. Si vous travaillez dans un environnement bruyant, n’attendez pas qu’il soit trop tard et consultez », rappelle le professeur Puel. Seule une surveillance auditive par un ORL ou un médecin du travail permet de détecter la sensibilité d’une personne au bruit et d’évaluer la perte auditive.

Couvrez-vous au maximum les oreilles à l’approche d’un TGV ou d’un avion.

Reposez vos oreilles : comme en conduisant. « Faites une pause régulière hors du bruit (toutes les heures par exemple si vous êtes en boîte de nuit ou si vous portez des écouteurs) », suggérait notre interlocuteur.

Pour écouter avec un casque ou des écouteurs : N’augmentez pas le volume au-delà de la moitié du maximum de l’appareil et limitez le temps d’écoute ; utilisez les écouteurs ou les écouteurs fournis avec l’appareil, ils garantissent un volume sonore maximum de 100 dB autorisé ; attendez d’être dans un endroit calme pour régler le volume et ne le montez pas pour étouffer le bruit ambiant ; ne vous endormez pas avec un casque ou des écouteurs en fonctionnement.

Dans les festivals, les clubs ou les concerts : éloignez-vous des haut-parleurs ; des pauses régulières dans un endroit calme ; porter des bouchons d’oreille.

Merci au Pr Jean-Luc Puel, directeur de l’Institut des neurosciences de l’Inserm Montpellier.