Bronchiolite épidémique en Bretagne : quels sont les signes avant-coureurs ?

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Table des matières

1 C’est quoi la bronchiolite ?

La bronchiolite est une infection virale qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans et est principalement causée par le virus respiratoire syncytial (VRS – dans 70 % des cas). Ceci pourrez vous intéresser : Insomnie : la méthode géniale du psychiatre pour vous aider à vous endormir facilement.

Si elle sévit habituellement en automne et en hiver, les professionnels de la santé indiquent que la maladie a débuté bien plus tôt. « Les premiers cas sont apparus début octobre, mais l’an dernier, la vague avait commencé en novembre », note le Dr. Tommaso de Giorgis, pédiatre aux urgences pédiatriques du CHU de Rennes, où se trouvent actuellement 60 % des pièces. . , pour la bronchiolite. « Nous avons actuellement environ 120 à 140 tickets par jour. » Il y a une précocité également relevée par le Dr Pierrick Cros, pneumo-pédiatre au CHRU Brest : « Ça prend déjà de l’ampleur : ça commence plus tôt et ça monte plus vite ». Selon lui, le pic n’est pas encore atteint : « Nous n’en sommes qu’au début, je pense… ». Toutefois, le médecin tient à préciser qu' »il s’agit d’une maladie courante, sans gravité et rarement mortelle ».

A voir aussi :
Une belle histoire à succès en cette veille de Noël La Campagne…

2 Quels sont les symptômes ?

La bronchiolite se manifeste, en premier lieu, par des difficultés respiratoires avec une toux et un nez qui coule. « Cette rhinite peut être suivie de signes respiratoires qui s’entendent dans l’oreille et qui indiquent une congestion des bronches ou des poumons. Voir l’article : Familles nombreuses : Mélanie Gonzalez enceinte de 3 fois sous pilule, ses révélations. Le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent aussi, et des signes que le bébé a du mal à respirer : il se creuse la poitrine, cherche de l’air », explique le Dr Bertrand Gagnière, médecin épidémiologiste à Santé publique France Bretagne. Le bébé peut également avoir des difficultés à s’alimenter et à dormir et avoir de la fièvre.

Dans ce cas, vous devez consulter rapidement votre médecin, tout en mouchant votre enfant quatre à six fois par jour avec du sérum physiologique (surtout avant les repas) ; et fractionner les repas s’il ne peut pas manger. « Vous devez aussi le mettre sur le dos », a déclaré le Dr Gagnière.

Ceci pourrez vous intéresser :
Les jeunes enfants ont souvent du mal à bien dormir. Découvrez 7…

3 À quel moment doit-on s’inquiéter ?

Dans certains cas, il convient de se rendre directement aux urgences : Voir l’article : Fumal. Jean Jaurès : pour ne pas abîmer l’écran….

– Si l’enfant a moins de six semaines.

– S’il change de couleur (surtout s’il vire au bleu autour de la bouche).

– Si l’enfant est très prématuré.

Si l’enfant dort tout le temps, s’arrête de respirer, vomit, prend moins de la moitié de son biberon sur trois tétées consécutives, ou ne pleure pas normalement, ce sont des signes de gravité.

Voici 6 conseils pour éviter que le travail ne perturbe votre sommeil nocturne
Sur le même sujet :
C’est aussi une bonne habitude à prendre avant de se coucher :…

4 Comment éviter d’attraper une bronchiolite ?

Très contagieux, le virus se transmet principalement par la salive, les éternuements, la toux et les mains. Il s’attarde également sur les objets sales (tels que les jouets, les sucettes, les doudous). « Les postures barrières qui étaient valables pour le covid le sont aussi pour la bronchiolite », précise le Dr Tommaso de Giorgis. Le Dr Gagnière note également qu’il y a très peu de circulation du virus de la bronchiolite en période Covid.

– Lavez-vous les mains avant d’approcher un bébé.

– Essayez d’éviter d’emmener les enfants dans des espaces publics confinés où ils risquent d’entrer en contact avec des personnes enrhumées.

– Porter un masque si vous êtes malade.

– Aérer les pièces de la maison.

– Si les frères et sœurs sont malades, ils ne doivent pas embrasser le bébé.

– Nettoyez régulièrement les objets avec lesquels bébé entre en contact (jeux, tétines, etc.).

