Alzheimer : dormir moins de 7 heures peut augmenter le risque de développer la maladie

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

On ne le dira jamais assez : bien dormir est essentiel, et pour cause. Un manque de sommeil pourrait augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer, selon les conclusions d’une nouvelle étude scientifique.

Comme nous le savons, dormir suffisamment permet au corps de récupérer physiquement et mentalement. Ce que l’on sait moins, c’est que le manque de sommeil pourrait augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer, selon une nouvelle étude publiée dans Brain Communications et publiée par le Sun.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé le liquide céphalo-rachidien de 332 participants et ont découvert que ceux qui dormaient moins de 7 heures avaient des niveaux accrus de protéine t-tau, un biomarqueur clé pour mesurer le risque d’Alzheimer. . Pour la chercheuse Laura Stankeviciute de la Fondation Pasqual Maragall, à Barcelone, cette nouvelle étude renforce donc l’hypothèse selon laquelle les troubles du sommeil pourraient représenter un facteur de risque de la maladie d’Alzheimer. Voir l’article : Sommeil : comment lutter contre l’insomnie chronique ?. Elle appelle à « des recherches supplémentaires » sur les moyens d’améliorer le sommeil pour arrêter ce processus.

VIDÉO – Carnet de santé – Dr Christian Recchia : « Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a des choses qu’on contrôle, qu’on peut faire »

Des conséquences dévastatrices

Par le passé, des recherches ont déjà mis en évidence les conséquences dévastatrices d’une mauvaise nuit sur la santé. En particulier, il a été prouvé que le manque de sommeil (dormir cinq heures ou moins par nuit) pouvait exposer les individus à un risque plus élevé de développer plusieurs maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, la dépression, le cancer ou le diabète. Ceci pourrez vous intéresser : Beauvais, beaucoup d’enfants sans abri : « C’est la première fois qu’on voit un enfant dormir dehors ».

à lire  La meilleure musique mobile pour les enfants

Pour rappel, la maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative qui entraîne un dysfonctionnement des connexions entre les neurones. Environ 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France. Si la maladie frappe le plus souvent les personnes âgées, elle peut aussi survenir beaucoup plus tôt. Selon les chiffres rapportés par la Fondation pour la recherche Alzheimer, 33 000 patients, aujourd’hui âgés de moins de 60 ans, sont concernés.

VIDÉO – Parkinson, Alzheimer, épilepsie : comment repérer les premiers signes

A voir aussi :
Angelina Jolie a repris le rôle de cette sorcière noire, dans cette…