Alerte bronchiolite : symptômes, transmission, gestes à poser… tout savoir sur la maladie

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

choses importantes

La saison des bronchiolites a commencé, et la situation est très importante en France. Les urgences pour enfants sont très fréquentées et de nombreux plans blancs ont été introduits. Symptômes, transmission, gestes à adopter… Voici ce qu’il faut savoir sur la maladie.

Quels sont les symptômes ?

La bronchiolite est une maladie très contagieuse et inflammatoire qui touche les bronchioles (c’est-à-dire les petites bronches). Elle commence généralement à la mi-octobre et se termine à la fin de l’hiver avec un pic au mois de décembre. Chaque année, 30% des enfants de moins de 2 ans sont concernés, comme l’explique Santé Publique France. Ceci pourrez vous intéresser : Boissons chaudes : le lait fait-il s’endormir plus vite ?. La Dépêche du Midi fait le point sur ce que l’on sait de cette maladie.

La bronchiolite touche majoritairement les bébés de moins de 2 ans, ce qui provoque un écoulement nasal (nez qui coule, nez qui coule) accompagné d’une toux, généralement la graisse L’enfant peut aussi avoir de la fièvre.

La maladie peut être passionnante avec des difficultés respiratoires qui se déclenchent. Mais le diagnostic n’est pas simple : selon la présidente du Syndicat national des pédiatres français (SNPF) Brigitte Virey, « la grippe, le Covid-19 et le VRS [virus du début de la bronchiolite] parfois les symptômes sont les mêmes. », c’est à dire. toux, fièvre, écoulement nasal… Cependant, en cas de bronchiolite, le bébé siffle et ne s’alimente pas en raison de difficultés respiratoires.

à lire  8 conseils pour aider le sommeil de votre tout-petit

Réponse d'expert : mon bébé a besoin de toucher mes mains pour s'endormir, comment m'en sortir ?
Lire aussi :
&#xD ;Mis à jour le 02/09/2022 à 16:16 Cette mère a dit qu’elle avait…

Comment se transmet la maladie ?

Les adultes et les enfants infectés par le virus ne présentent généralement aucun symptôme ou signalent un simple rhume. A voir aussi : Dépression prénatale : comment l’identifier ?. « Dans la plupart des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours mais la toux peut durer 2 à 4 semaines », indique Santé publique France.

Lire aussi :
l’essentiel Noël approche et votre progéniture veut à tout prix s’offrir une…

Que faire si son bébé présente des signes ?

Le virus se transmet facilement d’une personne à l’autre par la salive, la toux et les éternuements. A voir aussi : Une astuce pour les soldats US pour s’endormir en 2 minutes allongé – Ouest-France Edition du Soir – 08/09/. Il peut rester sur les mains et les objets (tels que les jouets, les sucettes, les « jouets sympas »).

Si votre enfant a des difficultés à respirer ou à manger ou à allaiter, contactez votre médecin dès que possible.

Voir l’article :
Comment réagir si le bébé tombe sur la tête ? Comment réagir…

Quand faut-il s’inquiéter ?

Nettoyez le nez de votre enfant plusieurs fois par jour avec une solution saline, surtout avant de donner à manger ou à boire. Donnez-lui une quantité normale d’eau à boire pour éviter la déshydratation. Portionner sa nourriture. Ne couvrez pas trop et ne refroidissez pas votre maison (en particulier la chambre).

à lire  5 horreurs qui vont vous faire peur

Comment protéger son enfant de la bronchiolite ?

Il est préférable d’aller immédiatement aux urgences si votre bébé présente l’une des conditions suivantes : s’il a moins de six semaines, s’il s’agit d’un nourrisson prématuré de moins de trois mois, s’il est déjà connu. une maladie gastrique ou cardiaque, s’il ne boit pas la moitié de ses biberons aux trois repas, s’il tète de façon répétée, ou s’il ne dort pas sans, ou au contraire lorsqu’il est incapable de dormir.

Des mesures simples et efficaces peuvent être prises pour protéger votre enfant. Lavez-vous les mains avant et après avoir touché le bébé (surtout pendant le change, la tétée, la tétée ou la tétée). Lavez également les jouets et réchauffez-les régulièrement.

Portez un masque si vous avez un rhume, de la toux ou de la fièvre. Évitez autant que possible les réunions de famille, les foules et les endroits fermés comme les supermarchés. Nettoyez quotidiennement l’espace de vie de l’enfant, en particulier la chambre à coucher.