Quel âge pour une bronchiolite ?

La bronchiolite : une maladie très contagieuse La bronchiolite sévit sous forme d’épidémies en automne à partir d’octobre et en hiver. Elle touche souvent les bébés de 2 à 8 mois. Chaque année en France, 30% des bébés de moins de 2 ans sont concernés.

Qui peut contracter une bronchiolite ? Tout enfant de moins de 2 ans peut contracter une bronchiolite, une infection virale le plus souvent causée par le virus respiratoire syncytial (ou VRS). Cette infection est très courante et souvent bénigne, mais peut être grave chez les jeunes enfants.

Comment éviter la bronchiolite chez les nourrissons ?

Comment prévenir la bronchiolite et limiter la transmission du virus ?

  • Lavez-vous les mains régulièrement;
  • Ventilation des chambres;
  • Utilisez un masque pour protéger le bébé du rhume;
  • Limiter les visites au cylch des adultes très proches qui ne sont pas malades ;

Comment soigner naturellement la bronchiolite du nourrisson ?

Voici un protocole entièrement validé pour le traitement des nourrissons atteints de bronchiolite. Ipeca 5 CH : 10 granules à dissoudre dans une petite bouteille d’eau et à donner quatre fois par jour (en cas de symptômes de spasmes, dyspnée, respiration sifflante, langue propre).

à lire  Comment organiser une chambre d'enfant ?

Comment faire pour qu’un rhume ne se transforme pas en bronchiolite ?

En cas de rhume, veillez à nettoyer régulièrement les voies nasales, à l’aide d’une solution saline ou similaire, ou d’une punaise, pour éviter que le virus ne se propage dans les bronches.

Quels sont les premiers symptômes d’une bronchiolite ?

La bronchiolite débute par un simple rhume (nez qui coule) et l’enfant tousse un peu. Ensuite, la toux est plus fréquente, l’haleine peut devenir sifflante. L’enfant peut avoir des difficultés à respirer et avoir du mal à manger et à dormir. Il peut avoir de la fièvre.

Comment différencier bronchite et bronchiolite ?

Quelle est la différence entre la bronchiolite et la bronchite ? La bronchiolite est une inflammation des petites branches des voies respiratoires, qui touche principalement les bébés et les jeunes enfants. La bronchite est une inflammation des (grosses) voies respiratoires qui touche principalement les enfants plus âgés et les adultes.

Quand s’inquiéter en cas de bronchiolite ?

Selon elle, la bronchiolite, la plupart du temps bénigne, « n’est pas une maladie grave ». En revanche, il faut commencer à s’inquiéter si cette difficulté respiratoire ou la toux commence à être « plus importante », « si la respiration est rapide, si le bébé n’est pas très tonique, ou s’il boit et mange moins bien ». « .

Comment un bébé peut attraper la bronchiolite ?

directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, crachotements, toux, moucherie…) ou par contact entre personnes (baisers) ; indirectement, par les mains ou des objets souillés par la salive (jouets, serviettes, aliments ou boissons contaminés, etc.)

Est-ce qu’un rhume peut se transformer en bronchiolite ?

Même la transmission d’un petit rhume peut rapidement se transformer en bronchiolite si le bébé est particulièrement vulnérable.

Quel sirop pour évacuer les glaires pour bébé ?

Si votre bébé a plus de deux ans et a des difficultés à évacuer les mucosités, le pédiatre, après examen médical, peut prescrire des fluidifiants bronchiques type Exomuc° ou Mucomyst° à diluer dans de l’eau et lui donner à boire. se débarrasser de sa toux grasse.

Comment enlever le mucus de la gorge du bébé ? Dans un premier temps, vous pouvez nettoyer ses narines avec une compresse de gaze stérile, puis laver régulièrement son nez avec une solution physiologique, qui est vendue sous forme de seringue ou de pipette en pharmacie. Cela l’aidera à évacuer son mucus naturellement.

Comment dégager les bronches de bébé ?

Comment puis-je apaiser mon bébé?

  • Donnez-lui à boire régulièrement et en petites quantités pour éviter les reflux.
  • Partagez ses repas.
  • Nettoyer régulièrement son nez au sérum physiologique : de préférence avant chaque repas et chaque sieste.
  • Allongez votre enfant sur le dos, sans trop le couvrir.

