A Bordeaux, l’open crack a relancé la discussion de la salle +tournage+

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Les nuisances liées à l’usage de drogues dans la rue, notamment de crack, se sont accrues depuis la crise sanitaire à Bordeaux, créant frustration et incompréhension dans les quartiers historiques désormais gentrifiés. La mairie demande une +salle de tir+ mais l’État ralentit.

Dans le très touristique quartier Saint-Paul, prisé pour ses bars et restaurants, habitants et commerçants ont partagé sur les réseaux sociaux des images chocs de leur quotidien : matelas abandonnés, bagarres nocturnes, dizaines de seringues dans les regards, vitrines endommagées.

Certains, comme Audrey et Yoann Martin, co-gérants d’un restaurant situé en face d’un parking connu comme la Mecque de la drogue, sont au bord du gouffre : depuis deux ans les clients ont « fui », leur assurance les a « licenciés » et ils sont s’apprête à fermer cette activité lancée en 2019.

Adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique à la municipalité écologique, Amine Smihi tempérament : « Bordeaux n’a rien à voir avec +Stalincrack+ », à Paris.

Il reconnaît que la « transformation » de la capitale girondine, son attractivité, attire « les problèmes des grandes villes ». Mais il souligne que « ce n’est pas nouveau non plus », brandissant un exemplaire du Nouvel Observateur du 7 février 2002 titré : « La vérité sur l’incertitude à Bordeaux ».

Pour l’élu, le contexte a changé notamment avec la crise du Covid-19 et les confinements, qui ont rendu le public incertain dans le centre-ville déserté, où il a pu trouver de l’aide auprès d’associations.

Selon lui, les difficultés concernent « une centaine d’individus », dont « une trentaine en état de dépendance, si bien que leur interaction avec l’espace public est totalement impossible ».

Depuis la querelle des commerçants de Saint-Paul, les camps ont été démantelés.

Mais leur représentante, Danielle Pendanx, pointe la présence à proximité d’un Centre d’accueil et d’accompagnement pour la réduction des risques des usagers de drogues (CAARUD). Géré par l’association La CASE, il agit comme un « aimant » pour les toxicomanes, souvent avec des chiens, selon elle.

La présidente de l’association, Véronique Latour, le rejette : « Historiquement, c’est là que se trouvent le plus d’usagers de drogue ».

« En 2011, quand nous sommes arrivés, il n’y avait pas de commerces. Depuis, il y a eu une gentrification très poussée du quartier et c’est ce qui amène ce mouvement de fatigue », ajoute-t-elle, notant qu’une ville en croissance (+ 25 000 habitants) entre 2008 et 2019) attire aussi les « vagabonds ».

Son établissement, qui reçoit « des centaines de personnes par jour » – pas toutes marginalisées – pour consulter un médecin, recevoir des soins infirmiers, laver des vêtements ou prendre une douche, fait face à une demande croissante de matériel stérile pour consommer du crack, comme des jeux de tubes.

Responsable de service au CAARUD Planterose, quartier Saint-Michel, Pierre Barc parle d’une « explosion » de la consommation : « 10.000 sets » distribués cette année contre « 2/3.000 il y a cinq ans ».

Le crack est de la cocaïne « basée », résultant d’une transformation chimique à l’aide de bicarbonate de soude ou – plus dangereusement – d’ammoniac. Le « caillou », ou « gâteau », qui en résulte est fumé.

L’effet est plus rapide qu’avec la poudre de cocaïne, mais il est plus court, ce qui crée plus rapidement la sensation de sevrage et conduit à des prises répétées, explique Aurélie Lazes-Charmetant, du Comité d’étude et d’information sur les drogues et les toxicomanies, l’association qui administre le CAARUD Planterose .

A Bordeaux, assure-t-elle, « il n’y a pas de réseau établi » de dealers de crack dans les marchés de plein air, comme dans le nord-est de Paris, mais « des consommateurs qui +s’installent+ dans la rue ».

à lire  Conseils de la crèche du Puy-de-Dôme si votre enfant a une bronchiolite

Interrogée par l’AFP, la préfecture a indiqué vouloir « œuvrer à sortir du centre du CAARUD sous l’impulsion de La CASE », « lieu de rassemblement des personnes marginalisées ».

Véronique Latour, qui « n’était pas au courant », est résolument contre : « On déménage un hôpital parce que les riverains sont gênés par le bruit des hélicoptères ? ».

Si ces usagers « ne peuvent pas s’injecter dans la rue ou chez eux, puisqu’ils n’ont personne, ils ont besoin d’un endroit pour le faire », poursuit Mme Latour : « La consommation est une nécessité qui s’impose à eux et non un loisir » .

Comme la municipalité écologiste élue en 2020, elle défend la création d’une Halte aux abus de soins (HSA), nouveau nom des établissements souvent surnommés +shooting room+.

Testés à Paris et Strasbourg depuis 2016, ils permettent une consommation en toute sécurité. Lille, qui selon sa maire socialiste Martine Aubry « fait face à une recrudescence » du crack, veut aussi en ouvrir un.

A Bordeaux, l’ancienne majorité de droite, l’ère Alain Juppé, avait développé un tel projet, mais « s’est brutalement retirée » en 2018, alors que « tout était prêt : le financement, l’appareil, le lieu », souligne Amine Smihi.

« On a déjà de l’argent public qui dort sur un compte », confirme Véronique Latour, de La CASE.

Plutôt qu’un seul « grand centre », la mairie envisage « plusieurs petites unités décentralisées » ainsi qu’une « unité mobile ».

« Trop tôt », a répondu la préfète Fabienne Buccio par courrier.

C’est un « problème politique », juge Pierre Barc. « Le ministère de l’Intérieur veut faire la guerre à la drogue et non aller contre le soutien ».

