Bien dormir quand on est malade : toux, fièvre, pourboires

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Vous avez la grippe, le rhume, le nez qui coule, la fièvre ou la toux ? Quand on est malade, s’endormir n’est pas une mince affaire ! Alors comment bien dormir et bien récupérer ? Dans quel poste ? Que faire avant de se coucher ? Conseils du Dr. Marc Rey, neurologue du sommeil.

Grippes, rhumes, toux, maux de gorge, nez bouché, fièvres ou autres maladies qui nous rongent compliquent grandement le sommeil. Nous avons froid, chaud, nous transpirons, nous ne pouvons pas respirer. Pourtant, il existe des solutions simples pour mieux dormir.

Pourquoi faut-il un bon sommeil quand on est malade ?

Les virus infectent les cellules de notre corps et affaiblissent notre système immunitaire qui doit nous protéger des agressions extérieures. Et quand vous êtes malade, vous vous sentez plus fatigué, vous avez beaucoup moins d’énergie et vous vous sentez souvent somnolent. Problème : on a plus de mal à dormir quand on a de la fièvre, le nez bouché ou qui coule, des maux de ventre ou de tête, des courbatures… Alors un véritable cercle vicieux s’installe : on est malade, les symptômes de la maladie nous empêchent de dormir on fait ne récupère pas, et notre système immunitaire est encore plus affaibli. Voir l’article : Bien-être : comment faire le plein en seulement huit semaines. « Pourtant, le sommeil a un rôle fondamental pour notre santé et a des effets protecteurs sur l’immunité. Un bon sommeil, réparateur et de durée suffisante, aide à mieux résister aux infections », rappelle le Dr. Marc Rey de la première heure, neurologue, spécialiste du sommeil et président du Parc national national. Institut du Sommeil et de la Vigilance (InSV). A l’inverse, le manque chronique de sommeil ou la dette de sommeil contribue à l’affaiblissement du système immunitaire, ce qui favorise la contamination bactérienne ou virale ». Autrement dit, vous êtes plus susceptible de tomber malade lorsque vous ne dormez pas suffisamment. Il est donc particulièrement important dormir suffisamment pendant une épidémie.

Lire aussi :
Quel livre Offrir 2022 ? Les livres incontournables de Noël 2022 🎄…

Pourquoi a-t-on toujours envie de dormir quand on est malade ?

De nombreuses études scientifiques ont montré le rôle essentiel du sommeil pour tous les organes et son influence sur le maintien de la vigilance et de l’équilibre mental. « En cas d’infection, l’organisme synthétise un certain nombre de molécules pour combattre son agresseur », explique le président de l’InSV. Mais pour les synthétiser, le corps utilise beaucoup d’énergie, c’est pourquoi nous nous sentons plus faibles et plus somnolents lorsque nous sommes malades. Voir l’article : A quel âge un enfant sait-il faire la différence entre le jour et la nuit ?. Et ce n’est pas tout, en 2017 une étude menée par des scientifiques de l’Université de Pennsylvanie aux États-Unis a montré que des produits chimiques (neuropeptides) sont libérés dans le cerveau lors d’une infection. Ceux-ci réduiraient l’activité du système nerveux et favoriseraient ainsi la somnolence.

► Aérez votre pièce pour éliminer les bactéries et éviter leur propagation. L’idée est de renouveler et de purifier l’air de la pièce où nous dormons chaque jour. Pour cela, ouvrez les fenêtres 10 minutes par jour été comme hiver, idéalement 5 minutes le matin et 5 minutes le soir lorsqu’il y a moins de circulation.

à lire  VIDÉOS. Bronchiolite : pas de plan blanc à l'hôpital d'enfants de Toulouse mais l'épidémie prend de l'ampleur

► Humidifier l’air. Un air trop sec n’est pas bon quand on est malade : il assèche les muqueuses du nez et de la gorge et favorise les crises de toux. Si l’air de votre pièce est trop sec, utilisez un humidificateur ou placez un bol d’eau bouillante près de votre radiateur.

► Levez la tête pour être dans une position un peu plus assise, la poitrine légèrement redressée. Pour ce faire, vous avez besoin d’un oreiller supplémentaire, surtout si vous êtes encombré. L’idée est de dormir en position allongée au lieu d’être allongée : cela soulage la pression sur les sinus, facilite le passage de l’air et dégage les voies respiratoires.

► Nettoyez votre nez avec un spray d’eau de mer si vous êtes sujet à la congestion nasale, aux allergies ou au rhume. Cela aidera à dégager les voies nasales et à dégager le nez.

► Buvez de l’eau tout au long de la journée pour éviter le dessèchement de la muqueuse nasale. Une bonne hydratation permet également de fluidifier les sécrétions (mucosités), de faciliter leur écoulement et de calmer les quintes de toux.

► Retirez les écrans 1 à 2 heures avant le coucher. « La lumière bleue émise par les smartphones ou les tablettes retarde l’endormissement. Ainsi, le maintien d’un ‘couvre-feu numérique’ permet de préserver votre horloge biologique, minimise le risque de réveils nocturnes, ce qui est propice à un sommeil réparateur », insiste le Dr. Rayon.

► Ne pas surchauffer la chambre. La température idéale pour dormir doit être inférieure à 19°C (entre 16 et 18°C).