Comment dégager les voies respiratoires naturellement bébé ?

Infusion de thym Utilisez des feuilles de thym que vous trempez dans de l’eau bouillante. La vapeur qui s’en dégage assainit votre atmosphère et apaise les voies respiratoires.

Comment faire expectorer un bébé ?

Il est souvent nécessaire d’utiliser un réflexe de toux qui permet aux sécrétions bronchiques d’être expulsées naturellement de la trachée dans la bouche du nourrisson. Ce réflexe de toux est accessible au niveau de la trachée en la stimulant en l’étirant ou en la comprimant à la base de la gorge.

Comment aider bébé à cracher ses glaires ?

Ce n’est pas systématique. Le kinésithérapeute peut faire tousser votre enfant en appliquant une pression à la base de la gorge, pour faire remonter le mucus jusqu’à la bouche. Une fois dans la bouche, le mucus est souvent avalé et évacué par les selles.

Comment dégager les bronches naturellement bébé ?

Une goutte d’eau bouillie avec des feuilles de menthe peut le soulager, ainsi que quelques gouttes d’eau sucrée bouillie, mais pas plus de deux fois par jour. Si vous allaitez, buvez du thé à la camomille, cela vous fera du bien.

Quel est le meilleur sirop pour dégager les bronches ?

Le sirop BENYLIN® EXTRA FORT POUR LA TOUX ET LA TOUX CHRONIQUE est spécialement formulé pour agir dans les poumons pour aider à soulager la congestion tout en contrôlant votre toux.

Quel est le meilleur fluidifiant bronchique ?

Les fluidifiants bronchiques les plus couramment utilisés sont l’acétylcystéine, la bromhexine, la carbocistéine, l’ambroxol, l’erdosteine, la terpine, la guaifénésine, etc.

Quel est l expectorant le plus efficace ?

La guaifénésine ou guaiacolate de glycéryle est l’expectorant médicinal le plus couramment utilisé dans les sirops et autres médicaments contre la toux. Le miel, la vapeur et la menthe poivrée sont des exemples d’expectorants naturels. Ils sont plus efficaces lorsqu’ils sont pris avec un expectorant médicamenteux.

Comment traiter la bronchiolite naturellement ?

Voici un protocole entièrement validé pour le traitement des nourrissons atteints de bronchiolite. Ipeca 5 CH : 10 granules à dissoudre dans une petite bouteille d’eau et à donner quatre fois par jour (en cas de symptômes de spasmes, dyspnée, respiration sifflante, langue propre).

Comment traiter la bronchiolite à la maison? Bronchiolite – Les bons gestes à poser si votre enfant est malade :

  • suivre les soins et traitements prescrits ;
  • nettoyer son nez avec une solution saline;
  • hydratez-vous régulièrement;
  • ventiler votre maison;
  • couchez-le sur le dos.

Comment dégager les bronches naturellement ?

Buvez beaucoup d’eau : L’eau peut aider à fluidifier les mucosités. Utilisez une crème hydratante ou prenez une douche chaude. Reposez votre tête levée. Buvez du thé chaud avec du citron et du miel.

Comment dégager les bronches recette Grand-mère ?

De la moutarde pour dégager les bronches Ajoutez une cuillère à soupe de poudre de graines de moutarde à 30 grammes de farine et un peu d’eau. Vous devez avoir une pâte assez épaisse. Enveloppez cette pâte de moutarde dans un mouchoir et appliquez-la sur la poitrine pendant 15 minutes.

Quel est le meilleur expectorant naturel ?

Le miel, la vapeur et la menthe poivrée sont des exemples d’expectorants naturels. Ils sont plus efficaces lorsqu’ils sont pris avec un expectorant médicamenteux. Pour aider à fluidifier le mucus, restez hydraté, buvez jusqu’à 8 verres d’eau par jour et prenez des expectorants.

Comment soigner rapidement une bronchiolite ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir la bronchiolite. Les antibiotiques sont inutiles à cause d’un virus. Les antitussifs sont inutiles, voire contre-indiqués. Pour protéger vos autres enfants, lavez-vous les mains régulièrement.

Comment savoir si une bronchiolite s’aggrave ?

Signes de surinfection après bronchiolite Cette dernière doit être suspectée dès que : Il existe une forte fièvre, supérieure à 38,5°C ou continue ; Cette otite est impliquée ; Ou que les sécrétions bronchiques deviennent purulentes.

Quand aller aux urgences pour une bronchiolite ?

Diarrhée ou vomissements associés. Somnolence et pleurs inhabituels. Fièvre mal tolérée avec convulsions. Aggravation des symptômes respiratoires malgré le traitement.

Est-ce que la bronchiolite se transmet aux adultes ?

Les adultes et les enfants plus âgés porteurs du virus respiratoire syncytial ne présentent généralement aucun symptôme ou sont simplement enrhumés. Tant de personnes sont porteuses du virus et sont contagieuses sans le savoir.

à lire  Comparaison des troubles du sommeil entre le Bénin et la Suisse

Quand la bronchiolite est-elle contagieuse ? Combien de temps? Lorsqu’un bébé est infecté par le virus responsable de la bronchiolite infantile, il devient contagieux. Le virus est alors présent dans la salive et les différentes sécrétions (nasale, bronchiole…) jusqu’à la fin des symptômes.

Pourquoi la bronchiolite ne touche pas les adultes ?

Des chercheurs ont découvert de nouvelles cellules immunitaires de type lymphocytes B. Présentes uniquement chez les bébés, elles sont la cible privilégiée du virus de la bronchiolite. C’est pourquoi les bébés sont plus touchés que les adultes par la maladie.

Comment Attrape-t-on une bronchiolite adulte ?

directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, crachotements, toux, moucherie…) ou par contact entre personnes (baisers) ; indirectement, par les mains ou des objets souillés par la salive (jouets, serviettes, aliments ou boissons contaminés, etc.)

Qui est touché par la bronchiolite ?

La bronchiolite est une infection respiratoire d’origine virale qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans. La maladie est généralement causée par le virus respiratoire syncytial (VRS) qui provoque une inflammation des parois des bronchioles (petites bronches).

Quels sont les premiers symptômes d’une bronchiolite ?

La bronchiolite débute par un simple rhume (nez qui coule) et l’enfant tousse un peu. Ensuite, la toux est plus fréquente, l’haleine peut devenir sifflante. L’enfant peut avoir des difficultés à respirer et avoir du mal à manger et à dormir. Il peut avoir de la fièvre.

Comment reconnaître la bronchiolite ? La bronchiolite commence généralement par un simple rhume ou une rhinopharyngite accompagnée d’une légère fièvre. Progressivement, une toux sèche apparaît. Vient ensuite une gêne respiratoire qui entraîne une respiration sifflante et rapide. À ce stade de la maladie, l’enfant peut avoir du mal à s’alimenter.

Comment est la toux d’une bronchiolite ?

Les symptômes de la bronchiolite sont, tout d’abord, une toux, généralement grasse, parfois sifflante. Une toux sifflante ressemble à de l’asthme. Il y a aussi de la fatigue et des difficultés respiratoires.

Comment est la toux de la bronchiolite ?

Symptômes de la bronchiolite La bronchiolite commence généralement par un simple rhume ou une rhinopharyngite accompagnée d’une faible fièvre. Progressivement, une toux sèche apparaît. Vient ensuite une gêne respiratoire qui entraîne une respiration sifflante et rapide.

Comment reconnaître une toux sifflante ?

Le sifflement est un son aigu émis lors de la respiration (le plus souvent lors de l’expiration). En effet, les voies respiratoires se sont rétrécies : bronches, bronchioles, trachée, etc. On parle parfois de respiration sifflante.

Comment différencier bronchite et bronchiolite ?

Quelle est la différence entre la bronchiolite et la bronchite ? La bronchiolite est une inflammation des petites branches des voies respiratoires, qui touche principalement les bébés et les jeunes enfants. La bronchite est une inflammation des (grosses) voies respiratoires qui touche principalement les enfants plus âgés et les adultes.

Comment savoir si mon bébé a une bronchite ?

Elle touche les bronchioles (petites bronches) des bébés et se caractérise par une période de difficultés respiratoires dont les signes sont une toux rapide et une respiration sifflante.

Quand aller aux urgences pour bronchiolite ?

Diarrhée ou vomissements associés. Somnolence et pleurs inhabituels. Fièvre mal tolérée avec convulsions. Aggravation des symptômes respiratoires malgré le traitement.

