A Quimper, trois choses à savoir sur le service de néonatologie de l’hôpital

Photo of author

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Jeudi, l’association SOS Préma et Bébés hospitalisés a organisé une nouvelle journée mondiale de la prématurité. À Quimper, le service de néonatologie du centre hospitalier de Cornouaille et deux associations étaient mobilisés.

Voir l’article :
C’est l’heure du grand carrefour des vacanciers de juillet et août. Si…

1 Cinq cents bébés l’an dernier

A l’hôpital de Quimper, le service de néonatologie compte quinze lits dont trois en réanimation. Il sert aussi aux parents, qui y restent pour dormir jusqu’à la sortie du bébé. L’an dernier, 500 nouveau-nés ont été hospitalisés dans ce service où travaillent auxiliaires de puériculture, pédiatres, puéricultrices, agents du service hospitalier, kinésithérapeutes, psychothérapeutes, assistantes sociales, psychologues. A voir aussi : Troubles du sommeil : existe-t-il des remèdes efficaces ?… Ici, on retrouve plusieurs entités : l’unité kangourou (chambres de bébé que mère reçoit immédiatement après l’accouchement et son bébé à l’hôpital en bas âge), soins intensifs ou soins normaux.

Voir l’article :
Pourquoi Bébé pleure quand maman part ? Emilie Eyssartier nous explique qu’il…

2

Parmi les petits patients, de nombreux bébés prématurés. Il existe trois types de prématurité : la grande prématurité (entre 23 et 27 semaines d’aménorrhée complète), la grande prématurité (de 28 à 31 semaines) et la prématurité modérée (de 32 à 36 semaines). A Quimper, la maternité est dite de type 2B. A voir aussi : Pourquoi les bébés des pays nordiques dorment-ils dehors ? – Soirée Ouest-France – 20/10/2022. « Nous accueillons donc les bébés de plus de 32 semaines », explique Maude Gallard, infirmière puéricultrice, en compagnie du Dr. Cristal Queinec. Avant cette date, les femmes enceintes ont le temps d’être acheminées vers Brest, qui dispose d’un service de réanimation néonatale, ou les bébés y sont acheminés après la naissance à Quimper.

à lire  Sommeil et immunité : 3 conseils pour mieux dormir en automne

Le service prend également en charge les enfants qui doivent être placés en réanimation. Ceux, aussi, « qui ont un faible poids, des troubles métaboliques, des syndromes de sevrage, des enfants nés à terme mais qui ont eu une détresse respiratoire à leur naissance », poursuit Maude Gallard. Ajout : « Nous accueillons également les enfants de moins d’un mois atteints de bronchiolite, pour une assistance respiratoire. »

Sur le même sujet :
Comment télécharger des podcasts sur Spotify ? Sur Premium, vous pouvez télécharger…

3

Depuis près de trois ans, les bénévoles de Prémas Breizh confectionnent vêtements et accessoires pour les petits prématurés du département de Quimper. Mais dans les couloirs du nouveau-né, soignants et parents ont aussi créé une association : Petits pas de héros. « Le but est vraiment d’améliorer le quotidien des familles, d’apporter du réconfort aux parents, une petite attention particulière à Noël, pour la fête des pères, la fête des mères par exemple », explique Maude Gallard. Lire aussi : La mère de Camille Lellouche « vidée » : l’humoriste sans pouvoir raconte la nouvelle de la fille et du père. Essentiellement grâce à des dons, ou à des opérations ponctuelles prévues pour récolter des fonds, les sept bénévoles ont notamment pu acheter du matériel pour réaménager le salon familial. Prochain gros projet, idéalement dans un an ou deux : faire une salle de bain pour les parents, dans l’aire de soins commune.