► Prenez une douche ou un bain chaud une heure et demie à deux heures avant de vous coucher. En plus de détendre, la chaleur aiderait paradoxalement le corps à se refroidir, ce qui accélérerait la vitesse d’endormissement et serait plus propice à un sommeil réparateur. De plus, la vapeur d’eau soulage les voies nasales. Vous pouvez ajouter deux à trois gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans votre bain (sauf contre-indications : femmes enceintes, enfants, personnes asthmatiques ou épileptiques, etc.)

► Mettez des chaussettes ou une bouillotte au pied du lit, car il n’y a rien de plus inconfortable que d’avoir les pieds froids quand on est malade. Avoir les pieds au chaud permet d’une part de se détendre plus rapidement et d’autre part d’avoir une meilleure circulation sanguine. Il facilite l’endormissement.

► Dîner léger deux heures avant le coucher. Quand on est malade, on a surtout besoin de faire le plein de vitamines et de minéraux, alors on prend une soupe de légumes, des glucides lents (pâtes ou riz), un laitage allégé, un fruit ou de la compote. Nous réservons les protéines animales, notamment la viande, au déjeuner car elles demandent beaucoup d’énergie pour être digérées. On termine le repas par une tisane à base de thym (nettoie l’organisme, réduit l’inflammation des voies respiratoires et calme la toux) ou de lavande (un antiseptique naturel), à laquelle on ajoute une cuillerée de miel de thym, antibactérien et anti-inflammatoire. En revanche, mieux vaut éviter de boire du lait chaud. Contrairement aux idées reçues, boire une boisson grasse et riche en protéines prend du temps et de l’énergie à digérer, ce qui retarde l’endormissement.

La position idéale pour dormir quand on a mal au ventre
Lire aussi :
Il est très difficile de s’endormir quand on a mal quelque part,…

Comment bien dormir quand on a de la fièvre ?

► Attention à l’accumulation de chaleur ! Il est conseillé de ne pas porter de vêtements trop chauds car vous transpirerez davantage. Lire aussi : Saint-Benoît : bat son amie avec son bébé de cinq mois dans les bras parce qu’elle refuse de lui donner du tabac à rouler. Portez plutôt un pyjama léger en matières naturelles (coton ou soie) et dormez avec un drap ou une couette fine plutôt qu’une grande couette.

à lire  Prime Day Amazon : les jouets que vos enfants vous demanderont pour Noël sont en promotion !

► Restez bien hydraté au coucher

► Passer un gant avec de l’eau froide sur le front et le cou sans sécher, pour que le corps se refroidisse un peu

► Si la fièvre est égale ou supérieure à 39°C, il est possible de prendre des médicaments au coucher comme du paracétamol, de l’aspirine (déconseillé aux enfants) ou de l’ibuprofène en respectant toujours la dose indiquée sur la notice. Si la fièvre persiste plus de 3 jours ou si elle atteint 39,4°C, vous devez contacter rapidement votre médecin.

Ceci pourrez vous intéresser :
Comme chaque semaine, NextPit vous propose une sélection de bons plans sur…

Quelle est la chambre idéale pour bien dormir ?

La chambre idéale devrait être :

Merci au Dr. Marc Rey, neurologue, spécialiste du sommeil et président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (InVS).

Dormir une heure ou deux sera toujours mieux que pas de sommeil du tout. Parce que ne pas dormir entraînera une mauvaise concentration, des problèmes de mémoire à court terme, une diminution du jugement et des temps de réaction, de l’irritabilité, une augmentation de la douleur, une augmentation des hormones du stress…

Comment guérir d’un rhume en 1 nuit ?

Est-il possible de soigner un rhume du jour au lendemain ? Malheureusement, guérir un rhume du jour au lendemain ou le guérir en 24 heures n’est pas réaliste. Votre corps doit vraiment combattre ses agresseurs et cela demande une durée minimale qui n’est pas de cet ordre.

Doliprane traite-t-il le rhume ? Pour réduire l’inconfort d’un rhume, un seul médicament est préconisé, le paracétamol, aussi appelé acétaminophène (Doliprane®, Tylenol®, Efferalgan®, Dafalgan®, Panadol®, Dolko®, Geluprane®) Ce médicament diminue les douleurs les maux de tête, les éventuels maux de gorge et fait baisser la fièvre.

Comment faire disparaître un rhume très rapidement ? Comment soigner un rhume rapidement et naturellement ?

  • mouchez-vous régulièrement;
  • nettoyez vos voies nasales avec de l’eau pulvérisée ou une solution saline;
  • prendre un antalgique (paracétamol) ;
  • il existe également des vasoconstricteurs relaxants qui aident à soulager le nez bouché;
  • et enfin se reposer.

Quel est le remède le plus efficace contre le rhume ? Le citron chaud au miel est à la fois une boisson délicieuse et apaisante et un remède naturel contre le rhume très efficace. Le miel et le citron contiennent tous deux des propriétés antibactériennes, et le citron est également une source naturelle de vitamine C pour renforcer le système immunitaire.

Quand on est malade Faut-il dormir ?

Le sommeil augmente la capacité de certaines cellules immunitaires à attaquer leurs cibles, et à l’inverse, le manque de sommeil nuit à leur efficacité.

Pourquoi le sommeil aide-t-il à guérir ? Il fournit de l’énergie, aide à gérer le stress, améliore la concentration et augmente la vigilance. Ce que l’on sait moins, c’est que le sommeil permet aussi de renforcer le système immunitaire et de combattre de nombreuses maladies causées par des virus, des bactéries, des champignons et des parasites.

Quand un patient dort beaucoup ? L’hypersomnie ou la somnolence diurne indique cela. Cette durée prolongée peut masquer une maladie comme la démence, de type Alzheimer.