5 règles à prendre en compte lors du choix d’un oreiller

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Vous vous sentez fatigué chaque matin ? Votre cou en est peut-être la cause. L’oreiller est plus qu’un simple dispositif de soutien. Il est aussi le garant de la qualité de votre sommeil. Avant de choisir l’oreiller qui vous convient, Christine Pejaudier, directrice générale du Lit National, vous guide.

Règle n° 1 : tester l’oreiller avant de l’acheter

Il est préférable de l’essayer avant de décider de l’adopter. Pour sentir son confort, inutile de vous précipiter pour le palper avec vos mains. Vous pouvez tester l’oreiller en trouvant un endroit confortable où vous allonger. Vous voulez vous assurer que votre futur compagnon soutient correctement votre tête. Pour rétablir l’écart entre la hauteur naturelle de votre tête et le matelas, il doit s’enfoncer d’un tiers. Si l’oreiller répond à vos critères de confort, c’est un bon point.

Avez-vous des boutons? Mal de gorge ? Changez d'oreiller !
Ceci pourrez vous intéresser :
Il n’est pas toujours facile de savoir à quelle fréquence laver ses…

Règle n° 2 : sachez faire la différence entre un oreiller pour dormir et un oreiller pour se reposer.

Sommeil profond ou relaxation ? C’est une question que nous devons admettre ne pas nous être posée. Pourtant, les oreillers peuvent nous soutenir de différentes manières, selon que nous cherchons à dormir longtemps ou que nous sommes détendus en lisant le dernier Yasmina Kathadra. La forme rectangulaire est préférable pour dormir. Elle peut soutenir la tête et la maintenir à la même hauteur que la colonne vertébrale. Voir l’article : Coussin aile et coussin synthétique : quelle est la différence ?. La forme carrée est idéale pour le zen. Elle maintient la tête et le haut du corps en position assise. Elle vous évite également de glisser quatre oreillers derrière votre dos et de vous blesser.

à lire  Comment bien choisir sa literie : nos conseils pour un lit cocon

A voir aussi :
De nombreux facteurs jouent un rôle dans l’obtention d’une bonne nuit de…

Règle 3 : Choisissez en fonction de vos habitudes de sommeil

Le confort est le facteur le plus important dans le choix d’un oreiller. Lire aussi : Beauté : Découvrez pourquoi dormir sur le ventre contribue à l’apparition des rides !. Certains modèles sont encore recommandés en fonction de la position adoptée pendant la nuit.

Vous dormez sur le ventre

Si vous passez la majeure partie de votre nuit sur le lit, il est préférable de ne pas utiliser d’oreiller. Vous garderez vos vertèbres alignées et vous ne solliciterez pas vos muscles de la déglutition ou de la trachée. Lire aussi : Comment choisir le bon oreiller anti-migraine ?. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un oreiller, celui-ci ne doit pas être trop dur (par exemple, un duvet), mais plutôt plat (5-6 cm d’épaisseur) ou très peu garni.

Vous dormez sur le dos

L’oreiller doit être suffisamment ferme pour soutenir la nuque, mais pas au point de provoquer des douleurs cervicales. L’oreiller ne doit pas être trop ferme. Cela peut entraîner des migraines. Votre tête doit occuper au moins un tiers de la profondeur de l’oreiller. Un oreiller en « mousse à mémoire de forme » peut être utilisé si vous avez des problèmes de cou. Il s’adapte mais reste compact. Il faut savoir que les matières synthétiques peuvent vous faire transpirer, alors que la laine, qui est une matière naturelle, vous apportera le même confort.

Vous dormez sur le côté

On préfère un modèle plus souple. Il doit couvrir la tête, le cou et les oreilles. Là encore, on peut utiliser de la laine, mais pas trop dure.

à lire  Pourquoi est-il nécessaire pour votre santé de dormir avec un oreiller ?

Les Jeunes et les Agités, épisode diffusé le 13 juin 2022 sur tf1 en France
Lire aussi :
Dans Neon Scarlet, Sharon rejoint Victoria. Il lui demande si elle a…

Règle ndeg4 : Retour aux matériaux principaux

Laine

C’est le seul matériau qui ne transpire pas. Cette fibre est extrêmement respirante et peut s’adapter à la température du dormeur. Vous pouvez façonner ou retirer la laine pour offrir le meilleur soutien à votre cou.

Mousse à mémoire de forme

Cet oreiller ergonomique est conçu pour épouser la nuque et prévenir toute douleur au niveau du cou. Sachez que le matériau synthétique peut vous faire transpirer et réagir à la température. Plus la pièce est chaude, plus la mousse sera souple et s’adaptera à votre cou. Un modèle en mousse à mémoire de forme n’est pas recommandé aux personnes qui restent éveillées la nuit.

Plumes et duvet

Parce qu’il est exempt de plumes, il est préférable de choisir la plume. La partie centrale des plumes est toujours un peu dure. Elle offre un confort maximal. Il existe de nombreuses densités pour répondre aux besoins de chacun, du très doux au très ferme. L’origine de l’oie ou du canard détermine la qualité.

Synthétique

Il est très facile à nettoyer et à sécher. Il fait cependant transpirer, comme toute autre matière synthétique.

Règle ndeg5 : Apprenez à vous en débarrasser après quelques décennies

Il est recommandé de changer sa literie tous les dix ans. Cependant, il est préférable de remplacer votre oreiller tous les trois à cinq ans. Votre tête risque de ne pas être soutenue si votre oreiller est trop bas.

Tapotez l’oreiller des deux côtés tous les matins pour éviter qu’il ne se désagrège au bout d’un an. Vous gagnerez ainsi un an de votre vie !

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous détendre chaque soir avant de vous coucher.