5 conseils pour favoriser le sommeil d’automne des enfants

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Préparer la chambre à l’endormissement

Lorsqu’il est temps de dormir, il est important pour un enfant d’avoir un environnement propice au sommeil. Et en automne on ne prépare pas la chambre de la même manière qu’en plein été. Entre chauffage ou humidité, certains réflexes peuvent être intéressants à mettre en place avant de coucher votre enfant :

Aérer la pièce pendant la journée (le matin ou quelques heures avant) pour renouveler l’air, même lorsqu’il fait froid, A voir aussi : « Vous pouvez rester en forme sans effort » dit le Dr Jimmy Mohamed dans son livre « Zero Limitation ».

Ne surchauffez pas la pièce, ce qui est souvent mauvais pour l’endormissement, surtout en automne. Une pièce à environ 19°C est souvent idéale pour les enfants,

Installez un éclairage tamisé et évitez la grosse lumière du plafond, trop vive et souvent trop intense,

Et pourquoi ne pas utiliser les huiles essentielles dans un diffuseur ? Ceux-ci permettent de conditionner le sommeil des tout-petits grâce à des senteurs douces, apaisantes, réconfortantes, et souvent très appréciées. Parmi les plus appréciées des enfants, les huiles essentielles d’agrumes d’hiver (orange douce, pamplemousse, etc.) aident à calmer l’esprit, pour une nuit pleine de promesses.

Voir l’article :
« Introverti », « Shy »… Putri est une personnalité qui coche toutes les cases. En…

Éviter les excitants avant d’aller dormir

Il n’est pas rare que les enfants soient excités avant de dormir. Pour préparer au mieux le sommeil, il est idéal de réserver les activités les plus sportives et dynamiques à la première partie de la journée. Dès la fin de l’après-midi, l’automne signifie rester à la maison pour dessiner, lire un livre, etc. Sur le même sujet : Cinq conseils pour arrêter de s’endormir devant la télé. Ce type d’activité saisonnière permet de conditionner l’esprit de l’enfant vers un temps de plus en plus calme jusqu’au coucher. Il est également idéal d’éviter les écrans au moins une heure avant d’aller se coucher. Ce sont souvent une grande source d’excitation visuelle.

à lire  Bruit dans les oreilles : dangers, combien de décibels ?

Dans la même optique, il est toujours utile de privilégier un dîner sans stimulants dans l’assiette. Les boissons gazeuses ne sont pas recommandées, par exemple, car elles contiennent souvent de la caféine et beaucoup de sucre. Ceux-ci peuvent être de véritables freins à l’endormissement. Choisir des plats légers et de saison facilite également la digestion et permet de se coucher moins ballonné.

Comment endormir un bébé: quoi faire et quoi ne pas faire
A voir aussi :
En pleurs, souvent lorsque l’on devient parent, on est confronté à plein…

Instaurer des rituels de coucher pour les enfants

Les rituels sont des bases essentielles pour se préparer au sommeil. A l’automne, les journées sont plus courtes, ce qui invite les plus petits à associer davantage le soir à l’heure du coucher. A voir aussi : Dents de lait : à quel âge apparaissent-elles ? combien en avons-nous ? et s’ils ne tombent pas ?. Mais savoir se préparer avant d’aller au lit aide à conditionner l’esprit à s’endormir.

Par exemple, se coucher à la même heure contribue à créer un environnement de sommeil. De même, organiser la soirée de manière similaire tous les soirs est un bon moyen de conditionner l’esprit de l’enfant. Aller se brosser les dents puis lire une histoire tous les jours avant de se coucher signale généralement que le sommeil approche. Une sorte de repère psychologique qui favorisera l’heure du coucher.

De même, il est recommandé que l’heure précédant le coucher soit la plus calme possible. Et pourquoi ne pas créer un petit rituel de massage ou de méditation avec votre enfant ? En plus de créer un moment de partage, cela garantit l’esprit le plus serein possible, pour une soirée qui le sera tout autant.

Lire aussi :
Quelle heure se coucher à 14 ans ? Âge de l’enfant (en…

Faire des exercices de respiration pour les enfants

Pour renforcer l’effet du rituel, il est tout à fait possible d’installer un temps de respiration. En pratiquant quelques exercices simples, cela permettra non seulement à l’enfant d’apprendre à s’approprier son corps, mais aussi de voir l’espace nuit comme un espace de détente où la méditation a toute sa place. Et qui sait, peut-être faire équipe pour longtemps ?

Lire une histoire de saison avant de dormir

Parmi les moments préférés des petits, c’est souvent sur la plateforme pour lire une histoire avant d’aller dormir. Et pour cause, ce moment allie l’aspect ludique de l’histoire, mais aussi le partage d’un moment tranquille avec un adulte.

à lire  La méthode des 5 S pour calmer bébé et favoriser un bon sommeil

De nos jours, il existe de nombreuses histoires pour enfants, tant au format papier que sur support audio (podcast, livre audio, etc.). Face au nombre croissant, il est même parfois difficile de faire un choix. L’idéal? Profitez du climat réconfortant de l’automne en lisant, par exemple, des histoires relaxantes liées à la saison. Animaux de la forêt, cueillette de champignons, autant de thèmes qui aideront à lier le sommeil et à faire profiter votre enfant de tout ce que l’automne a à offrir le lendemain matin !

Pourquoi le sommeil ne vient pas ?

Les raisons sont différentes. Sur le plan somatique, l’insomnie peut s’expliquer par des douleurs, dues à divers symptômes associés à des maladies chroniques comme l’asthme ou l’insuffisance cardiaque, voire des perturbations du cycle circadien pour des maladies comme Alzheimer ou Parkinson.

Pourquoi est-ce que je ne peux pas dormir quand je suis fatigué ? Cette condition est tout à fait normale. Elle peut également être causée par la pratique d’un sport tard le soir ou par une journée particulièrement stressante. Votre cerveau a du mal à trouver le bouton d’arrêt car on a été activé de manière si intensive. Tout devrait rentrer dans l’ordre en moins d’une journée.

Comment faire pour dormir quand on y arrive pas ?

Il est parfois difficile de calmer ses pensées, mais il existe des astuces pour calmer le cerveau et vaincre l’insomnie.

  • Fais une liste. Pensez-vous sans cesse aux choses que vous devez vous rappeler de faire le lendemain ? …
  • Sortir du lit. …
  • Lire un livre. …
  • Respiration. …
  • Écouter.

Est-ce qu’un frère et une sœur peuvent dormir dans la même chambre ?

Merci pour votre réponse. Bonjour, Non ce n’est pas interdit, mais par rapport à l’attribution d’un logement général en cas de présence d’enfants de sexes différents ayant atteint la puberté, aucun logement ne vous sera attribué si les enfants en question sont dans la même chambre .

Quand faut-il séparer les enfants de la chambre ? Il est préférable que la cohabitation se termine à la préadolescence, lorsque l’aîné commence à devenir pudique. L’âge détermine donc l’organisation des chambres plus que le sexe des enfants.