Quand s’inquiéter en cas de bronchiolite ?

Selon elle, la bronchiolite, la plupart du temps bénigne, « n’est pas une maladie grave ». En revanche, il faut commencer à s’inquiéter si cette difficulté respiratoire ou la toux commence à être « plus importante », « si la respiration est rapide, si le bébé n’est pas très tonique, ou s’il boit et mange moins bien ». « .

Quand aller aux urgences pour une bronchiolite ?

Diarrhée ou vomissements associés. Somnolence et pleurs inhabituels. Fièvre mal tolérée avec convulsions. Aggravation des symptômes respiratoires malgré le traitement.

Comment soigner rapidement une bronchiolite ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir la bronchiolite. Les antibiotiques sont inutiles à cause d’un virus. Les antitussifs sont inutiles, voire contre-indiqués. Pour protéger vos autres enfants, lavez-vous les mains régulièrement.

Quels sont les complications de la bronchiolite ?

La dyspnée peut entraîner des troubles alimentaires. Dans de rares cas, d’autres complications telles que le pneumomédiastin et le pneumothorax peuvent survenir. hémodynamique, immunodéficience ou maladie pulmonaire, ainsi que les enfants de moins de 1 an nés prématurément.

Comment savoir si la bronchiolite s’aggrave ? Signes de surinfection après bronchiolite Cette dernière doit être suspectée dès que : Il existe une forte fièvre, supérieure à 38,5°C ou continue ; Cette otite est impliquée ; Ou que les sécrétions bronchiques deviennent purulentes.

Quand Faut-il s’inquiéter d’une bronchiolite ?

Selon elle, la bronchiolite, la plupart du temps bénigne, « n’est pas une maladie grave ». En revanche, il faut commencer à s’inquiéter si cette difficulté respiratoire ou la toux commence à être « plus importante », « si la respiration est rapide, si le bébé n’est pas très tonique, ou s’il boit et mange moins bien ». « .

Quand aller à l hopital pour une bronchiolite ?

Dès les premiers signes (toux, nez qui coule, difficulté à respirer, parfois fièvre), vous devez consulter votre médecin.

Est-ce que la bronchiolite est dangereuse ?

La bronchiolite est associée à une infection par le virus respiratoire syncytial (VRS). Ce virus peut être grave pour les jeunes enfants (surtout la bronchiolite du nourrisson) mais il touche aussi les personnes âgées.

Comment évolue une bronchiolite ?

Evolution de la bronchiolite La maladie dure en moyenne cinq à dix jours, et une légère toux persiste pendant 8 à 10 jours et parfois plusieurs semaines, avant une guérison complète. Selon l’évolution de la maladie, il est possible de revenir dans la communauté après cinq à dix jours.

Comment soigner rapidement une bronchiolite ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir la bronchiolite. Les antibiotiques sont inutiles à cause d’un virus. Les antitussifs sont inutiles, voire contre-indiqués. Pour protéger vos autres enfants, lavez-vous les mains régulièrement.

Quelle est l’évolution de la bronchiolite ?

L’évolution débute par un prodrome viral de fièvre, de toux et de rhinorrhée durant deux à trois jours, qui dégénère en tachypnée, respiration sifflante, crépitements et divers degrés de détresse respiratoire.

Est-ce que la bronchiolite est dangereuse ?

La bronchiolite est associée à une infection par le virus respiratoire syncytial (VRS). Ce virus peut être grave pour les jeunes enfants (surtout la bronchiolite du nourrisson) mais il touche aussi les personnes âgées.

Quelles sont les conséquences de la bronchiolite ?

Quelles sont les complications de la bronchiolite ? Certains enfants ont des soucis persistants ou répétés. Une forte fièvre, une otite ou des sécrétions purulentes doivent alerter sur une éventuelle prolifération bactérienne nécessitant l’administration d’antibiotiques.

Quand aller aux urgences pour une bronchiolite ?

« Pour résumer, il faut consulter un médecin en urgence lorsqu’un enfant de moins de 1 an fait une crise de sifflement lors d’une épidémie, lorsqu’il a un rhume, de la toux et, en plus, des signes de détresse respiratoire ; s’il ne peut pas manger ou s’il est tout mou, sans humeur, s’il…