5 conseils d’experts pour bien dormir dans l’avion

Photo of author
Written By Jane Legaet

Rédactrice spécialisée dans le sommeil et la literie depuis 2012

Lors d’un vol, il peut être courant de vouloir s’asseoir pour passer le temps ou simplement reprendre des forces avant d’atterrir. Cependant, dormir n’est pas facile dans les airs. Découvrons 5 astuces de spécialistes qui vous aideront à mieux dormir dans l’avion.

1- Bien choisir sa place dans l’avion

Avant votre voyage en avion, vous pouvez faire quelques choix qui optimiseront votre expérience à bord. A voir aussi : Réveil nocturne : quelles en sont les causes et comment les éviter ?. Si vous prévoyez de dormir, faites bien attention à bien choisir votre vol mais aussi – et surtout – votre siège.

Par exemple, assis sur le côté de la fenêtre, personne ne vous dérangera ni ne pourra vous marcher dessus. Quelque chose pour vous aider à mieux dormir.

Pour réduire le risque cardiovasculaire, dormir mais un sommeil réparateur
Sur le même sujet :
Le cholestérol LDL est donc du mauvais cholestérol, surtout lorsqu’il est oxydé.…

2- Voyager léger

Évitez à tout prix les sacs lourds et encombrants qui ne font que vous gêner en cabine. Préférez des sacs ou pochettes qui se glissent facilement sous votre siège. Lire aussi : Manque de sommeil des ados : une enseignante tire la sonnette d’alarme. Rangez les articles essentiels tels que vos documents de voyage, votre trousse de toilette et les choses dont vous devez prendre soin pendant le vol. Attention cependant à ne pas perdre ou voler vos biens les plus précieux.

A voir aussi :
On vous l’a peut-être déjà dit : il vaut mieux ne pas…

3- Manger et boire convenablement

Les cabines d’avion pressurisées ont pour effet d’assécher l’air. Pour cette raison, il faudra veiller à rester bien hydraté avant et pendant votre voyage. Ceci pourrez vous intéresser : La vie est meilleure avant le 9 novembre 2022 : Betty interrompt sa grossesse, Kilian lui prouve à quel point elle a changé (résumé de l’épisode 4657 + vidéo). De l’eau, du jus de fruit ou un smoothie seront parfaits pour cela.

à lire  Disparition de Justine Vayrac à Brive : ces indices accablants retrouvés chez le suspect

Quelques heures avant l’embarquement, prenez un repas léger mais sain. Vous pouvez commencer par une viande blanche riche en protéines accompagnée de légumes verts qui vous procurent une sensation de satiété. Nous évitons les stimulants comme le café ou le thé si nous voulons mieux dormir.

Lire aussi :
Changer les couches, le nourrir, s’assurer qu’il n’a ni trop froid ni…

4- Éviter le stress

Certainement pas en soulignant que vous allez probablement vous endormir dans l’avion. Détendez-vous autant que possible en écoutant de la musique ou en lisant un bon livre. En plus de vous détendre, vous fatiguerez vos yeux. Vous pourrez vous assoupir facilement et surtout plus rapidement.

Pour ne pas être gêné par le bruit ambiant, emportez une paire de bouchons d’oreille dans votre sac. Un masque pour les yeux est également très utile si vous souhaitez rester.

4- Prendre un relaxant avec précaution

Enfin, si vous n’arrivez vraiment pas à dormir malgré tous vos efforts, vous pouvez prendre un relaxant en dernier recours. Attention, la consommation de ce type de médicament ne doit jamais être prise à la légère et nécessite l’avis préalable d’un médecin ou d’un pharmacien. La mélatonine en vente libre peut également faire l’affaire. C’est aussi une solution beaucoup plus douce par rapport aux somnifères.

Actuellement, les passagers ne sont pas autorisés à transporter des bouteilles de plus de 100 millilitres dans leur bagage à main. Les liquides, gels et aérosols peuvent en effet être utilisés pour devenir explosifs en vol.

Puis-je prendre mon parfum dans l’avion ?

Vous pouvez transporter du déodorant et du parfum dans votre bagage cabine tant que la capacité du contenant est inférieure à 100 ml. Nous vous conseillons de vérifier que votre parfum ou déodorant est scellé pour éviter que les odeurs ne s’échappent et ne gênent les passagers.

Comment obtenez-vous votre parfum? Pour transporter votre parfum dans de bonnes conditions, mieux vaut choisir la version vaporisateur du sac, qui est plus petite, moins encombrante et qui se ferme bien. Mieux vaut le glisser dans une poche pour le protéger des chocs.

Quel liquide et parfum dans les bagages à main ? Bagage cabine (Bagage à main) Vous devez vous assurer que chacun de vos produits liquides (gel, parfum, aérosol, dentifrice, etc.) n’excède pas 100ml et qu’ils se trouvent à l’intérieur d’un sac plastique transparent réutilisable à sceller d’une contenance maximale d’un litre, c’est-à-dire taille environ 20 cm x 20 cm.

à lire  Ronflement : 3 conseils pour trouver la bonne position de sommeil

Quel est la quantité de parfum autorisé en avion ?

Chaque voyageur peut transporter des liquides et des gels dans son bagage à main dans des emballages d’un volume maximum de 100 ml. Tous les emballages doivent être placés dans un sac en plastique transparent refermable d’une capacité maximale d’un litre.

Puis-je emporter du parfum dans un avion ? Si vous apportez des contenants contenant des liquides (parfum, gel douche, etc.), vous devez respecter certaines règles de taille et d’emballage. Cela concerne également les gels, pâtes, aérosols… Les liquides et aérosols doivent être conservés dans des flacons de 100 ml maximum chacun.

Combien de parfum dans la soute ? En bref, les récipients individuels doivent être au maximum de 100 ml et au total ne doivent pas dépasser un litre. Si vous souhaitez dépasser ce montant, sachez qu’il n’y a aucune limitation sur les liquides dans les bagages enregistrés.

Pourquoi il ne faut pas avoir peur de l’avion ?

Statistiquement, vos chances d’avoir un accident à chaque vol sont de 1 sur 12 millions (un accident pour 12 millions de vols). C’est un risque de 0,00001 % qui vous arrivera lorsque vous volerez. De plus, nous parlons de toutes sortes d’accidents et pas seulement de collisions !

Pourquoi les gens ont peur de voler ? Pourquoi avons-nous peur de voler ? Sans surprise, ce sont les turbulences qui inquiètent le plus les passagers. Vient ensuite l’idée que l’avion peut s’écraser, l’arrêt du décollage et de l’atterrissage, la sensation de perte de contrôle et enfin les bruits non identifiés pendant le vol.

Est-ce dangereux de voler ? Selon un rapport sur la sécurité aérienne établi par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), en 2019, il y a eu 0,21 accident passager mortel par million de vols et 0,15 accident passager mortel par milliard de km parcourus. . En d’autres termes, un accident mortel se produit tous les 5 millions de vols.

Pourquoi ne voles-tu pas ? Voyager en avion est en moyenne quinze fois plus polluant que prendre le train ! L’avion a un impact sur le climat et accélère le réchauffement climatique, notamment par les émissions de CO2 dues à la combustion du pétrole.