Pour les habitués du CAARUD Planterose, une buanderie serait une « bonne idée ».

« Bien sûr que j’irais, comme la plupart des toxicomanes. C’est mieux que de faire ça dans les coins et de se faire remarquer par les gens, surtout les enfants… » dit un homme grand et mince qui juge aussi « rassuré » d’avoir une équipe médicale. placer.

« Ceux qui manquent un peu pourraient avoir des conseils » dans une HSA, fourmille une femme séropositive de 32 ans qui s’injecte de la cocaïne depuis l’âge de 15 ans. Et « par rapport aux toilettes publiques et aux parkings », ce serait « propre ».

Pourquoi on utilise Express JS ?

ExpressJS est une librairie qui permet de créer une application web plus facilement qu’avec l’objet http directement. Sur le même sujet : Jean-Raphaël Fernandez : « Marseille a besoin d’une grande cité judiciaire en centre-ville ». Il fournit un ensemble de méthodes pour traiter les requêtes HTTP et fournit un système middleware pour étendre ses fonctionnalités.

Pourquoi Node JS et Express ? Node Express JS : quel intérêt pour vos projets applicatifs ? ExpressJS est un framework qui se veut minimaliste. Très léger, il offre peu de superpositions pour conserver des performances optimales et une exécution rapide.

Qu’est-ce qu’ExpressJS ? Express Web Framework (Node.js/JavaScript) Express est un framework d’application (framework), écrit en JavaScript et hébergé dans l’environnement d’exécution du nœud. js.

Quelle est l’utilité de Node JS ?

Remarque. js est utilisé pour créer des applications multiplateformes avec des frameworks tels que Ionic pour les applications mobiles ou Electron pour les applications de bureau. Ceci pourrez vous intéresser : Pour économiser de la chaleur, pensez à retourner votre matelas.

Comment fonctionne NodeJS ? Remarque. js est une plateforme de développement JavaScript. Ce n’est pas un serveur, ce n’est pas un framework, c’est juste le langage Javascript avec des bibliothèques pour effectuer des actions telles que l’écriture sur la sortie standard, l’ouverture/fermeture des connexions réseau ou même la création d’un fichier.

à lire  Punaises de lit : ce sont les astuces naturelles et efficaces pour les éliminer durablement

Pourquoi utilisons-nous NodeJS ? L’un des avantages de Node. Js est la capacité d’exécuter simultanément plusieurs requêtes au serveur, car il s’agit d’un système non bloquant à un seul thread. alors attention. Js est capable de gérer une multitude de requêtes sans attendre que la requête précédemment lancée se termine.

Quelles sont les principales fonctionnalités du framework Express ?

Principales fonctionnalités du framework Express Permet de configurer le middleware pour répondre aux requêtes HTTP. Sur le même sujet : La disposition des chambres. Définit une table de routage utilisée pour effectuer différentes actions en fonction de la méthode HTTP et de l’URL.

Quelle commande installe Express ? La commande npm install express ajoute le package express à votre application. Remarque : la commande npm install sans spécifier le package installe tous les packages répertoriés dans l’entrée de dépendance du fichier packages.

Quelles sont les fonctionnalités de base du framework Express ? Express flexible et rapide. js est très facile à utiliser et flexible et il est plus rapide que n’importe quel autre nœud. js. Il s’agit d’un framework minimaliste qui vous aide à développer rapidement des applications et réduit le stress lié à la maîtrise des nombreuses parties d’un framework plus large.

Lire aussi :
Quel genre de matelas quand on a mal au dos ? Il…

Quel environnement pour Python ?

Top 6 des environnements de développement pour Python

  • DISPONIBLE. Nommé d’après Eric Idle de Monty Python, IDLE est assez minimaliste par rapport à d’autres outils, bien qu’il ait tout ce dont vous avez besoin. …
  • Érik. …
  • PyDev. …
  • PyCharm. …
  • Toni. …
  • Atome.

Ou coder Python ? PyCharm. PyCharm est sans doute l’IDE incontournable pour Python. Il est publié par JetBrains. Cet éditeur propose de nombreux outils pour les développeurs, dont IdealJ, Resharper et donc PyCharm.

Qu’est-ce que l’environnement de développement de code Python ? IDLE est un environnement de développement intégré spécifique à Python qui nous permet d’exécuter directement du code Python. Python Launcher lui permet d’exécuter du code Python créé dans des fichiers . py en double-cliquant simplement sur ces fichiers.

Quel est le meilleur environnement Python ? Pycharm. Un développeur Python expérimenté utilise le plus souvent PyCharm, qui est considéré comme le meilleur IDE pour le développement Python sous Windows. PyCharm est un IDE multiplateforme créé par la société JetBrain. Cet éditeur de code intelligent peut être utilisé sur les systèmes macOS et Linux.

Sur le même sujet :
Un mouvement réussi ne s’improvise pas. Pour se déplacer en toute sérénité,…

Comment installer NVM ?

Avant d’installer nvm sur Windows, il est recommandé de désinstaller toute version de node précédemment installée sur la machine, ainsi que de supprimer tous les dossiers npm pour éviter tout conflit. Une fois cela fait, téléchargez simplement le programme d’installation (nvm-setup.

Quelle est la dernière version de NodeJS ? Des archives officielles. la dernière version LTS en maintenance est la v14 1) !

Comment installer NVM sur Ubuntu ? Pour installer NVM sur votre machine Ubuntu 20.04, visitez la page GitHub du projet. Copiez la commande curl à partir du fichier README affiché sur la page principale. Cela vous donnera la dernière version du script d’installation.

Comment choisir un protège-matelas ?
A voir aussi :
La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet…